Modifié le 19 septembre 2017

Vos questions sur Coeur à Coeur

Des téléphonistes de la Chaîne du Bonheur récoltent des promesses de dons.
Des téléphonistes de la Chaîne du Bonheur récoltent des promesses de dons. [point-of-views.ch]
Cœur à Cœur est une opération de la RTS menée en partenariat avec la Chaîne du Bonheur pour lutter contre la précarité en Suisse. Ci-dessous, retrouvez les principales questions adressées par nos auditeurs ainsi que les réponses de la Chaîne du Bonheur.

Que va-t-on faire avec l’argent récolté par Cœur à Cœur?

Il viendra en aide aux jeunes en difficulté. La Chaîne du Bonheur utilisera plus précisément les dons récoltés par l'opération Coeur à Coeur 2017 de la RTS pour financer des projets en faveur d’adolescents/tes et de jeunes adultes entre 15 et 25 ans vivant en Suisse et en difficulté d’insertion socio-professionnelle. 

On distingue les groupes suivants:

> Jeunes en rupture confrontés à des problèmes multiples, ne présentant pas les prérequis suffisants pour entrer et se maintenir dans une démarche d'insertion professionnelle classique.

> Jeunes issus de la migration et récemment arrivés seuls en Suisse

>Jeunes femmes vulnérables (jeunes mères sans formation, migrantes, etc.)

 

Les gens peuvent-ils demander de l’argent directement ?

Les demandes doivent être adressées par les associations suisses qui répondent aux critères de la Chaîne du Bonheur.

 

Comment les associations peuvent-elles être financées?

Les associations actives dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes en difficulté peuvent se rendre sur le site de la Chaîne du Bonheur. Y figureront dès le mois d’octobre 2017 la liste des critères et la marche à suivre pour faire une demande.

L’argent sera distribué en fonction de critères bien précis et en fonction de l’argent récolté durant Cœur à Cœur 2017.

 

Quels types de projets seront financés ?

L’argent permettra de cofinancer des projets qui visent à favoriser l’insertion socio-professionnelle de jeunes en difficulté et qui poursuivent les buts principaux suivants :

  1. Mobiliser les ressources des jeunes « décrocheurs » pour leur permettre d’intégrer un cursus professionnel ou un dispositif de formation institutionnelle (renforcement de la personne, amélioration de l’estime de soi, cours de rattrapage)
  2. Améliorer les chances d’insertion socio-professionnelle de jeunes issus de la migration et récemment arrivés en Suisse en contribuant à leur formation de base (apprentissage de la langue nationale, remise à niveau en mathématique, etc.) et en les accompagnant dans la construction de leur projet socio-professionnel
  3. Offrir des possibilités d’insertion socio-professionnelle pour jeunes femmes qui tiennent compte des problématiques spécifiques auxquelles elles peuvent être confrontées, en travaillant sur l’estime de soi, et en offrant, aux femmes qui n’ont pas pu terminer leur scolarité, des cours leur permettant de débuter une formation professionnelle ou en emploi.

 

C’est quoi, la Chaîne du bonheur ? 

Une fondation qui récolte des fonds pour les victimes de catastrophes naturelles et de conflits au niveau international, ainsi que pour les personnes en difficulté en Suisse. Elle finance, après sélection, des projets d’aide des organisations non gouvernementales (ONG) et associations suisses. Les projets financés font l’objet d’un suivi approfondi.

 

Sur 100 francs, combien est versé aux bénéficiaires ou aux associations dans le cadre de cœur à cœur ?

La totalité : sur 100 francs versés à la Chaîne du Bonheur, 100 francs sont reversés aux associations suisses qui mettent en œuvre des projets.

 

Quand saura-t-on combien vous avez récolté ?

Le résultat sera annoncé le 22 décembre à 20h. Ce résultat inclura des dons réels et des promesses. Le résultat définitif de la collecte sera connu début 2018.

 

Comment faire un don ?

Par téléphone du 16 au 22 décembre au 0800 87 07 07, sur le site don.bonheur.ch, ou sur le compte de la Chaîne du Bonheur CCP 10-15000-6 mention "Cœur à Cœur".

Publié le 18 décembre 2016 - Modifié le 19 septembre 2017