Emission du 06 mai 2014

La vodka: le test

Pour ce test, nous avons fait analyser 12 bouteilles de vodka présentes sur le marché romand. Le laboratoire EUROFINS de Nantes, un laboratoire européen spécialisé dans l’expertise et le contrôle des vins et des spiritueux a vérifié la qualité globale de ces alcools, mais aussi déterminé l’origine de l’alcool pour chacune des bouteilles. Des mesures isotopiques très pointues qui permettent  de savoir si la vodka est faite à partir d’orge, de blé, de maïs, de betterave, de  pomme de terre ou de toute autre matière.

Au niveau de la qualité globale des alcools, tout est dans les normes européennes, malgré quelques très faibles traces de méthanol dans certains cas. Quant à  l’origine des alcools, tout n'est pas conforme. On commence avec les vodkas qui annoncent le bon produit de base sur leur étiquette, en l’occurrence la nature du produit distillé.

2  annoncent du blé :

Absolut [RTS] Absolut [RTS] ABSOLUT  de Suède
Conforme
Prix: 22,50 CHF

Grey goose [RTS] Grey goose [RTS] GREY GOOSE  de France 
Conforme
Prix: 49,90 CHF
Ces deux vodkas sont bien conformes à leur étiquetage. Il s'agit bien d’alcool de blé.
Une vodka  annonce du seigle,  ce que le laboratoire confirme :

Xellent [RTS] Xellent [RTS] XELLENT de Suisse
Conforme
Prix: 49,90 CHF
Trois vodkas annoncent du grain, sans en révéler la nature exacte.
 

Trojka [RTS] Trojka [RTS] TROJKA des USA
Conforme
Prix: 15.95 CHF
Le laboratoire a identifié qu’il s’agissait très probablement  d’alcool de maïs.

Stolichnaya [RTS] Stolichnaya [RTS] STOLICHNAYA  de Lituanie
Conforme
Prix: 24.95 CHF
Le laboratoire y a trouvé un mélange de plantes,  vraisemblablement un mélange de céréales de type blé ou orge,  associé avec des céréales de type maïs.

Beluga [RTS] Beluga [RTS] BELUGA de Russie
Conforme
Prix: 69,90 CHF (la plus chère de ce test)
Le laboratoire a trouvé un profil de type blé ou orge, probablement mélangé avec du maïs.
Quatre vodkas  n'annoncent pas l'origine du produit de base sur leur étiquette!

Zaranoff [RTS] Zaranoff [RTS] ZARANOFF d'Allemagne
Conforme
Prix: 9,89 CHF les 70 cl (la moins chère de ce comparatif)
Selon le laboratoire, l’alcool provient de la fermentation de céréales, de type blé, orge ou seigle, mais sans maïs.

Putinoff [RTS] Putinoff [RTS] PUTINOFF d'Allemagne
Conforme
Prix: 13.99 les 70 cl
Selon le laboratoire, l’alcool provient de la fermentation de céréales, de type blé, orge ou seigle, mais sans maïs.

Smirnoff [RTS] Smirnoff [RTS] SMIRNOFF d'Italie
Conforme
Prix: 19,50 CHF
Le laboratoire a identifié que l’alcool provenait de la fermentation de céréales, à l’exception du maïs.

Primakov [RTS] Primakov [RTS] PRIMAKOV d'Allemagne
Conforme
Prix: 9,95 CHF les 70cl
Le laboratoire a identifié dans cette vodka bon marché, un alcool issu d’un mélange de plantes: il s’agit majoritairement de maïs et/ou de canne à sucre, mais aussi de céréales et/ou de pomme de terre et/ou de betteraves.

Sur deux vodkas, l’étiquetage n’est pas correct :

Wyborowa [RTS] Wyborowa [RTS] WYBOROWA de Pologne
Non-conforme
Prix: 19,95 CHF
Cette vodka annonce du seigle. Selon le laboratoire, il s'agit d'alcool de seigle, mais aussi de canne à sucre et/ou de maïs.
Pour le laboratoire cette vodka n’est pas conforme à son étiquetage

Belvedere [RTS] Belvedere [RTS] BELVEDERE de Pologne
Non-conforme
Prix: 49,90 CHF
L'étiquette annonce de l’alcool provenant du seigle.  En réalité, le laboratoire trouve, en plus, de la canne à sucre et/ou du maïs.
Les spécialistes du labo classent  également cette vodka comme non-conforme par rapport à son étiquetage.
Nous avons demandé aux deux producteurs des vodkas WYBOROWA et  BELVEDERE  comment ils expliquaient cette non-conformité entre l’étiquetage et la réalité de l’origine de l’alcool.

Du côté de BELVEDERE, on nous répond que des analyses rigoureuses sont effectuées à toutes les étapes de la production et que la qualité et la provenance de leur alcool de seigle brut polonais est examiné avec minutie avant distillation. Il n’empêche que notre laboratoire a trouvé également autre chose.

Quant à la WYBOROVA qui produit une vodka polonaise: dans sa réponse, elle se dit surprise par nos résultats, mais Wyborowa s’engage immédiatement à faire une analyse exhaustive de l'anomalie qu’A Bon Entendeur a soulevée et prendra toutes les actions nécessaires. Fin de citation!

  • Dernières émissions