A propos de cette Nuit Blanche

  • La nuit du vendredi 27 au samedi 28 septembre sur La Première

    Dans le contexte de forte actualité sur les romandes et alémaniques (vies des clubs, fermetures des bistrots, manque de lieux pour jeunes, lieux communautaires, tapage nocturne, violences liées à l'alcool) La Première propose une plongée dans ces nuits urbaines, le temps d’une seule nuit, en direct de minuit à 6 heures du matin ( pour le relais avec la matinale du samedi ). Les auditeurs sont amenés à réagir, questionner, commenter, partager ce qu'ils entendent sur l'antenne via les réseaux sociaux (Instagram, Facebook et Twitter avec le hashtag #NuitBlanche)).

    Une grande plage radiophonique, avec des reporters sur le terrain, qui fera vivre en direct ces nuits dont on parle tant !

    Une nuit pour les noctambules, les travailleurs du petit matin, les insomniaques mais aussi pour les auditeurs du jour, curieux, en attente de surprises, de changements, de sonorités différentes.

Le Storify de la nuit

La Nuit Blanche en images

  • La Nuit Blanche en images

    La Première propose une plongée dans ces nuits urbaines, le temps d’une seule nuit, en direct de minuit à 6 heures du matin dans la nuit du 27 au 28 septembre 2013 au studio 15 de la RTS à Lausanne.

    Pierre Phillippe Cadert et Magali Philip, hôtes de la Nuit Blanche. [Anne Bichsel - RTS]