LE TRAILER

Note d’intention

  • Les personnages sans masque social m'intéressent particulièrement puisqu'ils permettent de révéler de façon brute et directe la réalité des rapports tendus d'amour et de haine qui lie deux êtres humains au sein d'un couple. Le personnage de Paul, sa brutalité et ses fonctionnements archaïques permettent de mettre en avant cette mécanique qui est finalement universelle. C'est d'ailleurs le premier enjeu du film : explorer les tensions, les mises en danger et de révéler malgré tout l'amour profond qu'il y a entre Paul et sa femme. Amour qui n'a pu s'exprimer, tordu et nié depuis tant d'années de maltraitance.

     

    Le second enjeu de ce film est de faire rentrer le spectateur dans le point de vue de Paul et de nous faire partager sa souffrance. Le défi est grand, puisque le personnage de Paul ne campe pas a priori une posture héroïque et il s'impose davantage comme un antihéros vil, méchant et rebutant, comme dans les films des années 70. Pourtant ses luttes intérieures constantes entre ce qui doit être et ce qui peut être le rendent peu à peu touchant dans son envie parsemée de contradictions d'expérimenter un autre rapport au monde. Si l'atmosphère émergente présente une certaine densité dramatique, elle n'exclut pas l'humour, important ici, souvent salvateur et constructif. Paul et Eusebio ont tous deux ont un rapport particulier avec le français: Paul par son immense peur des émotions crée un raisonnement qu'il sert par un français des plus terre à terre, et Eusebio par ses origines espagnoles parle un français exotique. Ce contraste ainsi que les différences culturelles provoquent des situations comiques. Mais cet humour peut aussi devenir grinçant lorsque Paul n'est pas en relation directe avec la réalité qui l'environne, rentrant alors à l'intérieur de sa folie. Paul a l'humour cruel qu'il dirige contre une victime potentielle.

    Séverine Cornamusaz

COEUR ANIMAL : LE SONDAGE

  • En adaptant une oeuvre littéraire, à quoi le cinéaste doit-il rester fidèle ?

    à l'histoire, dans ses moindres détails
    au style et à l'esthétique de l'auteur
    au sens ultime de l'oeuvre

LE SYNOPSIS

  • ...Paul ne pense qu'à elle, à celle qui lui échappe. Il la voudrait plus près de lui, cette femme qui est la sienne et qui semble déjà ailleurs, en proie à la maladie de la mort. Il ne pense qu'à elle, l'inconnue qui partageait son lit, mais qu'il n'a jamais su aimer...

PRIX

  • QUARTZ 2010 - SWISS FILM PRIZE

    - Best  Film

    - Best Actor - Antonio Buil

     

    MANNHEIM-HEIDELBERG

    - Special Mention by the int. jury

    - FIPRESCI prize

    - Ecumenical Prize

LA GALERIE