Emission du 02 janvier 2014
Mont-Blanc, mortelle randonnée [RTS]
Mont-Blanc, mortelle randonnée [RTS]
Pour des raisons de droits cette video n'est pas disponible sur notre site.

Mont-Blanc, mortelle randonnée (disponible 7 jours depuis la Suisse)

"Chérie, et si on se faisait le Mont-Blanc?" Le pic le plus majestueux des Alpes est victime de son succès. Véritable boulevard pour les alpinistes du dimanche – ils sont jusqu’à 300 par jour en été -, la montagne a atteint la saturation. Outre les déchets qui s’y accumulent, ses refuges qui débordent, c’est surtout l’amateurisme et l’impréparation de certains alpinistes qui inquiètent. Une équipe de Temps Présent a fait l’ascension avec une cordée de Russes et d’Australiens peu expérimentés. Accrochez-vous !

L’avenir du plus haut sommet des Alpes est menacé par une fréquentation insensée, en constante croissance depuis des années. L’ascension est jonchée de déchets, les refuges débordent au point que leur accès doit être contrôlé par des gendarmes. Mais surtout, le plus étonnant, c’est l’état d’impréparation total de ces touristes du dimanche, qui se lancent à l’assaut du sommet avec des chaussures trop souples, des vestes pas assez chaudes, sans parler d’un entraînement à l’altitude quasiment inexistant. Au point que la quinzaine de morts comptabilisée en 2012 semble presque miraculeuse par rapport aux 20'000 grimpeurs qui s’élancent chaque été sur l’autoroute blanche…

 

Et pourtant, la montagne est dangereuse. Une équipe de Temps Présent a voulu comprendre ce qui anime ces cordées d’amateurs et s’est glissée avec deux groupes d’aventuriers. Des amis et couples russes, partis de Moscou pour réaliser leur rêve, et un couple de jeunes Australiens, en lune de miel. On découvre l’impréparation de ces alpinistes, qui choisissent de faire l’ascension sans guide. Leur obstination, aussi, à continuer malgré la météo, le vent et les recommandations des professionnels. Ces randonneurs échappent de peu à la tragédie. Il faudra l’intervention du guide de notre équipe de tournage pour ramener à la raison nos aventuriers de l’Est.

 

Rediffusion le vendredi 3 janvier 2014 à 0h35 et le lundi 6 janvier 2014 à 16h25 sur RTS Deux.

Générique

Un reportage de Susanna Dörhage et Sandy Palenzuela