Emission du 10 avril 2011

Mise au point

- Vive la crise ! - L’invité : Christophe Darbellay, président du PDC - Rubrique : Vous prendrez bien la suite - Ecran total - Voyage au bout de la nuit

Vive la crise !

Des appartements au prix d’une maison ! [DR] Des appartements au prix d’une maison ! [DR]

A Genève et sur l’arc lémanique, les appartements à la vente atteignent des prix inaccessibles pour la classe moyenne. C’est pourquoi l’Etat de Genève a prévu des zones de développements au sein desquelles les prix sont contrôlés. Cette mesure doit permettre à davantage de personnes de devenir propriétaires. Mais à moins d’avoir de bonnes relations, il est quasiment impossible d’accéder à ces logements deux fois moins chers que les prix du marché.

L’invité : Christophe Darbellay, président du PDC

A six mois des élections fédérales ... [DR] A six mois des élections fédérales ... [DR]

A six mois des élections fédérales, le PDC connaît une série de revers électoraux de mauvais augure (Fribourg, Zurich, Lucerne). Sous pression, son président s’explique.

Rubrique : Vous prendrez bien la suite

Vous prendrez bien la suite ? [DR] Vous prendrez bien la suite ? [DR]

En 2009, MAP donnait la parole à des candidats de « L’Île de la tentation » sur TF1 qui demandaient à être payés pour le travail fourni. Ils ont fini par obtenir gain de cause devant les tribunaux.

Ecran total

Sexisme : les Italiennes montent au front
 [DR] Sexisme : les Italiennes montent au front [DR]

Les affaires de mœurs de Silvio Berlusconi ont réveillé le féminisme italien. Dans tout le pays, des centaines de milliers de femmes se mobilisent pour dénoncer sa vision dégradante de la femme, largement répandue dans la société. Elles en veulent notamment aux émissions de télévision qui utilisent des femmes comme potiches pour attirer le téléspectateur. Un procédé qui a fait le succès de Silvio Berlusconi et de ses chaînes de télévision.

Voyage au bout de la nuit

Voyages d’étude ? Non, merci !
 [DR] Voyages d’étude ? Non, merci ! [DR]

A plusieurs reprises ces derniers mois, des étudiants suisses en voyage d’études à l’étranger ont dérapés. Aujourd’hui, bien des enseignants ne veulent plus accompagner leurs classes dans ces sorties scolaires. Pour mieux comprendre, nous avons suivi une classe de Bienne à Salamanque, en Espagne.

  • Le meilleur de Mise au Point
  • Dernières émissions