"The Night Of", saison 1. [Craig Blankenhorn - HBO]
"The Night Of", saison 1. [Craig Blankenhorn - HBO]

THE NIGHT OF

Mini-série implacable, d'une remarquable précision et au suspense étouffant, "The Night Of" suit la descente aux enfers d'un étudiant américano-pakistanais accusé du meurtre d'une jeune femme. John Turturro y est époustouflant en avocat minable.

Le synopsis de la série

 

A New York, Nasir Khan, un jeune homme bien sous tous rapports d'origine pakistanaise, timide et fragile, emprunte le taxi de son père pour se rendre à une soirée entre amis. En chemin, il ne peut s'empêcher de prendre en stop une jolie jeune femme, un peu perdue, qui l'avait hélé. Il l'emmène à l'autre bout de la ville, au bord d'une plage, et tous deux font connaissance durant la nuit. La soirée se finit chez elle, entre alcool, drogue et sexe.

 

Mais au petit matin, Nasir se réveille dans la cuisine, les mains ensanglantées. Et lorsqu'il retourne dans la chambre, il découvre la jeune femme assassinée, le corps lardé de coups de couteau. Incapable de se souvenir des événements, il prend la fuite et se fait arrêter à un contrôle routier pour une bête infraction au Code de la route. La police est alors sur les dents après avoir découvert le corps de la jeune femme et l'étau se resserre peu à peu autour de lui tandis qu’il est emmené au poste. Mais John Stone, un avocat miteux qui passait par là, flaire la bonne affaire et entreprend d’assurer sa défense.

 

 

Bon à savoir

 

Mini-série tirée de la série anglaise "Criminal Justice" diffusée en 2008, "The Night Of" suit la descente aux enfers d’un étudiant américano-pakistanais accusé du meurtre d’une jeune femme. Il crie son innocence, mais les preuves l’accablent et un inextricable système judiciaire se referme alors sur lui.

 

Tendu comme un rock, sans temps mort, "The Night Of" est l'une des grandes réussites télévisuelles de ces dernières années, notamment pour ses deux personnages principaux inoubliables.

 

D’abord Nasir Khan, l’accusé, campé par Riz Ahmed, un acteur alors inconnu qu’on a depuis vu dans "Rogue One: A Star Wars Story", ou encore le dernier Jason Bourne.

 

Face à lui, John Turturro (acteur fétiche des frères Coen) est époustouflant dans le rôle d’un avocat minable, les pieds rongés par l’eczéma, allergique aux chats, mais trop sensible pour laisser celui de la victime se faire euthanasier. Et si le nom de James Gandolfini, ("Les Soprano") décédé en 2013, apparaît au générique, c’est que l’acteur était à l’origine de ce remake et devait justement incarner le rôle de l’avocat. John Turturro, ami très cher de l’acteur, avait d’abord écrit à sa veuve pour obtenir son approbation avant d’accepter de le remplacer.

 

Mini-série inédite (8 épisodes), diffusée à partir du vendredi 26 mai 2017, vers 23h05 sur RTS Un.