RTS Découverte

Dossier

La pierre angulaire de ce dossier est l'émission CQFD qui s'est plongée dans le thème du monde marin. De Venise à Monaco en passant par la Bretagne, retrouvez dans ce dossier une série de reportages classés dans plusieurs catégories comme la santé, l'environnement, la faune et la flore du monde marin et les lagunes. Retrouvez aussi des archives RTS, un éclairage sur l'étude des vagues et des réponses aux questions telles que: "Pourquoi l'eau de mer est salée?" ou "Est-ce que les poissons ont soif?"

 

[Photo: ©frantisek hojdysz - Fotolia]

Le plancton

CQFD (22.07.2013) Aujourd’hui, honneur au plancton qui erre au gré des courants puisque 90% de la biomasse présente dans les mers et océans est invisible à l’œil nu. Source première d’oxygène ces micro-organismes sont aussi à la base de la chaîne alimentaire.
  •  [DR]
    Le plancton 33:33  
    Le plancton Aujourd’hui, honneur au plancton qui erre au gré des courants puisque 90% de la biomasse présente dans les mers et océans est invisible à l’œil nu. Source première d’oxygène ces micro-organismes sont aussi à la base de la chaîne alimentaire. CQFD (22.07.2013)
  • Tourelle de plongée pour travaux industriels sous-marins (COMEX). [Ji-Elle - D.P.]
    La conquête sous-marine 35:06  
    La conquête sous-marine Aujourd’hui place aux premiers pas de la conquête sous-marine, aux robots qui ont permis cette exploration des fonds, mais aussi à la médecine hyperbare. CQFD (23.07.2013)
  • Installations aquacoles [Boris Horvat - AFP]
    La pêche d'élevage 31:25  
    La pêche d'élevage Les ressources maritimes sont en déclin depuis l’avènement de la pêche industrielle. Dès lors les scientifiques n’ont eu de cesse de trouver les meilleures techniques pour domestiquer des poissons;faire en sorte que la dorade ou le loup que je mange soit goûteux, sain, facile à produire, pas trop cher et durable, sachant que pour produire 1 kilo de saumon 10 kilos de poisson sont nécessaires. CQFD (25.07.2013)
  • Un grand requin blanc [AFP]
    Rencontre avec le requin   33:21
    Rencontre avec le requin Dans le cadre du dossier sur le monde marin, CQFD reçoit, comme invité VIP, Monsieur Requin. Ce poisson cartilagineux peuple les océans depuis 400 millions d’années. Il a donc survécu à au moins 4 grandes crises d’extinction. CQFD (26.07.2013)
  • François Sarano, océanographe et plongeur. [Lionel Allorge - CC BY SA]
    François Sarano, au coude à coude avec les requins   35:01
    François Sarano, au coude à coude avec les requins Embarqué dans les fonds marins par Jacques Yves Cousteau, François Sarano évoque l'importance des rencontres avec le monde marin. Il a publié " Rencontres sauvages, réflexion sur 40 ans d'observations sous marines " aux éditions Gap et prépare un documentaire sur les requins disparus de Méditerranée… Francois Sarano est par ailleurs conseiller éducation science de la plate forme SeaOrbiter, lancée par l'architecte naval Jacques Rougerie. CQFD (09.08.2013)
  • La chimère est une espèce de poisson cartilagineux vivant dans les abysses. [DP]
    Au royaume d'Albert la Chimère   29:00
    Au royaume d'Albert la Chimère Plongée au fond des océans…c'est sombre, il y règne de fortes pressions, l'environnement est extrêmement chaud, rempli de gaz toxiques et des métaux lourds…Près de ces cheminées hydrothermales sur les dorsales océaniques, la vie foisonne malgré des conditions hostiles…Colonies de bactéries et d'archées, moules et coquillages énormes, crevettes et anémones colorées, ver marin gigantesque, et bien sûr Albert le poisson chimère… Avec Josee Sarrazin et Pierre Marie Sarradin du laboratoire environnement profond de l'Ifremer Brest… CQFD (30.07.2013)
  • Les profondeurs de l'océan regorgent de bactéries. [Brigitte Merle - AFP]
    Symbiose au fond des océans   23:32
    Symbiose au fond des océans Elles vivent dans des lieux hostiles à la vie. Elles aiment les fortes pressions, les hautes températures, les gaz toxiques et s’entendent à merveille avec leurs hôtes mollusque ou ver marin sans queue ni tête. Ce sont les bactéries des profondeurs de l’océan, découvertes avec surprise en 1977 par les océanographes qui tombent sur des cheminées hydrothermales à 2500 mètres de fond abritant une vie luxuriante. Les scientifiques veulent comprendre comment ces colonies interagissent entre elles et avec les animaux qu’elles squattent tout en leur apportant leur nourriture. Avec: Anne Godfroy, directrice du laboratoire de microbiologie des environnements extrêmes de l’IFREMER à Brest. Stéphane Hourdez, biologiste à la station de recherche de Roscoff. CQFD (31.07.2013)
  •  [©borisoff - Fotolia]
    Maldives: Assis sur le corail   03:05
    Maldives: Assis sur le corail Aux Madlives, des promoteurs ont dynamité les récils de corail pour en faire du matériau de construction. Le gouvernement a dès lors été contraint de protéger la capitale des vagues avec d'énormes éléments en béton. Le court du jour (27.03.2013)
  • Australie : Corail et tourisme [RTS]
    Australie: Corail et tourisme   03:04
    Australie: Corail et tourisme Au large de l'Australie, la grande barrière de corail a été abîmée par la pollution, le réchauffement des océans, la pêche industrielle et le tourisme de masse. Mais depuis quelques années, le récif a retrouvé ses couleurs. Le court du jour (15.04.2013)
  • La mangrove [DR]
    La mangrove   03:09
    La mangrove Dans les régions tropicales, lorsque la végétation entre en contact avec la mer et vice versa, cela engendre des écosystèmes denses et verdoyants. Les mangroves se développent dans les eaux calmes des lagunes et des estuaires. Elles constituent des ensembles végétaux parmi les plus productifs au monde. Le court du jour (07.02.2013)
  • L'éléphant de mer [DR]
    L'éléphant de mer   03:13
    L'éléphant de mer Avec leurs siestes interminables et leur corps massif, les éléphants de mer nous renvoient l'image d'animaux oisifs. Mais cette allure nonchalante est loin de refléter l'importance de la vie aquatique de ces mammifères marins. Le court du jour (30.01.2013)
  • Le dragon de mer [DR]
    Le dragon de mer   03:08
    Le dragon de mer Au Sud de l'Australie et sur les côtes de la Tasmanie, une espèce toute particulière d'hippocampe a élu domicile : c'est le dragon de mer. Sa forme étrange et ses couleurs bigarrées lui permettent de se confondre avec les algues dans lesquelles il vit. Le court du jour (24.01.2013)
  • Le zooplancton [DR]
    Le zooplancton   03:20
    Le zooplancton Sous toutes les latitudes, auprès des côtes comme au large, le zooplancton peuple les mers et les océans du globe. La plupart des espèces du plancton animal est à peine visible à l'oeil nu, exceptés certains organismes gélatineux, comme les méduses. Le court du jour (14.01.2013)
  • Le phytoplancton [DR]
    Le phytoplancton   03:21
    Le phytoplancton Sous la surface, l'océan foisonne de végétaux minuscules, méconnus, et pourtant essentiels. Ils composent le phytoplancton. Ce terme est une association des mots grecs « phyto », pour végétal et « planktos », qui signifie errant. Le court du jour (17.01.2013)
  • Des forêts sous la mer [DR]
    Des forêts sous la mer   03:12
    Des forêts sous la mer La pointe de la Bretagne se caractérise par une exceptionnelle biodiversité sous marine. Plus de 800 espèces d'algues servent d'habitat, de nourriture et de support à un grand nombre d'organismes marins. Le court du jour (07.01.2013)
  • L'océan Austral [DR]
    L'océan Austral   03:17
    L'océan Austral Situé au sud du 60ème parallèle, l'océan austral entoure totalement le continent antarctique. Cette terre recouverte de glace est un véritable désert blanc. Sous la surface en revanche, les eaux foisonnent de milliers d'espèces vivantes. Le court du jour (22.01.2013)
  • La goélette Tara. [Laëtitia Maltese -  Tara Expéditions]
    L’exploration des océans   20:11
    L’exploration des océans Découvrir la biodiversité microscopique de l’océan: c’est l’objectif de la goélette TARA. Depuis 9 ans, Tara Expéditions organise des missions scientifiques sur un bateau d’exploration afin de mieux comprendre l’impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes. A l’occasion d’une escale à Paris jusqu’au 27 janvier 2013, Colomban de Vargas, directeur de recherche au CNRS à la station biologique de Roscoff nous fait visiter ce voilier scientifique sous toutes les coutures.Par ailleurs Colomban de Vargas et l’équipe de Jan Pawlowski de l’Université de Genève, ainsi que Edward Mitchell de l’Université de Neuchâtel, pilotent un programme international qui vise à établir une librairie de référence génétique pour de la diversité des micro-organismes appelés "protistes". CQFD (22.11.2012)
  • Image satellite de la lagune de Venise (décembre 2001). [DP]
    Les systèmes lagunaires 19:38  
    Les systèmes lagunaires Silvio Dolzan nous parle des lieux à mi-chemin entre la terre et la mer. Pour voir comment vit une lagune, comment ça évolue, comment l’homme s’y acclimate et interagit avec la nature, Silvio Dolzan a pris l'exemple de Venise. CQFD (15.07.2013)
  • Des touristes sur la place St-Marc de Venise en octobre 2012 lors d'une montée des eaux. [Manuel Silvestri - Reuters]
    La météo et la montée des eaux 21:01  
    La météo et la montée des eaux Silvio Dolzan a choisi la lagune de Venise pour illustrer la problématique des écosystèmes complexes et fragiles. Dans ce deuxième épisode, il aborde la problématique de la montée du niveau moyen des mers et les événements météorologiques extrêmes.

    Avec Giovanni Cecconi, ingénieur au Consorzio Venezia Nuova.
    CQFD (16.07.2013)
  • Entretien des rues et des fondations de bâtiments à Venise. [Andrea Pattaro - AFP]
    Des lagunes et des hommes 22:18  
    Des lagunes et des hommes Silvio Dolzan a choisi la lagune de Venise pour illustrer la problématique des écosystèmes complexes et fragiles. Dans ce troisième épisode, il s'intéresse aux hommes qui vivent dans la lagune, ainsi qu'à leurs constructions.

    Avec Adriano Ercole, ingénieur à l'Insula et Riccardo Cianchetti, architecte à l'Insula.
    CQFD (17.07.2013)
  • Venise [Tony Gentile - Reuters]
    La lagune de Venise et les scientifiques   16:52
    La lagune de Venise et les scientifiques Silvio Dolzan a choisi la lagune de Venise pour illustrer la problématique des écosystèmes complexes et fragiles. Dans ce quatrième volet, il revient sur les propos des scientifiques et des ingénieurs entendus lors des épisodes précédents.

    Avec Adriano Sfriso, biologiste à l'Université Cà Foscari de Venise.
    CQFD (18.07.2013)
  • Marc-Antoine Kaeser, préhistorien et spécialiste de l’histoire de l’archéologie, directeur du Laténium à Neuchâtel. [Mathieu Ballmer - RTS]
    Rencontre avec Marc-Antoine Kaeser   39:56
    Rencontre avec Marc-Antoine Kaeser Professeur associé à l'institut d'archéologie de l'Université de Neuchâtel, Marc-Antoine Kaeser a enseigné l'histoire culturelle et la préhistoire à Fribourg, Zurich, Paris, Rome, ainsi qu'à l'Ecole européenne de protohistoire. Directeur-conservateur du Laténium à Neuchâtel, il a travaillé dans divers musées et a occupé le poste de conservateur de préhistoire au Musée national suisse [source: Editions L'Harmattan]. Dans le cadre de notre série sur Venise, le lien de Marc-Antoine Kaeser avec la thématique sur les lagunes n'est pas sans raison: il sait tout sur ces gens qui, il y a longtemps, construisaient comme les Vénitiens leurs maisons sur pilotis CQFD (19.07.2013)
  • L'usage médicinal du concombre de mer date d'au moins 5000 ans. [Yann Hubert - AFP]
    Pharmacie de la mer 20:28  
    Pharmacie de la mer Des oursins pour soigner le cancer, des lièvres de mer qui nous éclairent sur la mémoire ou encore des concombres de mer qui produisent de la colle… les scientifiques étudient les animaux marins comme modèles biologiques pour comprendre des mécanismes essentiels du vivant. Ces recherches permettent aussi de découvrir des substances naturelles qui peuvent inspirer le développement de nouveaux médicaments. Avec Patrick Cormier, directeur de l’unité de recherche Mer et Santé à la station biologique de Roscoff. CQFD (06.08.2013)
  • En plus d'être originale, la salade d'algues est idéale pour la ligne. [Garo - AFP]
    Vous reprendrez bien du tartare d’algues? 27:31  
    Vous reprendrez bien du tartare d’algues? Demain les parents diront "finis tes algues dans ton assiette, c’est bon pour la santé."Les légumes de la mer sont déjà dans les assiettes asiatiques depuis des millénaires, ils débarquent depuis quelques années en Europe. Et les quantités cultivées augmentent. A Pleubian, dans les Côtes d’Armor, le CEVA, Centre d’Etude et de Valorisation des Algues, développe des semences et des procédés simples pour les produire en Bretagne. Avec Tristan Legoff biologiste spécialiste des algues, et Hélène Marfin, chef de projet agroalimentaire. CQFD (05.08.2013)
  • L’algue: un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire! [RTS]
    L’algue: un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire! 39:27  
    L’algue: un "bioaccumulateur" pour le meilleur et le pire! Deux ans après Fukushima, les algues importées du Japon sont toujours en bonne place sur les rayons sushis des magasins de Suisse romande. Faut-il s’inquiéter d’une possible contamination radioactive? Et il n’y a pas que la radioactivité qui pose problème. Les algues agissent comme de véritables filtres d’eau de mer. Elles "bioaccumulent" de précieux minéraux, mais aussi des métaux lourds fortement toxiques. ABE a fait analyser des échantillons achetés en Suisse romande. A Bon Entendeur (12.03.2013)
  • La course "Race For Water" parcourt le monde à travers les océans et travers les cinq continents de déchets flottants. [facebook.com/raceforwaterfoundation]
    Aux Açores avec "Race for water" 31:07  
    Aux Açores avec "Race for water" Reportage aux Açores sur la piste du projet "Race for water" pour mieux comprendre le phénomène des océans de plastiques. Comment les plages de ces îles se recouvrent-elles de plastique?

    Bastien Confino a passé une journée sur une plage des Açores avec les chercheurs de cette expédition pour comprendre comment ils travaillent.
    CQFD (07.04.2015)
  • "Fleur de passion" est le plus grand voilier battant pavillon suisse. [The Ocean Mapping Expedition]
    Quatre ans dans le sillage de Magellan 12:36  
    Quatre ans dans le sillage de Magellan 500 ans après Ferdinand de Magellan, un tour du monde à la voile de 4 ans débute le 13 avril 2015. Objectifs: observer, comprendre et cartographier l’état des océans à la lumière de l’expédition menée par le découvreur du Pacifique.
    Les détails avec Pietro Godenzi, skipper du "Fleur de passion", et Michel André, directeur du Laboratoire d’applications bioacoustiques (LAB) de l’Université polytechnique de Catalogne à Barcelone.
    CQFD (13.04.2015)
  • A l'IFREMER, les moules permettent l'archivage des pollutions marines. [Philip Lee Harvey - AFP]
    Les moules, sentinelles des océans 25:29  
    Les moules, sentinelles des océans Pesticides, produits pharmaceutiques, métaux lourds et déchets plastiques, comment résiste l’océan et ses habitants face à ces déchets ou ces molécules préoccupantes? Gilles Bocquené est écotoxicologue à l’IFREMER, centre de recherche sur la mer de Nantes. Tel un médecin, il ausculte depuis plus de 30 ans l’état de santé de l’environnement marin. Il dispose des archives de pollutions marines dans des échantillons de moules lyophilisées... CQFD (01.08.2013)
  • Les algues, une matière première prometteuse. [Dan Shannon - AFP]
    Raffinerie d'algues   22:14
    Raffinerie d'algues Les algo-carburants ont fait beaucoup parler d’eux quand le prix du baril de pétrole s’est envolé il y a quelques années. Ces biocarburants de troisième génération utilisent en majorité les micro algues et demandent encore des années de développement. Le CEVA, Centre d’Etudes et de Valorisation des Algues souhaite développer des biocarburants à partir des macro algues et valoriser les sous-produits de cette fabrication. Le concept de raffinerie d’algues est lancé!

    Avec Tristan Legoff, biologiste et Maud Benoit, chimiste au CEVA
    CQFD (07.08.2013)
  • Des vagues en France, le long de l'Ile-de-Sein. [Brigitte Merle - AFP]
    Minerais et gaz à tous les étages   26:33
    Minerais et gaz à tous les étages Cuivre, zinc, or, métaux rares et gaz naturel, es fonds des océans recèlent une grande richesse en hydrocarbures et en minerais. Avec la crise énergétique et l’envolée du prix des matières premières, les industriels regardent de plus en plus au fond de l’eau pour capter ces ressources. Vont-ils plonger dans les grands fonds ? Est-ce risqué d’exploiter les hydrates de méthanes ou les ressources minières? Réponses avec Livio Ruffine du laboratoire de géochimie et métallogénie, Nabil Sultan, chercheur en mécanique des sols et Ewan Pelleter, spécialiste en ressources minérales à IFREMER de Brest. CQFD (08.08.2013)
  • Une vue du vieux port de Marseille. [Antoine Lorgnier - Only France /AFP]
    Marseille, entre espaces naturels et urbains   31:19
    Marseille, entre espaces naturels et urbains Aujourd'hui, nous partons à Marseille en marge du Gr2013 avec Baptiste Lanaspeze, fondateur en 2008 des Editions Wildproject consacrées à l’écologie culturelle. Un dialogue entre espaces naturels et urbains, c'est l'idée de ce sentier de grande randonnée: le GR2013 qui sillonne la région Marseille-Provence. Imaginé par l'éditeur Baptiste Lanaspeze et une douzaine d'artistes-marcheurs, les 365 kilomètres du GR2013 traversent aussi bien des friches abandonnées, une nature quasi sauvage que le vieux port de Marseille. Ce dialogue entre l’urbain et la nature est au centre des écrits que publie Baptiste Lanaspèze. En effet, depuis 5 ans, Wildproject tente de diffuser les principes de l’éthique environnementale. Une philosophie de l’écologie qui allie la nature et la culture. S’écartant du tracé officiel du GR 2013, Sarah Dirren a suivi Baptiste Lanaspèze du côté du vieux port de Marseille. Prise de Terre (20.07.2013)
  • Le coelacanthe est un poisson rarissime, qui vit à plus de 100 mètres de profondeur. [http://www.coelacanthe-projet-gombessa.com/]
    Photographe sous-marin   27:21
    Photographe sous-marin Aujourd'hui, plongée dans le monde du silence de Laurent Ballesta, photographe sous-marin et biologiste naturaliste marin."Explorateur des grands fonds", c'est ce que voulait être Laurent Ballesta lorsqu'il était enfant; rêve de môme réalisé pour ce quadragénaire montpelliérain, biberonné aux images du commandant Cousteau. Très tôt Laurent Ballesta fait de la plongée, devient photographe sous-marin, biologiste et naturaliste marin. Il est conseiller scientifique pendant plus de 10 ans auprès de Nicolas Hulot pour "Ushuaia". En parallèle, alliant passion et travail, il monte avec son ami Pierre Decamps une structure d'expertise et de valorisation du milieu marin: "Andromède Océanologie" du nom d’un petit poisson le Gobie d’Andromède qu'il a découvert et photographié en fin d’études universitaires. Plonger là où personne ne va, c’est aussi l'envie de cet aventurier hyper-actif. C'est pour cela que le port de Marseille-Fos lui a donné carte blanche pour inventorier la biodiversité de ce port pétrolier mondial. Autre défi, de taille celui-ci, partir à la recherche du mythique cœlacanthe. Après 10 ans de mise en pratique, d’entraînement à 200 mètres de fonds, Laurent Ballesta photographie et filme le fameux "chaînon manquant". C'est de retour de son expédition en Afrique du Sud que Sarah Dirren a rencontré cet explorateur des grands fonds. [Suite +] Prise de Terre (27.07.2013)
  • Les ostréiculteurs font face à des mortalités massives d'huîtres. [Cécile Guérin - DR]
    Ostréiculture   28:11
    Ostréiculture Aujourd'hui, nous partons à Marseillan à la rencontre d'Annie Castaldo, qui fait partie des "Ostréiculteurs Traditionnels" qui valorisent la production d’huîtres nées en mer. Depuis trois générations, la famille d’Annie Castaldo produit, à Marseillan, des huîtres et des moules dans le bassin de Thau. Et depuis maintenant cinq ans, les huîtres, dans la région mais aussi en Atlantique et en Manche, sont frappées par un virus de l’Herpès spécifique à l'huitre (OsHV-1) et qui ne contamine en rien l’homme. En résulte des mortalités massives d’huîtres qui inquiètent les ostréiculteurs. La production d’huîtres a chuté en quelques années de 12'000 à moins de 8'000 tonnes par an. En auscultant ses tables à huîtres dans le bassin de Thau, Annie Castaldo nous fait découvrir ses interrogations et surtout son amour de ce coin de nature entre lagune et mer. Un reportage de Cécile Guérin. Prise de Terre (03.08.2013)
  • Le changement climatique affecte l’océan, régulateur important du climat. [Zacarias da Mata - Fotolia]
    150 questions sur l’océan et le climat   06:59
    150 questions sur l’océan et le climat Comment se forment les vagues? Combien y a-t-il de Co2 dans les mers? Toutes ces questions et bien d’autres encore, ont été posées par les visiteurs de l’exposition "L’océan, le climat et nous, un équilibre fragile" entre avril 2011 et juillet 2012 à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris. Une quinzaine de scientifiques ont répondu aux interrogations du public sur l'impact du changement climatique sur les océans, régulateurs importants du climat. Un joli corpus de textes de vulgarisation scientifique que Marie-Christine Hergault, commissaire de l’exposition, a synthétisé dans le livre "En direct avec les scientifiques, 150 questions sur l’océan et le climat" paru aux éditions du Pommier, en association avec Universcience. Une chronique de Lucile Solari. CQFD (22.11.2012)
  • Fukushima: les autorités révèlent l'ampleur de la pollution radioactive [RTS]
    Fukushima: 300 tonnes de liquide contaminé se déverse dans la mer   01:57
    Fukushima: 300 tonnes de liquide contaminé se déverse dans la mer Les autorités révèlent l'ampleur de la pollution radioactive 19h30 (07.08.2013)
  • La marée noire avait touché 400 km de côtes. [Kranck Prevel / Keystone]
    Marées noires: finie l'impunité?   15:45
    Marées noires: finie l'impunité? Plateformes en mer, oléoducs ou supertankers, les risques sont-ils similaires ? Quels sont les cas les plus gravement ignorés ? Geopolitis décrypte l'étendue de la menace et la part d'impunité qui demeure en matière de marées noires. Geopolitis (17.03.2013)
  • Des "poubelles flottantes" sur les mers [RTS]
    Des "poubelles flottantes" sur les mers   05:17
    Des "poubelles flottantes" sur les mers Au début des années 50, on produisait 1,5 million de tonnes de plastique par an dans le monde. Aujourd'hui 300 millions de tonnes. 10 % finissent dans les océans et la Méditerranée. Avec des effets dévastateurs sur la faune. Sans compter qu’il y a la pollution due aux micropolluants qui s'accrochent aux déchets plastiques par absorption. A Bon Entendeur (05.03.2013)
  •  [DR]
    Un océan de plastiques   07:49
    Un océan de plastiques Près de 100 millions de tonnes de plastiques dérivent actuellement sur les océans. Ces déchets se dégradent lentement en d’infinies particules qui se dispersent et finissent par être ingérées par la faune sauvage. Pour lutter contre ce fléau aux conséquences écologiques effroyables, Pascal Hagmmann, ingénieur à l'EPFL et passionné de voile, a fondé l’association "Ocean Eye". Il est l'invité de "CQFD". Une chronique de Lucile Solari. CQFD (28.02.2013)
  • L'acidification des océans [DR]
    L'acidification des océans   03:09
    L'acidification des océans Les gaz comme le dioxyde de carbone sont présents dans l'air comme dans l'eau. Si leur concentration augmente dans l'atmosphère, l'océan en absorbe alors davantage. C'est ainsi que l'océan piège environ un tiers du dioxyde de carbone émis par les activités humaines. Le court du jour (06.02.2013)
  • Les couleurs de l'océan [DR]
    Les couleurs de l'océan   03:10
    Les couleurs de l'océan Entre anticyclones et dépressions, l'atmosphère est en mouvement permanent. De la même façon, l'océan est parcouru par des tourbillons, sortes de cyclones et d'anticyclones marins. Le court du jour (04.02.2013)
  • Des vagues en France, le long de l'Ile-de-Sein. [Brigitte Merle - AFP]
    La mer, source d'énergies 22:14  
    La mer, source d'énergies Les océans recouvrent les deux tiers de notre planète… A l'heure du réchauffement climatique et de la crise énergétique, tous les yeux se tournent vers la mer pour y puiser une énergie non polluante et renouvelable : l'énergie des vagues et du vent … L'idée n'est pas neuve…En 1874, Victor Hugo écrit : " Réfléchissez au mouvement des vagues, au va et vient des marées, l'océan est une immense force perdue "… Plus près de nous, les experts du changement climatique au sein de l'IPCC estiment le gisement des énergies marines à 100 000 TeraWattheure par année…5 fois les besoins de l'humanité en électricité… CQFD explore ce potentiel des énergies marines, notamment les éoliennes flottantes et les système de récupération de l'énergie des vagues au bassin de houle de l'Ecole Centrale de Nantes Avec Pierre Ferrant, Directeur du Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Energétique et Environnement Atmosphérique (LHEEA), Ecole Centrale de Nantes Christian Berhault, Directeur du site d'essai SEM-REV, Jean Marc Rousset, responsable des moyens d'essais, Ecole Centrale Nantes CQFD (29.07.2013)
  • Le changement climatique affecte l’océan, régulateur important du climat. [Zacarias da Mata - Fotolia]
    La préservation des océans pourrait générer bénéfices et emplois, dit le WWF 01:54  
    La préservation des océans pourrait générer bénéfices et emplois, dit le WWF Le Journal du matin (08.06.2015)
  • Une baleine au large de la ville de Bandol, dans le sud de la France. [Gérard Soury - Biosphoto]
    Où vont les baleines en hiver? 53:27  
    Où vont les baleines en hiver? Les baleines, entre science et géopolitique. Comment protéger les grands mammifères marins, emblématiques des océans? Pourquoi de telles batailles entre pays protecteurs et chasseurs de baleine? Pour évoquer ces thèmes, "Babylone" accueille Max Olivier Bourcoud, directeur de la Swiss Cetacean Society. Babylone (13.11.2013)
  • Dominique Wavre à son arrivée aux Sables d'Olonnes le 8 février 2013, au terme de la 7e édition du Vendée Globe. [Jean-Sébastien Evrard - AFP]
    Rencontre avec Dominique Wavre 39:23  
    Rencontre avec Dominique Wavre Cette semaine, CQFD accueille le navigateur suisse le plus connu et le plus titré, Dominique Wavre. A son actif, 10 tours du monde à la voile, en solitaire ou en duo avec Michèle Paret dont la plus exigeante des courses en solitaire, le Vendée Globe et ce, à sept reprises. Dans les courses en solitaire autour du monde sur des engins puissants, Dominique Wavre dépasse les limites du corps physique et mental et traverse des déserts océaniques incroyables. Le médecin des marins Jean Yves Chauve sera en direct pour évoquer comment se passe l’assistance médicale. CQFD (02.08.2013)
  • Le repos en mer [DR]
    Le repos en mer   03:09
    Le repos en mer Ce tour du monde en solitaire est un exploit humain et une performance technique. C'est aussi un défi physiologique pour les marins. Et pour le relever, les navigateurs suivent une préparation intense. Le court du jour (28.01.2013)
  •  [Olivier Maire - Keystone]
    Baigneurs, attention à l'hydrocution   09:34
    Baigneurs, attention à l'hydrocution En Suisse, fin juillet, on comptait déjà 11 noyades dans les lacs et 12 dans les rivières. Des accidents qui surprennent en général les nageurs les moins expérimentés, mais qui peuvent aussi se produire avec les baigneurs aguerris, surtout en cette période de canicule. Le danger pour les bons et les mauvais nageurs, c'est l'hydrocution ou en terme médical un choc thermique suite à une immersion dans l'eau. Pour en parler, nous recevons Joëlle Hausser, Médecin chef des Urgences à l'Hôpital de Nyon. CQFD (05.08.2013)
  • Le poisson d’élevage regrette-t-il la mer? [DR]
    Le poisson d’élevage regrette-t-il la mer?   39:25
    Le poisson d’élevage regrette-t-il la mer? Nous mangeons toujours plus de poisson et, vu l’état des stocks dans les océans, toujours plus de poisson d’élevage. Mais l’aquaculture peut-elle vraiment remplacer la pêche dans le futur? Peut-elle nourrir ses élevages de manière vraiment durable et surtout, fabrique-t-elle des poissons avec les mêmes qualités nutritionnelles que les poissons sauvages? A Bon Entendeur (22.01.2013)
  • France : De la mer à la boîte [RTS]
    France: De la mer à la boîte   03:29
    France: De la mer à la boîte La baie de Douarnenez fut longtemps le premier port de pêche mondial de la sardine. Le court du jour (24.05.2013)
  • Vue plongeante sur l'épave du Costa Concordia, depuis l'île de Giglio. [Capture d'écran - RTS]
    La croisière ne s'amuse plus   52:41
    La croisière ne s'amuse plus La croisière ne s'amuse plus Vendredi 13 janvier 2012. Le Costa Concordia, un géant des mers avec plus de 4'200 passagers à bord, touche un rocher proche de l'Ile du Giglio en Toscane. Bilan à ce jour : 32 morts, dont 2 disparus. Que s'est-il vraiment passé cette nuit-là ? La sécurité des passagers était-elle assurée ? Un tel accident pourrait-il survenir à nouveau ? Les marchands de rêves en ont-ils tiré des leçons ? Une enquête dans le monde des croisières qui ne s'amusent plus. Temps Présent (17.05.2012)

Mise en perspective

  • Pourquoi l'océan Atlantique s'appelle océan Atlantique?

    L'énorme étendue d'eau salée qui recouvre 70% de la surface terrestre est un seul et même ensemble. Un ensemble que l'homme a décidé de partager, de découper en morceaux et de nommer. Les voyageurs et cartographes étant à l'époque principalement européens, les noms donnés aux océans viennent d'Europe.

    La Terre est recouverte d'un immense océan d'eau salée qui a ensuite été "découpé" en cinq océans. Retrouvez sur l'image ci-dessous leurs emplacements. [© Al Right ]La Terre est recouverte d'un immense océan d'eau salée qui a ensuite été "découpé" en cinq océans. Retrouvez sur l'image ci-dessous leurs emplacements. [© Al Right ] Ce découpage est dû à plusieurs choses. L'homme voulait "rétrécir" cette immensité bleue en la divisant en plusieurs parties plus petites. L'homme voulait aussi pouvoir situer et nommer plus facilement les lieux. Ce procédé a été simplifié plus tard avec le découpage des océans en mers, golfes et détroits. Le découpage des océans a été fait en suivant les limites des continents (océans Atlantique, Pacifique, Indien et Arctique) et par rapport aux courants marins importants (océan Austral).

    Uniformisation au XIXe siècle

    Pendant plusieurs siècles, il n'y avait pas de découpage et de dénominations officielles. Chacun utilisait les noms qu'il voulait. Par exemple, pendant longtemps, le Pacifique était appelé "mers du Sud" par les navigateurs.  Mais à partir du XIXe siècle, le découpage en trois océans - Atlantique, Pacifique et Indien - s'est imposé, notamment en raison de la forte augmentation du nombre d’enfants scolarisés, le système scolaire préférant  une seule réponse à une question;  les trois océans apparurent donc dans tous les manuels, épreuves et cartes scolaires. C'est ainsi que pour la plupart des gens,  l'énorme Océan est devenu trois océans.

    Une carte des océans. [© odriozola ]Une carte des océans. [© odriozola ] Il faut encore attendre 1921 pour que le Bureau Hydrographique International (BHI), qui deviendra en 1970 l'Organisation Hydrographique Internationale (OHI), soit créé dans le sillage de la Société des Nations. Puis encore jusqu'en 1928 pour qu'il instaure officiellement  le découpage en 5 océans (les océans polaires ayant été pris en compte) et en définisse les limites et les noms. Le découpage de l'Océan et ses dénominations est donc quelque chose de totalement inventé par l'homme. Rien ne dit que ces noms ne puissent pas changer dans le futur. Mais le fait que tout le monde utilise le même découpage et les mêmes termes laisse à penser que ce système va perdurer. Pour en savoir plus, lire l'article dans son entier: Pourquoi l'océan Atlantique s'appelle océan Atlantique?

    Léo Lévy/RTSdécouverte

    Source: L'invention des océans. Comment l'Europe a découpé et nommé le monde liquide. Christian Grataloup

  • Les poissons ont-ils soif?

  • Pourquoi l'eau de mer est salée?