Questions - Réponses

Sciences

Comment peut-on mesurer le bruit?

Question de Virginie (13 ans)

Olivier Gouneaud

Réponse de Nicolas Gouneaud

Service de l'air, du bruit

et des rayonnements non ionisants

Comment évaluer le niveau sonore? Grâce à un sonomètre. Il sert à mesurer la puissance du son. Le résultat obtenu est donné en décibel. L'échelle du bruit s'étend de 0 dB  - le seuil d'audibilité - à 130 dB... le seuil de la douleur. La plupart des sons de la vie courante sont compris entre 30 et 90 dB. Mais attention, les décibels ne sont pas linéaires. Ils sont logarithmiques, ce qui veut dire qu'on ne peut pas les additionner ou les soustraire comme des nombres décimaux. Par exemple, si le nombre de véhicules qui passent sous votre fenêtre double, le niveau du bruit ne doublera pas, il augmentera de trois décibels.

Une moto, par exemple, peut être mesurée à 95 décibels. Il s'agit de la mesure objective du bruit. Mais il y a aussi des ressentis plus subjectifs, plus personnels.

Parce que tout le monde n'est pas égal face au bruit. Certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. Certaines entendront le grondement du passage des voitures la nuit, d'autres pas. Mais même lorsqu'on dort, ces bruits peuvent provoquer des micro-réveils dont on ne se souvient pas le matin venu. Ce qui perturbe la qualité de notre sommeil. Du coup, on peut avoir des difficultés à se concentrer, à mémoriser. Cela peut même déclencher aussi des phénomènes de stress ou même des dépressions. C'est pourquoi il existe en Suisse une loi qui réglemente l'exposition au bruit. Il s'agit de l'ordonnance fédérale de protection contre le bruit. Et pour pouvoir l'appliquer correctement, il faut des mesures précises.

Pour cela, les cantons mesurent au bord des routes non seulement le niveau sonore en dB mais aussi la densité du trafic ou la vitesse des véhicules, par exemple. Ces mesures permettent d'établir ensuite des cartes du bruit et de localiser les zones où il dépasse les limites admissibles, même avec les fenêtres fermées.

La mesure du bruit ne se résume pas uniquement aux décibels. Le son pouvant être plutôt grave ou aigu, la gêne n'est pas la même. Si un bruit arrive tout d'un coup ou de façon progressive, il nous agresse de manière complètement différente.

Ces mesures permettent ensuite de mettre en oeuvre différents moyens de lutte contre le bruit: des revêtement de chaussée absorbant le bruit, des obstacles anti-bruits ou une réduction de la vitesse dans certaines rues. Et n'oubliez pas, tout le monde peut – à sa façon – tenter de réduire son impact sur l'environnement sonore!

Pour plus d'infos sur l'environnement: site web energie-environnement.

 

Erratum: le texte de la vidéo ci-dessous parle d'"...d'établir ensuite des cartes du bruit et de localiser les zones où il dépasse les limites admissibles, même avec les fenêtres ouvertes". Nous voulions bien sûr évoquer des mesures faites avec les fenêtres fermées.

Question sur le bruit

5 mai 2015

Posez une question à un spécialiste

  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: