Août 2012
LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789

Dare-dare

Yves Bron et Laurence Froidevaux
du lundi au vendredi de 12h à 12h30
sélection de la semaine le samedi entre 12h et 12h35

mercredi 1 août 2012

Stéphane de May (à gauche) a fondé le trio Portici. [de-may.be]

Stéphane de May (à gauche) a fondé le trio Portici. [de-may.be]

La 3ème édition du FestiVal d’Anniviers organise les 3-4-5 août 2012 en l’Eglise de Grimentz trois concerts de musique classique autour du trio belge en résidence à Grimentz, le Trio Portici fondé par Stéphane de May, directeur artistique du Festival.

A cette occasion, le pianiste redescend de sa montage pour rendre visite à "Dare-dare" et répond aux questions de Thierry Sartoretti entre deux démonstrations de ses talents musicaux.


Photo d'Alice Carfrae, de l'exposition "Tin Girl". [Alice Carfrae - focale.ch]

Photo d'Alice Carfrae, de l'exposition "Tin Girl". [Alice Carfrae - focale.ch]

A Sindhupalchok, au nord-est du Népal, il est facile de deviner quelle famille a vendu une fille ou perdu une mère en regardant les toits du village. Un toit en zinc, au lieu des traditionnelles tuiles, signifie qu’un sacrifice a eu lieu. Dans l’espoir d’améliorer la situation économique de leurs familles, des jeunes femmes sont envoyées comme esclaves domestiques vers le Moyen-Orient. On donne à ces femmes le surnom de « filles d’étain » (Tin girls). La photographe Alice Carfrae en fait les portraits. Par Florence Grivel.

Une exposition à découvre à la galerie Focale à Nyon jusqu'au 9 septembre 2012.


Olivier Père lors de la présentation du 65ème Festival du film de Locarno. [Peter Schneider - Keystone]

Olivier Père lors de la présentation du 65ème Festival du film de Locarno. [Peter Schneider - Keystone]

La 65e édition du Festival international du Film de Locarno ouvre ses portes ce soir et propose, jusqu'au 11 août 2012, outre ses traditionnelles compétitions, une quantité non négligeable d'hommages (à Alain Delon, Ornella Muti ou Johnnie To) et une grande rétrospective Otto Preminger.

Le Français Olivier Père, qui signe sa troisième édition, est au micro de Raphaële Bouchet.