RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Science et Environnement


Maths, Physique, Chimie

Afficher plus de Questions-réponses
Didier Perret [DR]

Didier Perret

Docteur

Section de chimie et biochimie
Université de Genève

La colle d’amidon est bien évidemment constituée d’amidon, qui est une substance purement organique, et d’eau.

L’amidon est une molécule appelée « polymère », qui ressemble à un très long train constitué de wagons identiques. Ce train-polymère d’amidon appartient à la famille des « polysaccharides » (littéralement « plusieurs sucres »), car les wagons sont des molécules individuelles de sucres, qui sont des molécules purement organiques (constituées d’atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène).

En général, on extrait l’amidon de la farine de blé ou de riz. Cet amidon est mélangé à de l’eau en ébullition, à raison de 50 grammes environ d’amidon pour 1 litre d’eau, jusqu’à obtention d’un mélange totalement homogène.

La colle d’amidon était, dans le passé proche, également appelée colle blanche, mais attention à ne pas s’y méprendre : la colle blanche n’est pas nécessairement de la colle d’amidon ! Aujourd’hui, la colle blanche que l’on trouve dans le commerce ne contient généralement pas d’amidon mais un autre polymère, le polyacétate de vinyle, également en solution dans l’eau.

On le voit, la colle d’amidon est une colle purement « bio » et …comestible, puisqu’elle ne contient pas d’additifs de synthèse. Comme la colle d’amidon est riche en « chaînes sucrées », elle est susceptible de moisir rapidement, et c’est la raison pour laquelle on ajoute généralement de l’huile d’amandes amères car elle agit comme agent conservateur.

03.10.17