Modifié le 19 avril 2012

"L'Enfance volée", film-événement sur un scandale d'Etat

Max Hubacher, qui interprète personnage principal, a été récompensé par le Quartz de la meilleur interprétation masculine.
Max Hubacher, qui interprète personnage principal, a été récompensé par le Quartz de la meilleur interprétation masculine. [Ascot Elite - ]
Retour sur un passé tumultueux dans les cinémas romands cette semaine avec "L'Enfance volée", une production alémanique qui traite d'un scandale d'Etat, et "Les Adieux à la Reine", qui évoque la vie à Versailles à l'aube de la Révolution. Quant à ceux qui veulent voir un film plus léger, ils peuvent se tourner vers "Nouveau départ".

“L’Enfance volée” de Markus Imboden raconte l’histoire d’un scandale d’Etat peu connu. Entre 1800 et 1950, environ 100’000 enfants suisses, orphelins ou fils de divorcés pour la plupart, ont été placés dans des familles d’accueil. Ces jeunes seront bien souvent maltraités.


Privés d’amour, éduqués à coups de ceinture, ils serviront de main d’oeuvre bon marché. Et les gens, tous au courant, fermeront longtemps les yeux. “L’Enfance volée” conte ainsi l’histoire de l’un de ces enfants. Face à son destin, Max trouve trouve refuge dans l’accordéon et dans sa relation avec Berteli, une fille placée comme lui.


Le film du cinéaste bernois Markus Imboden, sorti outre-Sarine en novembre dernier, est le plus grand succès dans les salles alémaniques depuis cinq ans. Il a totalisé plus de 250’000 entrées. Nommé six fois aux Prix du cinéma suis- se, “L’Enfance volée” a remporté deux récompenses à Soleure il y a un mois, notamment celle de la meilleure interprétation masculine pour le jeune comédien bernois Max Hubacher, né en 1993.


A noter que la sortie du film coïncide avec une exposition consacrée au même thème, intitulée “Enfances volées”, qui se tiendra du 20 avril au 19 août au Musée d’art et d’histoire de Fribourg.


La bande-annonce de "L'Enfance volée":


L'enfance volée
Sortir.ch - Publié le 11 avril 2012


Suite au décès de son épouse, Benjamin Mee (Matt Damon) veut refaire sa vie. Il décide alors de reprendre un vieux zoo décrépit. Voilà la trame générale de “Nouveau départ” du cinéaste américain Cameron Crowe ("Jerry Maguire, "Almost Famous", “Vanilla Sky”).


Mais si tout se passait sans encombres, il n’y aurait évidemment pas de film. Pour ce nouveau départ, Benjamin doit donc faire face à plusieurs embûches. Son premier problème est d’ordre familial. Alors que sa fille Rosie, 7 ans, est enchantée par le projet, son fils aîné Dylan, 14 ans, est d’un tout autre avis. Benjamin devra batailler ferme pour qu'il accepte sa nouvelle vie.


D’autres soucis attendent le héros, car remettre un zoo sur pied n’est pas une mince affaire. Pour ce faire, l’aide de Kelly Foster (Scarlett Johansson), une jeune employée du parc, est précieuse. Mais sera-ce suffisant, alors que de grosses difficultés financières pointent à l’horizon? Et comme un malheur ne vient jamais seul, les éléments de la nature semblent se liguer pour faire capoter le projet de Benjamin.


Sortie fin décembre outre-Atlantique, cette comédie dramatico-sentimentale, basée sur une histoire vraie, a réalisé un joli succès commercial. Nul doute qu’elle va ravir nombre de Romands.


La bande-annonce de "Nouveau départ":


Nouveau départ
Sortir.ch - Publié le 11 avril 2012


En 1789, alors que la Révolution gronde, la vie de château suit son cours à Versailles. Entourée de sa cour, Marie- Antoinette (Diane Kruger) semble déconnectée de la réalité. Tel est le point de départ des “Adieux à la Reine”.


En plein tumulte politique, Sidonie Laborde (Léa Seydoux), la fidèle lectrice de la reine, est prise au centre d’une autre tourmente, amoureuse celle-ci, entre la souveraine et sa favorite, Gabrielle de Polignac (Virginie Ledoyen).


Ce film historique du Français Benoît Jacquot, présenté pour la première fois lors de la Berlinale 2012, est basé sur un roman à succès signé Chantal Thomas ("Les Adieux à la Reine", prix Fémina 2002).


La bande-annonce des "Adieux à la Reine" de Benoît Jacquot:


Adieux à la Reine
Sortir.ch - Publié le 11 avril 2012


Didier Kottelat


Publié le 18 avril 2012 - Modifié le 19 avril 2012

Les sorties dans les salles obscures

LES SORTIES DU 18 AVRIL

"Les Adieux à la Reine" de Benoît Jacquot. Avec Léa Seydoux, Diane Kruger, Virginie Ledoyen

"Nouveau départ" de Cameron Crowe. Avec Scarlett Johansson, Matt Damon

"Death For Sale" de Faouzi Bensaïdi. Avec Fehd Benchemsi, Faouzi Bensaïdi

"L'Enfance volée" de Markus Imboden. Avec Katja Riemann, Max Hubacher

"Messies, Ein Schönes Chaos" de Ulrich Grossenbacher (documentaire)

LES SORTIES DU 25 AVRIL

"Les Mécréants" de Mohcine Besri. Avec Rabii Benjhaile, Abdenbi El Beniwi

"Detachment" de Tony Kaye. Avec Adrien Brody, Marcia Gay Harden

"Le Prénom" de Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte. Avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling
"L'Enfance volée" de Markus Imboden. Avec Katja Riemann, Max Hubacher

"Les Vacances de Ducobu" de Philippe de Chauveron. Avec Elie Semoun, Helena Noguerra, Joséphine de Meaux

"The Substance: Albert Hofmann's LSD" de Martin Witz (documentaire)

L'information cinéma de la semaine

"Cloclo", le biopic de Claude François signé Florent-Emilio Siri, a ouvert lundi soir devant une salle comble le 16e COLCOA, le festival du cinéma français à Hollywood, qui présentera pendant une semaine plus de 50 films au public et aux professionnels américains.

Après une année faste pour le cinéma français, avec une fréquentation excellente, une production pléthorique et les cinq Oscars de "The Artist" en février dernier, COLCOA fait plus que jamais figure de rendez-vous incontournable pour les distributeurs américains souhaitant découvrir la production hexagonale, à quelques semaines du festival de Cannes.

Le festival s'est ouvert avec la projection, très bien accueillie, de "Cloclo" - rebaptisé "My Way" aux Etats-Unis, du nom de la version anglaise de la chanson "Comme d'habitude" -, en présence notamment du réalisateur du film Florent-Emilio Siri, de son acteur principal Jérémie Renier et du compositeur de la musique Alexandre Desplat.