Cervin 1865, les dessous d'une tragédie

  • DocuFiction

    Le Cervin est la montagne reine. Tous les ingrédients d'un roman policier sont réunis dans l'histoire de sa première ascension. Quatre Anglais, un Français et deux Suisses atteignent le sommet le 14 juillet 1865. Mais le triomphe tourne vite au cauchemar. Lors de la descente, quatre alpinistes font une chute mortelle. Accident, sabotage ou meurtre ? Les survivants font alors l'objet d'étranges suspicions. Cent cinquante ans plus tard, une équipe entreprend la même expédition pour percer ce mystère.

Retrouvez Benoit Aymon en direct de Zermatt pour les 150 ans de l'ascension du Cervin.

  • Benoit Aymon reçoit l'alpiniste Catherine Destivelle, Pierre Mathey, président de l'association des guides suisses et Jean-Claude Pont, ancien guide, mathématicien.

Retrouvez Benoit Aymon en direct de Zermatt

  • Entretien avec l'alpiniste Catherine Destivelle et Jean-Claude Pont, ancien guide et mathématicien

L'arête du lion

  • Benoît Aymon réalise l'ascension du Cervin par l'arête du Lion, surnommée la voie des Italiens, loin de la foule des alpinistes empruntant la voie normale.

Le Cervin fait son cinéma

  • Les premières images de ce documentaire exceptionnel datent de ... 1901! Ce sont pour ainsi dire les premières images du Cinéma Suisse, largement inspiré au cours des années par le Cervin. Sans doute la montage la plus filmée au monde.

Le tour du Cervin

Célébrations des 150 ans du Cervin - 12h45 le journal

  • Benoit Aymon revient avec nous sur cette grande fascination du sommet, à Zermatt (VS)

  • Un film retrace l'aventure de Géraldine Fasnacht, en wingsuit sur le Cervin

    Du sommet à 4478 mètre d'altitude, la jeune femme a sauté dans le vide en wingsuit, une combinaison munie d'ailes. Rinaldo Marasco et Jérôme Piguet ont réalisé un film sur cette expérience.

La Première en direct de Zermatt

  • A propos

    Le 14 juillet 1865, la première cordée de l'histoire atteignait le sommet du Cervin. L'exploit de ces hommes devait marquer l'histoire de l'alpinisme. Un exploit terni par un drame. Sur les sept alpinistes participant à l'aventure, seuls trois redescendront. Pour marquer les 150 ans de cette première ascension, la RTS organise une journée spéciale le 14 juillet et propose des archives rares, des documentaires inédits et des témoignages de passionnés de montagne.

     

De l'exploit au drame

Zermatt

  • Monumental du 14 juillet 2015

    Il y a 150 ans, le Britannique Edward Whymper et sa cordée atteignaient pour la première fois le sommet du Cervin. Cet événement va marquer le début du fort développement touristique à Zermatt. Par la suite, le Cervin va devenir la montagne la plus photographiée au monde.

    L’histoire de Zermatt avec Sandro Benedetti, géographe, spécialisé dans la valorisation et la sauvegarde du patrimoine.

    Une nouvelle diffusion de l'émission du 3 mai 2015.

Vaincre le Cervin, 150 ans de passion alpine

En direct de Zermatt

  • Le 14 juillet 2015, à l'occasion des 150 ans de la première ascension du Cervin, en 1865, La Première se déplaçait à Zermatt pour une émission spéciale consacrée à cette épopée et à cette vénérable montagne, symbole de la Suisse.

    Le bus technique de la RTS est en place à Zermatt, sous la surveillance du majestueux Cervin. [Cecilia Porchia - RTS]

Affluence au Cervin

  • Mise au point du 12.07.2015

    De plus en plus d'alpinistes amateurs veulent atteindre le sommet, ce qui complique la tâche des guides. Bernard Genier a fait l'ascension avec l'un d'eux.
  • Crédits

    Romaine Jean: productrice

    Benoît Aymon: journaliste

    Henri Sulzer: réalisateur

    Christian Manzoni: responsable de projet

    Vanessa Weill: chargée de production

    Louis Troyon: chef de car

    Yann Denervaud: caméraman

    Thierry Surdez: caméraman

    André Tomaszewski: technicien audiovisuel

    Diogo Texeira: éclairagiste reportage

    Leila Fertikh: maquillage - coiffure

    Sébastien Foggiato: web éditeur

    Carine Séchaud: attachée de presse

    Jan Slettenhaar: graphiste

     

    Remerciement à Martine Chollet et Muriel Vidonne.

    Avec le soutien du Grandhotel Schönegg ainsi que de l’Office du tourisme de Zermatt.

Le Cervin en toile de fond