Emission du 20 novembre 2008

A la recherche de la vache parfaite

Créer de toute pièce une vache parfaite. C'est aujourd'hui, le défi relevé par une frange d'éleveurs suisses qui ont décidé de miser sur la haute génétique pour améliorer leurs troupeaux. Inspirés par leurs collègues d'outre Atlantique, ils adoptent sans hésiter des techniques de reproduction ultra poussées et commercialisent le matériel génétique de leurs meilleurs animaux. On est loin du terroir et de la tradition. Jeudi 20 novembre 2008 à 20:30.

Elever une vache, produire du lait. Une activité bien caractéristique de la paysannerie suisse. Pourtant, poussé par l'ouverture progressive du marché agricole et la demande croissante pour les produits laitiers, ce secteur se dirige aujourd'hui vers une mutation dont les consommateurs n'ont pas encore mesuré l'ampleur.

Inspirés par l'esprit d'entreprise de certains éleveurs d'outre Atlantique qui bâtissent des fortunes avec leurs vaches, des producteurs suisses de lait adoptent sans hésiter les pratiques d'élevage venant des laboratoires spécialisés dans la recherche et la sélection génétique de pointe. Le but : obtenir une vache sur mesure et quasi parfaite qui permettra d'augmenter les rendements et les profits.

Quantité et qualité du lait, conformation de l'animal jusque dans les moindres détails, longévité. Plus un aspect n'échappe à la sélection.

La désormais classique insémination artificielle est aujourd'hui complétée par diverses techniques de reproduction comme la transplantation d'embryons, la fécondation in vitro et même le clonage. Autant de pratiques qui permettent de vendre et d'exploiter au maximum le matériel génétique de taureaux et de vaches aux performances jugées exceptionnelles.

En Suisse, un éleveur sur mille pratique le transfert d'embryon mais il sont beaucoup plus nombreux, environ 10%, à mener leurs vaches dans des concours avec l'espoir qu'en gagnant, elles leur apporteront argent et renommée.

Mais pour le citoyen qui contribue largement au soutien de l'agriculture par les paiements directs, rien ne semble changer. Bien que révolutionnaire, la marque laissée par la haute génétique reste discrète, bien dissimulée derrière l'image d'Epinal.

Rediffusion le vendredi 21 novembre 2008 à 1h20 et le lundi 24 novembre 2008 à 9h45 et 15h00 sur TSR2.

Générique

Un reportage de Steven Artels et Jean-Daniel Bohnenblust Image : Pierre-Alain Jaussi Son : Michel Gremion Montage : Didier Sergent