RTS Découverte

Dossier

L'antimatière existe-t-elle? Si oui, qu'est-elle devenue après le Big Bang? Pour répondre à ces questions, le 16 mai 2011, la navette Endeavour a emporté dans ses soutes le Spectromètre magnétique Alpha (ou AMS-02). Arrimé à la station spatiale ISS, ce module développé en partie par le CERN et l'Université de Genève mesurera les flux de rayons cosmiques chargés électriquement.

 

[photo: © Tryfonov - Fotolia]

Vera Rubin et la matière noire

CQFD (16.01.2017) Comprendre ce qu'est la matière noire, c'est le défi relevé par Adrien Zerbini. Il va notamment le faire en rendant hommage à une grande dame disparue le 25 décembre 2016: l'astrophysicienne Vera Rubin. Décédée à l'âge de 88 ans, sans avoir reçu le prix Nobel qu'on lui promettait depuis longtemps, Vera Rubin est considérée comme la découvreuse de cette matière invisible qui constituerait environ 25 % de notre Univers. Avec Martin Pohl, professeur de physique des particules à l'Université de Genève.
  • La matière noire constituerait 25 % de notre univers. [pitris - Fotolia]
    Vera Rubin et la matière noire 22:13  
    Vera Rubin et la matière noire Comprendre ce qu'est la matière noire, c'est le défi relevé par Adrien Zerbini. Il va notamment le faire en rendant hommage à une grande dame disparue le 25 décembre 2016: l'astrophysicienne Vera Rubin. Décédée à l'âge de 88 ans, sans avoir reçu le prix Nobel qu'on lui promettait depuis longtemps, Vera Rubin est considérée comme la découvreuse de cette matière invisible qui constituerait environ 25 % de notre Univers. Avec Martin Pohl, professeur de physique des particules à l'Université de Genève. CQFD (16.01.2017)
  • Un peu de physique [DR]
    Qu'est-ce que l'antimatière?  
    Qu'est-ce que l'antimatière? Rolf Luanda, spécialiste de l'antimatière du CERN qui a inspiré un personnage de "Anges et démons", explique de manière très imagée ce qu'est cette substance étrange, à quoi elle ressemble et comment on l'utilise. Découverte (08.05.2009)
  • Genève: des scientifiques du CERN parviennent à isoler de l'antimatière [DR]
    Le CERN capture de l'antimatière 01:44  
    Le CERN capture de l'antimatière Première mondiale au CERN dont les chercheurs ont pu produire sous vide 38 atomes d'antihydrogène, homologue de l'hydrogène dans l'antimatière. Même s'ils n'ont pu les conserver qu'un dixième de seconde, ce laps de temps suffit à leur étude. 19h30 (18.11.2010)
  • L'univers et les galaxies sous la loupe de "Babylone". [pitris - Fotolia]
    La matière noire de l'univers   55:33
    La matière noire de l'univers Dans le nouveau livre de Joseph Silk, célèbre pour avoir fait le lien entre les minuscules fluctuations qui ont résulté du Big Bang et les majestueuses galaxies qui peuplent aujourd'hui notre ciel, il est question de la naissance de l'Univers et de sa structure à grande échelle, mais aussi de l'apparition de la conscience et de la possibilité du voyage dans le temps.

    Et surtout, de mystérieuses "matières noires" et "d'énergies sombres".
    Babylone (08.11.2015)

Mise en perspective

  • À la recherche de l'antimatière

    Le Big Bang devrait avoir créé matière et antimatière en quantités égales dans l’univers. Alors pourquoi percevons-nous presque uniquement de la matière?

    Image d'illustration du Big Bang. [Photos area - Fotolia]Image d'illustration du Big Bang. [Photos area - Fotolia] Théoriquement, le Big Bang devrait avoir créé matière et antimatière en quantités égales dans l’univers. Pourtant, tout ce que nous percevons, depuis la plus petite forme de vie sur la Terre jusqu’aux astres les plus massifs, est constitué presque intégralement de matière. Quelque chose a dû faire pencher la balance. L’un des plus grands défis de la physique est de déterminer ce qui est arrivé à l’antimatière, ou, en d’autres termes, pourquoi il existe une asymétrie entre matière et antimatière.

    Par exemple, si on fait tourner comme une toupie une pièce de monnaie, la pièce a la possibilité de retomber côté face ou côté pile. La probabilité que la pièce retombe côté pile, ou côté face, est de 50%. Donc, si l’on fait tourner pareillement quelques pièces, la moitié retomberont côté pile et la moitié côté face. De la même façon, la moitié des particules dans l’univers devraient s’être désintégrées sous forme de matière, et l'autre moitié sous forme d'antimatière.

    Mais imaginons que l’on fasse rouler sur la table une bille spéciale capable de faire retomber toutes les pièces côté face; le système sera alors perturbé. Il y aura plus de côtés face que de côtés pile. De la même manière, les physiciens pensent qu'un mécanisme inconnu a interféré avec les particules afin d'amener une légère majorité d’entre elles à se désintégrer sous forme de matière.

    Pour trouver des indications sur ce que pourrait avoir été ce processus, les physiciens vont étudier l'antimatière grâce à l'AMS.

    RTSdécouverte

    Source: le CERN

L'AMS-02 en photos

  •