RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Science et Environnement


Maths, Physique, Chimie

Afficher plus de questions récentes Afficher plus de questions anciennes
Image expert pas disponible

Ivan Maggio-Aprile

Docteur

Le phénomène de supraconductivité est effectivement un phénomène "brutal". Lorsque la température critique est atteinte, la résistance d'un supraconducteur chute instantanément à zéro. C'est ce qu'on observe dans les composés très homogènes, et lorsque la température est uniforme dans le matériau. Dans la démonstration effectuée par le prof. Mannhart, ces conditions idéales étaient loin d'être réunies. Tout d'abord un câble supraconducteur d'une certaine longueur n'est jamais complètement intrinsèquement homogène. Certaines zones transiteront avant d'autres (à quelques degrés près). Ensuite dans une telle expérience la température ne peut pas être tout-à-fait uniforme d'un bout à l'autre du câble. Et à nouveau certaines zones du conducteur perdront leur résistance avant d'autres, ce qui explique le phénomène progressif observé lors de cette démonstration.

24.11.10