Mise à jour le 29 février 2012

Des centaines de milliers de prothèses de hanches toxiques

Un certain type de prothèses de hanches est remis en question, car iI implique un taux élevé de réopération, avec toutes les lourdeurs et les risques que cela suppose
Des prothèses de hanches en question 19h30 / 1 min. / Le 28 février 2012
Après l'affaire des prothèses mammaires avariées, ce sont des centaines de milliers de patients qui vivent avec des prothèses de hanches chargées de métal toxique, dont 1400 en Suisse.

Des centaines de milliers de patients dans le monde pourraient avoir été exposés à des taux importants de métaux toxiques dus à des prothèses de hanche défectueuses, alors que le risque était connu, s'alarmaient mardi le "British Medical Journal" (BMJ) et la BBC.

1400 cas en Suisse

Selon la rédaction TV de la RTS, 1400 cas ont été recensés en Suisse, dont 23 aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Une hotline a été mise sur pied. Les patients suisses peuvent poser leurs questions au 0800 800 902.

La société DePuy a tiré la sonnette d'alarme en 2010, en conseillant aux médecins de revoir leurs patients. Swissmedic a alors interdit la pose de ces prothèses. La société prend en charge les frais de traitement.