Emission du 15 février 2005
Pour des raisons de droit à l'image, la vidéo de cette émission a dû être retirée. [DR]
Pour des raisons de droit à l'image, la vidéo de cette émission a dû être retirée. [DR]
Pour des raisons de droits cette video n'est pas disponible sur notre site.

Comment c'est quand on est mort? Funérailles mode d'emploi

Aujourd'hui, dans un pays comme la Suisse, on meurt peu, moins de 1% de la population passe de vie à trépas chaque année, et on meurt vieux.

POUR DES RAISONS DE DROIT À L'IMAGE, LA VIDÉO DE CETTE ÉMISSION A DÛ ÊTRE RETIRÉE.

 

 

Les familles face à la mort

 [DR] [DR] La mort est devenue très mystérieuse. On y est souvent confronté, pour la première fois, tard dans sa vie d'adulte. Dans ces moments, on n'est souvent pas en état de raisonner ni de résister face à l'administration ou à une entreprise de pompe funèbre. Il vaut donc mieux savoir avant d'être sous le coup de l'émotion.

 [DR] [DR] Témoignage de Marianne Guignard Fromont, uniquement disponible en vidéo

Personne n'a le droit d'empêcher une famille de garder un proche décédé à la maison. Il est totalement scandaleux de dire que la loi l'interdit. C'est le droit le plus strict de chacun. Tout le monde n'y tient pas non plus. Dans ce domaine, les familles ont tous les droits, c'est aux entreprises de pompes funèbres de répondre aux demandes, pas aux familles à s'adapter à ce qui arrange le mieux ces entreprises.

Il manque aux familles de la compréhension et des suggestions pour faire différemment. Notre témoin, Marianne Guignard Fromond, propose, à ceux qui le désirent, de peindre le cercueil. Elle encourage les enfants à y déposer un dessin ou un bricolage. Il est également possible de mettre le mort avec son oreiller et son duvet à la place du capitonnage à dentelle.

La levée du corps

 [DR] [DR] Dans nos pays, les gens meurent généralement à l'hôpital ou en institution, plus rarement à la maison. Le médecin vient constater la mort, signer l'acte de décès, puis il s'en va. La famille reste alors seule avec le corps. C'est à elle d'appeler une entreprise de pompes funèbres et régler les problèmes administratifs.

Si vous en éprouvez le besoin, vous avez le droit d'assister à la levée du corps. Les employés feront pourtant tout pour vous écarter. Vous avez également le droit de poser des questions sur la suite. Beaucoup témoignent du sentiment de s'être fait voler en quelque sorte la mort de leur proche et d'être restés seuls avec une foule d'interrogations.

Les Pompes funèbres

 [DR] [DR] Dans ces moments extrêmement stressants, donnez-vous du temps. Même si l'on vous fait croire le contraire, rien ne presse. Vous avez au moins cinq jours avant les obsèques. Appelez plusieurs entreprises de pompes funèbres et posez-leur un maximum de questions. Avant de vous déplacer, demandez un devis par téléphone en précisant que vous voulez connaître le coût pour les honoraires et les démarches. Renseignez-vous également sur le premier prix pour un cercueil équipé, le coût du corbillard et des porteurs, l'existence d'éventuels frais de cérémonie, le prix d'une chambre funéraire, les taxes et la TVA. L'entreprise se doit de vous informer de vos droits à la gratuité. Si elle ne le fait pas, c'est une faute grave.

 [DR] [DR] La plupart des entreprises sont privées. Mais à Genève et à Lausanne, les pompes funèbres officielles sont un service public : elles offrent les mêmes prestations que les privés et les employés sont des fonctionnaires.

La ville de Genève octroie la gratuité des obsèques à toute personne domiciliée sur son territoire et, depuis 2005, sur la commune de Vernier. Cette gratuité couvre la fourniture d'un cercueil de gratuité, les transferts du corps, trois jours de chambre mortuaire et la cérémonie avec l'inhumation ou l'incinération. Mais cela comprend la version basique qu'il faut accepter telle quelle. Si l'on veut changer quelques chose, par exemple choisir un autre cercueil, on perd le droit à la gratuité et il faudra alors payer toutes les prestations.

Les fonctionnaires des pompes funèbres officielles sont correctement rémunérés, formés, et bénéficient d'un suivi. Les employés d'entreprises privées sont moins gâtés : la concurrence est forte.

 [DR] [DR] Si une entreprise refuse de vous donner un devis par téléphone, reste floue, élude les questions, éliminez-la de votre choix. Lorsque vous vous rendez aux pompes funèbres, faites-vous toujours accompagner par une personne moins affectée par le deuil que vous, ami ou voisin. Parfois, certaines personnes sont tellement bouleversées ou culpabilisées qu'elles engagent des dépenses inconsidérées. Il arrive aussi que l'on vous impose des choses ou que l'on vous prive d'autres. Parfois, un seul détail suffit à empoisonner la vie des années durant et entacher le processus de deuil. Enfin, si vous vous sentez mal à l'aise, que vous n'avez pas d'affinités avec la personne qui vous reçoit, vous avez le droit de changer d'entreprise.

Interview de Jean Murith uniquement disponible en vidéo

La thanatopraxie

 [DR] [DR] Si l'on enterre rapidement les mort, c'est surtout parce que la décomposition va provoquer des odeurs désagréables. Le moyen classique pour ralentir ce processus et conserver le corps quelques jours, est le froid. Mais il existe aussi des méthodes plus sophistiquées comme la thanatopraxie.

La thanatopraxie est une forme moderne d'embaumement. On injecte quatre à six litres d'un produit à base de formol coloré à la place du sang, qui est évacué. Cette intervention va retarder le processus naturel de décomposition et éviter les odeurs désagréables. La technique permet aussi d'améliorer l'aspect du visage, elle atténue notamment les hématomes. Le corps peut ensuite être conservé pendant au moins une semaine à l'air libre, à domicile par exemple, même en plein été. Mais l'intervention n'est pas que technique, le tanatopracteur prend aussi soin du mort avant de l'habiller. Il fait aussi ces gestes pourtant très intimes que les proches exécutaient autrefois, comme un ultime hommage, et que l'on délègue aujourd'hui à des professionnels.

L'intervention coûte environ 450 francs et, pour la pratiquer, il faut l'autorisation de la famille. Juridiquement c'est le flou. Dans certains cantons, seul le médecin peut pratiquer cette méthode. Dans d'autres cantons, elle est soumise à autorisation. Mais le plus souvent, la loi ne dit rien du tout.

La thanatopraxie est très répandue en Angleterre. Elle commence à faire des adeptes en Allemagne, en Irlande ou en Espagne, alors qu'elle est absente ou interdite dans les pays scandinaves. La religion chrétienne l'accepte, la religion juive la tolère et la religion islamique l'interdit, sauf exception dans les cas où il faut rapatrier le corps.

Au crématorium

 [DR] [DR] Puisque la famille ne veut plus s'occuper de ses morts, il a fallu professionnaliser les choses. Après la toilette mortuaire, les employés du centre funéraire placent le corps dans le cercueil. Les morts sont conservés dans des chambres froides, en dehors des visites de la famille. Le bâtiment est fonctionnel, hygiénique, pratique et calibré pour des dizaines de défunts. Les salons mortuaires sont alignés et les heures de visite strictement déterminées.

Dans les centres funéraires, même les cérémonies finissent par toutes se ressembler. Elles deviennent impersonnelles. A la cadence d'une cérémonie toutes les demi-heures, rien n'incite à la fantaisie. Ensuite, la famille ne verra plus le corps.

 [DR] [DR] Dans les sous-sols du centre funéraire, se déroule quotidiennement la même cérémonie secrète, à l'abris des regards : la crémation. On ne peut pas la voir, même si elle revêt, dans d'autres cultures, une grande valeur symbolique: un corps que le feu doit rendre à l'état de poussière. En deux heures, il ne reste que quelques cendres, et l'idée de ce cercueil en flamme génère parfois des images violentes, plus éprouvantes à la longue que la réalité. D'où l'idée qu'il vaut parfois mieux voir les choses, entamer le processus de deuil à partir de la réalité, plutôt que de laisser s'installer des fantasmes.

Prix des obsèques : les résultats de l'enquête

Dernier choix à faire: enterrer les cendres dans une tombe, les disperser, les verser dans ce qu'on appelle parfois le jardin du souvenir ou disposer l'urne dans une niche prévue à cet effet. En Suisse, plus de 65% des morts sont incinérés.

Pour avoir une idée du prix des obsèques, nous avons demandé des devis par téléphone, en précisant que nous voulions les prestations de base. Il s'agit d'un sondage, mais il révèle tout même de belles différences. Ces montants sont estimatifs. Il faut parfois rajouter, par exemple, les taxes d'incinération qui varient d'un canton à l'autre.

 [DR] [DR] Fribourg

Ce canton ne possède pas de crématorium. Les incinérations doivent donc avoir lieu dans un canton voisin.

CHF 3150 pour le devis écrit des Pompes Funèbres Générales. Cela correspond à ce que l'employé nous avait gentiment annoncé par téléphone, soit 3000.- environ.

Les Pompes Funèbres Eric Conus nous ont dit de compter CHF 3000 au maximum, tout compris.

Lorsqu'on appelle les Pompes Funèbres de la Cité, c'est les Pompes Funèbres Murith qui répondent. Pourtant le numéro de téléphone n'est pas le même. Le devis s'articule autour de CHF 3800, sans taxe d'incinération.

 [DR] [DR] Genève

Les Pompes Funèbres Officielles de la Ville de Genève annoncent, pour des funérailles payantes, entre CHF 1800 et 2000. Bon accueil, sobre.

Chez Murith, le devis est de CHF 3978, taxe d'incinération comprise. Très bon accueil. A noter que l'on nous a parlé de la gratuité des obsèques offertes par les Pompes Funèbres de la Ville.

Le devis des Pompes Funèbres Générales est de CHF 3500. L'accueil est moins bon que chez les précédents. De plus, il faut insister pour obtenir un devis.

 [DR] [DR] Jura

Les Pompes Funèbres Régionales Joël Lehmann SA nous ont annoncé par téléphone qu'il fallait compter entre CHF 2800 et 3000 sans la TVA.

CHF 3300 tout compris est le devis téléphonique d'Arc-Jura Voisard SA.

 [DR] [DR] Neuchâtel

Arrigo SA annonce que le coût se situera autour de CHF 4000.

Wasserfallen Pompes Funèbres annonce par téléphone qu'il faut compter CHF 2800, TVA comprise, mais nous avons dû beaucoup insister pour obtenir un chiffre et il était exclu de l'obtenir par écrit.

 [DR] [DR] Chez Fluhmann-Evard, une dame nous dit très aimablement qu'il faut compter CHF 3000 environ. Le devis par fax sera de CHF 2'255.

L'entreprise René et Jean-François Guntert a refusé catégoriquement de nous donner des chiffres par téléphone. Notre interlocutrice est restée inflexible. C'est la seule de notre sondage à avoir refusé de nous articuler ne serait-ce qu'une fourchette de prix.

 [DR] [DR] Valais

Chez AAF Roduit Gilbert, notre interlocuteur a dû se faire prier pour donner un chiffre. On a fini par savoir qu'il faut compter entre CHF 3000 et 6-7000. Avec une fourchette aussi large, on ne se mouille pas trop !

Chez Pompes Funèbres Associées à Sion, il faut compter environ CHF 2800. Il a fallu insister un peu pour avoir ce chiffre.

Aux Pompes Funèbres Henri Coquoz, le devis est de CHF 3'700, taxes comprises. Il a également fallu insister un peu pour avoir ce chiffre.

 [DR] [DR] Vaud

CHF 3288.80, c'est le devis des Pompes Funèbres Officielles de la Ville de Lausanne. Nous avons été renseignés de manière très professionnelle.

Chez Acropole, Pidoux Gilbert, l'accueil est très professionnel et le devis par téléphone est de CHF 2500.

 [DR] [DR] Chez Clément SA, le devis est de CHF 2000.

Par téléphone, les régionales Cassar SA articulent le montant de CHF 2500. Finalement, le devis faxé ne sera plus que de CHF 1750, le moins cher de ce sondage.

A ces montants, il faudra rajouter celui du faire-part. Une annonce dans la presse peut coûter plus cher qu'un cercueil, il faut compter entre CHF 400, pour une toute petite annonce, et plus de CHF 2'500 pour les grandes. Expédier les faire-part par la poste est toujours moins cher.

Toutes les communes financent, sur demande, les obsèques des personnes au revenu modeste.

Enfin, toutes les prestations comme les fleurs, la verrée etc. vont se rajouter à la facture.

Très chers aussi la pierre tombale ou le monument funéraire. Là encore, il n'y a aucune urgence, ne signez aucune commande dans la période qui suit le décès : vous avez le temps. Il faudra plus d'une année après l'enterrement pour pouvoir l'installer.

Interview de Bernard Crettaz, sociologue, uniquement disponible en vidéo

  • Dernières émissions