Emission du 21 septembre 2012

Didier Berthod: la voie de l’âme

Bon parmi les très bons, Didier Berthod a été l’un des meilleurs grimpeurs de fissures, enchaînant les escalades les plus impressionnantes et ouvrant des voies que beaucoup croyaient impossibles, de l’Italie aux Etats-Unis en passant par l’Australie. Il disait vouer une consécration presque religieuse à cette activité, en vue d’atteindre, comme il le dit lui-même, son inaccessible étoile.

Dès l’âge de 13 ans, Didier Berthod est fasciné par l’escalade. Originaire de Bramois en Valais, il profite de chaque instant de libre pour aller grimper, en compagnie de son frère Cyrille. Les gorges de Longeborgne deviennent alors très vite leur terrain de jeu. Très vite aussi, Didier devient l’un des meilleurs grimpeurs de fissures de sa génération et enchaîne les voies d’escalade les plus difficiles de la planète, de l’Italie aux Etats-Unis en passant par l’Australie.

Didier Berthod. [Romain Guélat - RTS] Didier Berthod. [Romain Guélat - RTS] Il voue une consécration presque religieuse à cette activité, en vue d’atteindre comme il le dit lui-même son inaccessible étoile et pour lui permettre de vivre une existence plus intense, faite de liberté, loin d’un certain conformisme.

Charismatique, il participe à de nombreux films, notamment la série "Profession guide de montagne", un reportage de "Passe-moi les jumelles" intitulé "Libérez le Portalet", ainsi que différents films d’escalade du réalisateur américain Peter Mortimer.

Cette quête à travers l’escalade a pris fin en 2006, période à laquelle il a connu une série de coups durs. Il dit aujourd’hui avoir connu "l’expérience de Dieu" le jour de la Pentecôte de cette année-là. Cette rencontre lui a fait prendre conscience qu’il voulait désormais mener sa vie autrement en plaçant Dieu au centre de celle-ci. Il rejoint alors la Fraternité Eucharistein. Depuis l’automne de l’année passée, il a entrepris des études au sein de l’Institut Philanthropos à Bourguillon et suit des cours de théologie à l’Université de Fribourg. Il se destine à devenir prêtre pour mettre sa vie au service des autres.

 

Un reportage de Virginie Brawand et Romain Guélat.

  • Derniers reportages