Le risque sismique en Suisse

Le plus fort séisme historique documenté au nord des Alpes s'est produit à Bâle en 1356 en Suisse.
Le plus fort séisme historique documenté au nord des Alpes s'est produit à Bâle en 1356 en Suisse. [ - seismo.ethz.ch]
En Suisse, le séisme le plus puissant remonte à 1356, à Bâle. Preuve que le pays n'est pas à l'abri d'un tremblement de terre. On peut s'attendre en Suisse à des séismes allant jusqu'à une magnitude de 7, note l'Office fédéral de l'environnement sur son site.

Les tremblements de terre sont le phénomène naturel qui présente le potentiel de dommages le plus élevé, du fait de la densité d'urbanisation du pays et de sa concentration de biens de valeur notable. Si un tremblement de terre d'une magnitude entre 6,5 et 7, comme celui survenu en 1356 à Bâle, venait à se reproduire, les dommages directs se monteraient de 50 à 100 milliards de francs, estime l'Office fédéral de l'environnement.

Un tel séisme provoquerait des milliers de morts et des dizaines de milliers de blessés graves. Des dizaines de milliers d'ouvrages et d'installations seraient endommagés ou détruits. Il y aurait à long terme jusqu'à une centaine de milliers de sans-abri, anticipe l'OFEV.

Si un séisme d'une magnitude comprise entre 6 et 6,5, comme celui qui s'est produit en 1946 à Sierre, devait se reproduire, les dommages directs seraient de 2 à 5 milliards de francs.

Un tremblement de terre de cette ampleur ferait des dizaines de morts ainsi que des centaines de personnes gravement blessées ou enfouies. Des milliers d'ouvrages et d'installations seraient endommagés et détruits. Il y aurait des dizaines de milliers de sans-abri à long terme.

En comparaison, les crues de 2005, la catastrophe naturelle la plus chère qu'ait connue la Suisse jusqu'ici, ont causé des dommages directs aux ouvrages et aux infrastructures d'un montant d'environ 3 milliards de francs.

RTS Découverte

Source: Office fédéral de l'environnement

Publié le 22 septembre 2017 - Modifié le 22 septembre 2017