Pain pour le prochain

Mohamed Fofanah dans ses champs inondés après la construction d'un barrage par une multinationale anglaise. RTS. [DR]Mohamed Fofanah dans ses champs inondés après la construction d'un barrage par une multinationale anglaise. RTS. [DR]
La Sierra Leone dispose d’un important potentiel minier. Diamant, or, bauxite et fer incitent les investissements des multinationales étrangères. Investissements qui ne facilitent pas pour autant la vie des populations locales. Mohamed Fofanah, a perdu ses terres cultivables lorsqu'une société anglaise, qui compte exploiter le minerai enfui dans cette région, a construit un barrage. Aujourd'hui Mohamed réclame des dommages et intérêts. Le paysan peut compter sur une association locale qui défend les droits des populations face aux entreprises étrangères. Crée il y a 3 ans, l'association est soutenue par l'organisation d'entraide suisse Pain pour le prochain

Pain pour le prochain est le service des églises protestantes suisses pour le développement. L'organisation soutient environ 400 projets en Afrique, en Asie et en Amérique latine; cela afin de développer des structures socio-économiques plus équitables. Elle prône le respect des droits humains et l'amélioration durable des situations de vie des personnes défavorisées.

Pain pour le prochain

Av. du Grammont 9

1007 Lausanne

 

CCP: 10-26487-1                                                          www.painpourleprochain.ch