LES AUTEURS

 

 

 

LE REALISATEUR

Bruno Deville

Bruno Deville, réalisateur [CAB Productions] Bruno Deville, réalisateur [CAB Productions] réalisateur d’origine Belge, est diplômé de l’Académie d’Art Plastique de Wavre (Belgique) et de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) en réalisation cinéma. C’est dans ce cadre qu’il rencontre Antoine Jaccoud, auteur dramatique et script doctor avec lequel il collabore à l’écriture de la plupart de ses films.

En 2000, il obtient avec son film de diplôme, «La bouée», le prix spécial du jury au Festival International de Locarno.

Dès la fin de ses études, il travaille comme assistant réalisateur, ainsi qu’au casting de seconds rôles et à la mise en scène de figurants. Il collabore avec Alain Tanner, Benoît Mariage, Frédéric Schoendoerffer, ou encore Philippe Harel.

Parallèlement, il réalise des courts métrages, des créations pour les spectacles de Maurice Béjart, des clips musicaux et des films publicitaires. C’est durant cette période qu’il rencontre les producteurs Jean-Louis Porchet et Gérard Ruey de CAB Productions. Ces derniers produisent son court métrage «Viandes», avec lequel il obtient en 2003 le Grand prix du jury des jeunes au Festival International de Locarno, et qui est projeté dans plusieurs festivals internationaux ainsi qu’en avant-programme d’un long métrage au cinéma.

En 2004, il participe à la création de «Eraritjaritjaka» de Heiner Goebbels, concevant et réalisant la partie vidéo de ce spectacle extrêmement cinématographique où il réalise un plan séquence de trois quarts d’heure tourné en direct chaque soir. Pendant plus de deux ans, il tourne dans le monde entier de New-York à Berlin en passant par Wellington en Nouvelle Zélande.

Ces expériences dans le monde du théâtre et du cinéma lui offrent de sérieuses expériences de réalisation et de direction d’acteurs, qui ont enrichi et précisé son univers de fiction. Il a eu la chance de travailler entre autres avec Benoît Poelvoorde, José Garcia, André Wilms, ou Denis Lavant.

En 2006, il crée, écrit et réalise en collaboration avec Léo Maillard la série courte «La minute kiosque» diffusée en prime time sur la TSR en 2007-2008.

Il est actuellement, avec CAB Productions, en cours d’écriture de son premier long métrage de fiction pour le cinéma, pour lequel il a obtenu la bourse SSA d’encouragement à l’écriture de scénario.

Filmographie

- Couvre-feu, fiction, 5’, 1999

- La bouée, fiction, 25’, 2000

- Viandes, fiction, 11’, 2003

- Toujours rien, fiction, 6’, 2004

- Le dieu du stade, fiction, 7’, 2005

- Momo, fiction, 26’, 2006

- La Minute Kiosque, fiction, 110 x 1’, 2007

- La Boule d’Or - Cartographie 9, docu-fiction, 14’, 2008

- La Traversée, fiction, 14’, 2011

- CROM, Fiction, série, 13x 26’, 2011

 

 

 

LES SCENARISTES

Léo Maillard

 

Auteur-réalisateur né en 1973.

Diplômé de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) du département cinéma en 2000.

C’est à l’ECAL qu’il rencontre Bruno Deville avec qui il termine son cursus et Antoine Jaccoud, avec lequel il collabore, notamment pour son film de diplôme « Lignes de fuite » qui obtiendra le prix de la re­lève suisse (Action Light) en 2000 au Festival International de Locarno et la plus haute prime à la qualité de l’Office Fédéral de la Culture.

A la fin de ses études, il vit en Grèce où il participe à un séminaire d’écriture avec Katerina Filliotou et travaille comme assistant de réalisation, régisseur adjoint et perchman dans divers téléfilms, courts mé­trages, séries télé et longs métrages.

A son retour de Grèce en 2004, il est un des fondateur du Flair, une structure de production avec laquelle il écrit, conçoit et réalise des courts métrages (voir filmographie), des clips musicaux (William White, Robert Roccobelly), des films publicitaires et des corporates vidéo (Switcher, Nestlé, Loterie Romande, PMU Romand).

En 2006, il crée, écrit et réalise avec Bruno Deville la série courte «La minute kiosque» diffusée en prime time sur la TSR en 2007-2008.

Il est actuellement en cours d’élaboration avec Le Flair de plusieurs scénarii de courts métrages ainsi qu’un projet de long métrage de fiction pour le cinéma intitulé «Les Grandes Surfaces».

Filmographie

- Play off, fiction, 5’, 1996

- Temps de chien, fiction, 7’, 2000

- Lignes de fuites, fiction, 26’, 2003

- Le Dieu du stade, fiction, 7’, 2005

- Eclipse, fiction, 6’, 2006

- Total Burn Out, fiction, 2’, 2007

- La minute kiosque, fiction, 110 x 1’, 2007

 

 

 

Sylvain Portmann

 

est diplômé de l’Université de Lausanne en histoire et esthétique du cinéma, où il écrit actuellement sa thèse.

Il développe des scénarii de films et travaille régulièrement comme assistant réalisateur ou régisseur sur des tournages de fiction et de publicité en collaboration avec diverses sociétés de production suisses et étrangères. Il a notamment écrit un grand nombre d’épisodes de «La minute kiosque».

Il a travaillé en tant qu’éboueur à la Voirie de Morges.

 

 

 

Mathieu Urfer

 

est réalisateur diplômé de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) du département cinéma.

Après avoir poursuivi des études à l’Université de Lausanne en psychologie, il affine ses connaissances et sa pratique du scénario en effectuant un Master en scénario dans le cadre du réseau cinéma CH, ré­cemment mis en place par les Universités et les Ecoles d’Art de Suisse.

Père de deux enfants, il se consacre actuellement à l’écriture de son premier long métrage de fiction, Les Cordes Sensibles, produit par Box Productions.

Parmi ses diverses expériences professionnelles, notons plusieurs mois passés à travailler en tant qu’éboueur à la Voirie de Morges, et l’écriture de nombreux scénarii pour «La minute kiosque».

Filmographie

- Dinosaures, fiction, 17’, 2005

- Romance Mayonnaise, fiction, 7’, 2004 (primé au Jugend Film Festival de Zürich