Emission du 05 novembre 2015

Comment les fumeurs se font enfumer

C’est un espoir pour des millions de fumeurs à travers la planète, tous accros à la nicotine. La cigarette électronique a fait baisser nettement les ventes de tabac en France, mais en Suisse, la vente de ses composants nicotinés est interdite. En coulisse, une guerre d’experts et un débat acharné, sur lequel rôde l’ombre de l’industrie du tabac qui ne veut surtout pas perdre ses précieux fumeurs. Des fumeurs qui restent l’enjeu d’un colossal marché financier.

A ma gauche, le professeur Jean-François Etter, sommité romande de la tabacologie et professeur à l’Université de Genève. Il défend la cigarette électronique au nom du pragmatisme et n’hésite pas à voler à son secours dans les médias. A ma droite, Jacques Cornuz, directeur de la polyclinique médicale de Lausanne, et ponte reconnu de la lutte contre les addictions. Lui se méfie de l’E-cigarette, dont il réclame la réglementation. Tous deux s’affrontent par médias interposés. Tous deux ont déclaré des liens d’intérêt, soit avec les fabricants de cigarettes électroniques, soit avec les compagnies pharmaceutiques.

Et les malheureux fumeurs, dans tout cela ? Ils ont de la peine à s’y retrouver. C’est que la Suisse va débattre, aux Chambres Fédérales, d’un nouveau projet de loi sur le tabac, qui devrait régler le problème des liquides nicotinés, contenus dans la cigarette électronique et toujours interdits en Suisse. Mais dans l’ombre, la gigantesque industrie du tabac, si importante pour la Suisse, veut jouer ses cartes : elle aussi, durement touchée par la diminution du nombre de fumeurs, elle préfèrerait casser le marché de la vapote ou s’en assurer la mainmise.

Rediffusion le vendredi 6 novembre 2015 à 10h30 et le lundi 9 novembre 2015 à 15h45 sur RTS Deux.

Générique

Un reportage de Maria-Pia Mascaro et Noël Totajada Image : Walter Hug Son : Santi Serra Montage : Chloé Seyssel

  • Sur ce thème