RTS Découverte

Dossier

RTS Découverte vous emmène à bord du navire russe Akademic Treshnikov qui abrite l'ACE, l'Antarctic Circumnavigation Expedition, un projet scientifique d'étude du climat en Antarctique. Découvrez ici le blog pédagogique qui suit l'expédition initiée par le Swiss Polar Institute, basé à l'EFPL, des informations sur le continent blanc et une infographie sur les premiers explorateurs de l'Antarctique.

 

[Crédit photo: © Silver - Fotolia]

Un gigantesque morceau de glace menace de se détacher

19h30 (07.01.2017) L’ampleur du phénomène est inédite.
  • Antarctique: un gigantesque morceau de glace menace de se détacher [RTS]
    Un gigantesque morceau de glace menace de se détacher 01:31  
    Un gigantesque morceau de glace menace de se détacher L’ampleur du phénomène est inédite. 19h30 (07.01.2017)
  • Le robot Constellation de la mission Octanis 1. [EPFL - Octanis 1]
    Un robot autonome en Antarctique 12:45  
    Un robot autonome en Antarctique Anne Baecher présente Constellation, un petit robot qui a vu le jour dans les locaux d'UniverCité et d'Hackuarium, à Renens. Il fonctionne aux énergies renouvelables et est le héros de la mission Octanis 1. Sa mission est de mesurer la rugosité de la neige sur la banquise. Les explications de Marion Curdy, étudiante en neuroseciences à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et Samir Sulaimanov, étudiant en électricité et électronique à l'EPFL. CQFD (28.11.2016)
  • Antarctique: Bastien Confino sur les traces des albatros [RTS]
    Bastien Confino sur les traces des albatros   04:18
    Bastien Confino sur les traces des albatros Après l’océan et la glace, la mission ACE s’intéresse aux îles qui bordent l’Antarctique. 19h30 (25.02.2017)
  • 21 février 2017 - Selfie avec des albatros sur les îles Diego Ramirez, à une centaine de kilomètres à l'ouest-sud-ouest du cap Horn. [Bastien Confino - RTS]
    Adieu à l'Antarctique   16:45
    Adieu à l'Antarctique Dernière Escale pour Bastien Confino et les scientifiques de lʹexpédition ACE. Aujourdʹhui, nous débarquons sur lʹîle de Diego Ramirez, au sud du Chili. Lʹoccasion pour les scientifiques de lʹexpédition dʹétudier lʹunique tourbière du lieu, qui nʹa encore jamais été échantillonnée.

    Lîle est également est aussi un haut lieu pour les ornithologues car elle abrite une importante colonie dʹAlbatros. Petite promenade sur ces terres sauvages avec Laure Gandois: Biogéochimiste, chargée de recherche au CNRS, Ecolab de Toulouse et de François De Vleeschouwer, Géochimiste environnemental, chargé de recherche au CNRS, Ecolab de Toulouse.
    Prise de Terre (25.02.2017)
  • Antarctique: périple scientifique au coeur de la banquise [RTS]
    Un périple scientifique au coeur de la banquise de l'Antarctique   04:12
    Un périple scientifique au coeur de la banquise de l'Antarctique Bastien Confino a pu embarquer avec une expédition scientifique suisse partie faire le tour de l'Antarctique. 19h30 (18.02.2017)
  • Près du Cap Horn, le périple de Bastien Confino en Antarctique touche à sa fin. [RTS]
    Analyse de l’air et 1er bilan de l’expédition ACE   27:32
    Analyse de l’air et 1er bilan de l’expédition ACE Parti le 22 janvier 2017 avec l'ACE Expedition du Swiss Polar Institute, Bastien Confino nous rejoint une dernière fois depuis l’Akademik Treyshnikov, le navire scientifique de l'expédition. L'occasion de s'intéresser à l'analyse de l'air en Antarctique et de dresser un premier bilan de l'expédition. Avec Julia Schmale, chercheuse en sciences de l’atmosphère au Paul Scherrer Institute, Eric Hoesli, journaliste, professeur à l'EPFL et spécialiste de la Russie, et David Walton, chef scientifique de l’expédition ACE. CQFD (21.02.2017)
  • 30 janvier 2017 - Le submersible Ropos est au service de l'ACE Expedition du Swiss Polar Institute. [Tarek Bazley - Al Jazeera]
    Plongée au cœur du glacier Mertz   28:44
    Plongée au cœur du glacier Mertz Depuis le 22 janvier 2017, Bastien Confino participe à l'ACE Expedition du Swiss Polar Institute. Cette expédition fait le tour du continent Antarctique et donne l'occasion à de nombreux scientifiques de réaliser des expériences. Aujourd'hui, notre reporter s'intéresse à la glace, en particulier celle du glacier Merz, observée notamment grâce à Ropos, un submersible de haute technologie. CQFD (14.02.2017)
  • Du phytoplancton récolté durant l'ACE Expedition du Swiss Polar Institute en 2017. [Noé Sardet - Parafilms-EPFL]
    L'importance du phytoplancton de l’océan Austral pour la planète   24:42
    L'importance du phytoplancton de l’océan Austral pour la planète Parti le 22 janvier 2017 de Hobart, en Tasmanie, Bastien Confino poursuit son périple autour de l'Antarctique avec l'ACE Expedition du Swiss Polar Institute. Aujourd'hui, il se penche sur le rôle que joue l’immense océan Austral dans le captage du CO2 d’origine humaine par le phytoplancton. Avec Christel Hassler, biogéochimiste à l'Université de Genève, et Samuel Jaccard, géochimiste à l'Université de Berne. CQFD (07.02.2017)
  • Mission ACE en Antarctique: premier carnet de voyage [RTS]
    Mission ACE en Antarctique, carnet de voyage   04:00
    Mission ACE en Antarctique, carnet de voyage Une cinquantaine de chercheurs se penchent sur l'un des endroits les moins connus du globe. Le point avec Bastien Confino 19h30 (04.02.2017)
  • 1er février 2017 - Bastien Confino (à droite) embarque dans l’hélicoptère de l’ACE Expedition pour un survol des icebergs de l’Antarctique. [RTS]
    A l'écoute des baleines   15:17
    A l'écoute des baleines L’océan Antarctique est un refuge pour les baleines durant l’été austral.
    Beaucoup y migrent pour y trouver un plancton abondant et des eaux plus fraîches qu’aux tropiques.
    La mission scientifique ACE (Antarctic Circumnavigation Expedition), dont l’objectif est de naviguer autour de l’Antarctique pour mieux comprendre l’océan Austral, s’est donné comme but de recenser les baleines bleues.
    Celles-ci étaient en voie de disparition dans les années 60.
    Aujourd’hui, ont-elles-retrouvé leur population d’antan? Brian Miller, chercheur à l’ "Australian Antarctic Division" tente de répondre à cette question en écoutant les sons émis par ces baleines tout le long du parcours de ACE.

    Bastien Confino est à bord pour la RTS et suivre cette aventure.
    Prise de Terre (04.02.2017)
  • L'Akademik Treshnikov est le navire scientifique de l'ACE Expedition. [Bastien Confino - RTS]
    Le navire et les vagues   29:42
    Le navire et les vagues Pour la RTS, Bastien Confino suit durant un mois la mission "Antarctic Circumnavigation Expedition" du Swiss Polar Institute. Cette expédition consiste à faire le tour de l’Antarctique en bateau pour réaliser de nombreuses expériences scientifiques. Aujourd'hui: découvrez le navire scientifique Akademik Treshnikov et rencontrez un scientifique qui mesure et analyse les vagues de l’océan le plus déchaîné au monde. CQFD (31.01.2017)
  • Expédition en Antarctique: le journaliste Bastien Confino présente le voyage [RTS]
    Expédition en Antarctique: le journaliste Bastien Confino présente le voyage   03:27
    Expédition en Antarctique: le journaliste Bastien Confino présente le voyage 19h30 (14.01.2017)
  • Icebergs. [Antoine Plantevin - RTS]
    Les préparatifs de l'expédition Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE)   24:54
    Les préparatifs de l'expédition Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE) Le projet Antarctic Circumnavigation Expedition se prépare à larguer les amarres, du moins le navire russe sur lequel les chercheurs d'une trentaine de pays embarqueront dimanche. Ils feront le tour complet du contient Antarctique et réaliseront vingt-deux recherches scientifiques. Une expédition exceptionnelle initiée par l'Institut polaire suisse, qui largue les amarres ce dimanche. L'invité: Christel Hassler, Professeur au département FA Forel des sciences de l'environnement et de l'eau à l'Université de Genève et Damien Cabanes, Doctorant dans le même département répondent aux questions de Huma Khamis. CQFD (17.11.2016)
  • L'Antarctique s'apprête à accueillir le projet Antarctic Circumnavigation Expedition. [axily - Fotolia]
    La Suisse se lance dans l’exploration polaire   11:38
    La Suisse se lance dans l’exploration polaire Plusieurs hautes écoles et un éditeur créent le Swiss Polar Institute. Son premier projet est l’Antarctic Circumnavigation Expedition. De décembre 2016 à mars 2017, des équipes scientifiques seront à bord d’un navire de recherche russe pour une expédition sans précédent autour de l’Antarctique. Tous les détails avec Philippe Gillet, vice-président pour les affaires académiques de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Un sujet préparé par Stéphane Délétroz. CQFD (19.04.2016)
  • L’EPFL accueille un institut de référence dans l’étude du Pôle Nord et du Pôle Sud [RTS]
    L’EPFL accueille un institut de référence dans l’étude du Pôle Nord et du Pôle Sud   01:58
    L’EPFL accueille un institut de référence dans l’étude du Pôle Nord et du Pôle Sud Le Swiss Polar Institute lancera une expédition à la fin de l’année 2016. 19h30 (18.04.2016)
  • L'Akademik Treshnikov avec lequel partira l'expédition. [EPFL]
    Frederik Paulsen, milliardaire et explorateur, parle de l'expédition   02:06
    Frederik Paulsen, milliardaire et explorateur, parle de l'expédition Le Journal du matin (19.04.2016)
  • St-Prex (VD): le portrait de Frederik Paulsen, passionné d'exploration polaire [DR]
    Le portrait de Frederik Paulsen, passionné d'exploration polaire   03:24
    Le portrait de Frederik Paulsen, passionné d'exploration polaire Frederik Paulsen est consul honoraire de Russie dans le canton de Vaud, patron d'une multinationale installée dans la région lausannoise et passionné d'exploration polaire. Portrait d'un personnage étonnant. Couleurs locales (04.04.2011)
  • Une nouvelle station de recherche en Antarctique [DR]
    Une nouvelle station de recherche en Antarctique   01:51
    Une nouvelle station de recherche en Antarctique Les Britanniques inaugurent mardi la nouvelle station de recherche Halley VI en Antarctique. La précédente a été démolie car la glace menaçait de s'effondrer. L'actu en vidéo (05.02.2013)
  • Antarctique: la Belgique inaugure une station scientifique alliant technologie de pointe et respect total de l'environnement [DR]
    Une station alliant technologie de pointe et respect de l'environnement   01:47
    Une station alliant technologie de pointe et respect de l'environnement Quarante ans après la fermeture de la base Roi Baudouin, la Belgique a repris pied en Antarctique. Intitulée "Princess Elisabeth", la nouvelle station scientifique belge allie technologies de pointe et respect total de l'environnement. 12h45 (16.02.2009)
  • Climat: la Belgique envoie une station scientifique en Antarctique [DR]
    La Belgique envoie une station scientifique en Antarctique   01:54
    La Belgique envoie une station scientifique en Antarctique La station accueillera une vingtaine de chercheurs internationaux qui étudieront le réchauffement de la planète. Le bâtiment a été étudié pour consommer un minimum d'énergie. Il ne rejette aucun gaz à effet de serre. 19h30 (08.09.2007)
  • L'océan Antarctique absorbe de nouveau plus de CO2. [Bob Strong - Reuters]
    L'océan Antarctique absorbe de nouveau plus de CO2 09:12  
    L'océan Antarctique absorbe de nouveau plus de CO2 Silvio Dolzan rapporte une bonne nouvelle sur le front du changement climatique. Celle-ci concerne l’Océan austral. Une étude qui paraît dans "Science" nous apprend qu’il joue à nouveau pleinement son rôle de puits de carbone.
    Les explications de Nicolas Gruber, climatologue et océanologue, professeur au Département des sciences environnementales de l'EPFZ.
    CQFD (14.09.2015)
  • Le trou d'ozone au-dessus de l'Antarctique a rétréci [DR]
    Le trou d'ozone au-dessus de l'Antarctique a rétréci 00:56  
    Le trou d'ozone au-dessus de l'Antarctique a rétréci Le trou dans la couche d'ozone en Antarctique a été en 2012 le second plus petit depuis 20 ans. L'actu en vidéo (25.10.2012)
  • L'Argentine est le pays le plus concerné avec le Chili par la santé de la couche d’ozone. [Kobes - Fotolia]
    Le trou d'ozone stabilisé, 25 ans après l'interdiction des gaz CFC 02:01  
    Le trou d'ozone stabilisé, 25 ans après l'interdiction des gaz CFC C’était dimanche 16.09.2012 la Journée mondiale de la couche d’ozone, une journée particulière puisque cela faisait 25 ans qu’était signé le protocole de Montréal qui interdit la production des gaz CFC destructeurs d’ozone. Des gaz qui avaient provoqué un énorme trou dans la couche d’ozone au-dessus de l’Antarctique. Alors 25 ans après l’interdiction qu’en est-il de la taille de ce trou d’ozone. L'Argentine est le pays le plus concerné avec le Chili par la santé de la couche d’ozone. Par Pierre Bratschi, correspondant de RSTinfo à Buenos Aires. Audio de l'info (17.09.2012)
  • Antarctique, ma planète blanche [RTS]
    Antarctique, ma planète blanche   62:05
    Antarctique, ma planète blanche Paju termine cette saison en mettant le cap sur l'Antarctique, un monde à part, une planète sur la planète. Et c'est une photographe, d'origine tessinoise, Daisy Gilardini, qui nous servira de guide. Cette dernière n'hésite pas à affronter des conditions extrêmes pour ramener des images et immortaliser ces paysages à la beauté pure et à l'équilibre fragile… C'est un message que tente aussi de véhiculer le jardin botanique de Neuchâtel, niché au creux du Vallon de l'Ermitage. Passe-moi les jumelles (01.11.2013)
  • Le développement touristique en milieu polaire amène à mener d'urgence une réflexion sur la façon d'y amener un tourisme durable tant pour les écosystèmes que pour les populations locales. [Erik Ensted - Fotolia]
    Quels enjeux pour le tourisme polaire? 10:44  
    Quels enjeux pour le tourisme polaire? Depuis le début des années 2000, le tourisme en Antarctique et en Arctique a augmenté de 73%.
    Quelles sont les raisons dʹun tel engouement et avec quels risques pour lʹenvironnement de ces 2 régions extrêmes?
    Entretien avec Anne Choquet, enseignante chercheuse à lʹécole supérieure de commerce de Brest et spécialisée dans la gouvernance arctique et antarctique.
    Emotion, aventure et nature intacte, qui résisterait à de tels arguments publicitaires?
    En 15 ans, le tourisme polaire a explosé et les tours opérateurs proposent aujourdʹhui des centaines de destinations en Arctique et en Antarctique.
    Au début des années 90, moins de 5ʹ000 voyageurs avaient choisis de visiter le continent austral. En 2009, ils étaient presque 40'000.
    Le Groenland, avec plus de 1,5 millions de visiteurs par an, connaît, lui, un début de massification touristique.
    Si le développement de cette industrie peut représenter une chance économique pour le Groenland, il ne faut pas en sous-évaluer les impacts environnementaux et culturels.
    En 2007 déjà, un rapport des Nations Unies pour lʹenvironnement (PNUE), pointait les risques du développement touristique en milieu polaire et de la nécessité de mener dʹurgence une réflexion sur la façon de développer dans ces régions un tourisme durable et respectueux tant des écosystèmes que des populations locales.
    Prise de Terre (21.11.2015)
  • Le tourisme en Antarctique est à la mode. [MyWorld - Fotolia]
    L'Antarctique attire toujours plus de touristes 07:35  
    L'Antarctique attire toujours plus de touristes Le tourisme en Antarctique est à la mode depuis quelques années. Malgré le froid, l’éloignement et les prix astronomiques, il faut réserver quasiment une année à l’avance pour être sûr d’avoir une place sur un bateau. Si les touristes assurent revenir en défenseur de l’Antarctique, d’autres clament que cette vague touristique met en péril le fragile équilibre du continent.

    Pierre Bratschi a recueilli les points de vue de Zelfa Silva, tour opératrice à Buenos Aires et de Miguel Iñiguez, président de la fondation Cethus qui surveille et protège la faune maritime.
    Le Journal du samedi (21.12.2013)
  • Le tourisme en Antarctique se développe. [Sylvie Cohen - DR]
    La magie blanche de l’Antarctique - Un tourisme autorégulé 09:52  
    La magie blanche de l’Antarctique - Un tourisme autorégulé Pour vivre une aventure unique, pour découvrir l'univers blanc des manchots et autres animaux marins, ou encore pour faire du ski sur les glaciers qui surplombent la mer, le rêve antarctique est aujourd'hui une réalité bien palpable.
    Au mois de décembre 2013, à bord du voilier Podorange, Sylvie Cohen et ses compagnons skieurs n'étaient pas seuls à découvrir la Péninsule Antarctique où le tourisme fleurit. Dangereux pour l’écosystème?
    L'Antarctique heureusement est un immense continent qui ne se laisse pas facilement visiter. Le tourisme concerne en réalité une toute petite partie de la Péninsule Antarctique, qui n'est pas non plus très facile d'accès (tant géographiquement que financièrement). Les skieurs qui s'y aventurent ne sont pas nombreux et leur impact est négligeable. En revanche, l'industrie touristique se développe davantage à travers les croisières de moyens et grands paquebots.
    Le traité multilatéral sur l'Antarctique et son protocole additionnel protègent le continent blanc de toute activité militaire et polluante. Tandis que pour l'environnement sont édictés des recommandations que l'Association des tours opérators de l'Antarctique a décidé d'appliquer par une auto-régulation très stricte.
    Son but: développer un tourisme contrôlé, respectueux de l'environnement et des animaux, qui ne laisse aucune empreinte visible, une fois la saison terminée. Un défi permanent que les bateaux charters comme Podorange relèvent avec beaucoup de sérieux. Après tout, il en va de leur activité lucrative.
    Prise de Terre (01.03.2014)
  • Antarctique: Bastien Confino sur les traces des albatros [RTS]
    Sur les traces des albatros 04:18  
    Sur les traces des albatros Après l’océan et la glace, la mission ACE s’intéresse aux îles qui bordent l’Antarctique. Bastien Confino est parti sur les traces des albatros 19h30 (25.02.2017)
  • 12 février 2017 - Bastien Confino balade son micro au milieu d'une colonie de manchots Adélie. [RTS]
    Une vie de manchot 15:08  
    Une vie de manchot L’expédition de Circumnavigation autour de l’Antarctique (ACE) fait escale sur l’île du volcan Siple, au bord du continent blanc. Durant quelques minutes, les scientifiques qui travaillent d’arrache-pied depuis des semaines s’offrent un moment émouvant à la rencontre des manchots Adélie. La colonie qui vit sur les flancs du volcan, à proximité de l’eau, est estimée entre 5000 et 20'000 individus. Pourtant non habitués à l’homme, ils ne semblent pas effrayés par notre présence.

    L’occasion pour Bastien Confino, notre journaliste embarqué, de leur tendre un micro et de les laisser s’exprimer librement. La variété de leurs cris est impressionnante pour le plus grand bonheur de ces visiteurs d’une heure.
    Réactions à vif de la biogéochimiste de l’Université de Genève: Christel Hassler.
    Prise de Terre (18.02.2017)
  • Visite aux manchots papous. [Sylvie Cohen - DR]
    L'empire des manchots et le paradis des ornithologues 08:00  
    L'empire des manchots et le paradis des ornithologues Les températures polaires, la glace, il y en a qui aiment ça parmi les oiseaux qui sont équipés pour et qui trouvent dans l’océan antarctique une abondante nourriture. Si contrairement aux espèces de pingouins du Nord, les manchots ne savent pas voler, ils nagent comme des fusées et occupent le territoire de la péninsule antarctique pour se reproduire, sous l'œil attentif de volatiles parasites et de sternes.

    Pour l'ornithologue Cyril Mahaim, qui a fait le voyage sur le voilier Podorange, l'Antarctique, c'est un paradis.

    Aujourd'hui, tout le monde débarque pour une visite aux manchots papous. ça pue très fort et pour cause: la colonie compte des dizaines de milliers de membres qui déjectent, à qui mieux mieux des jets de fiente aussi rouges que leurs becs. Les clans sont installés à tous les étages de l’île qu'ils squattent, du haut de la colline terreuse, jusqu'au bord neigeux de la mer.
    Tiens, mais qui c'est celui là avec son bec tout noir et son œil cerclé fend le bec. L'intrus est un manchot Adelie égaré au milieu de la foule des Papous, visiblement indifférents à la différence. Tant mieux. Les manchots ne sont pas xénophobes et puis ils sont pour l'égalité des sexes et le partage des tâches. Si bien qu'on ne sait jamais si c'est Monsieur ou Madame qui est en train de couver la future progéniture, ni lequel des deux apporte les pierres pour consolider le nid.
    Les manchots sont un peu manches lorsqu'il s’agit de se défendre contre les attaques des labs ou d'éviter de se faire dévorer tout cru par les léopards de mer qui les attrapent lorsqu'ils plongent dans la mer. En revanche une fois dans l'eau, ils nagent comme des torpilles et ne laissent aucune chance à leur prédateur. Pour leur tenir compagnie pacifiquement, des sternes, des chionis, des cormorans, des goélands bénédictins qui remplissent de leurs cris le ciel du grand désert blanc.
    Prise de Terre (01.02.2014)
  • Une baleine vue depuis le pont du voilier Podorange. [Sylvie Cohen - DR]
    Danse avec les baleines   07:22
    Danse avec les baleines Il n'existe aucun mammifère terrestre en Antarctique. Pas d'ours ni de renards polaires. En revanche, les mammifères marins trouvent dans les eaux froides de l'océan Antarctique une abondante nourriture de planctons et de krills.

    Cet après-midi de mi-décembre, sur le pont du voilier Podorange, Sylvie Cohen et ses compagnons de voyage étaient aux premières loges pour assister au somptueux ballet de cétacés cabotins.

    Jeudi 5 décembre: en face de l’île Sternbeck, une gigantesque baie.

    C'est la fin de la journée. Le soleil, pour qui il n'y a pas d'heure pour briller, fait miroiter la glace qui, à perte de vue, dessine de gigantesques formes fantomatiques. D'autant que des volutes de fumée jaillissent de l'eau, qui font route vers Podorange.

    Une Minky Whale vient gambader autour du bateau. Elle est petite, elle joue à cache-cache avec les objectifs d'appareils-photos qui oscillent de bâbord à tribord. Mais bon sang, qu'est-ce que c’est que cette starlette d'opéra? Elle est en train de voler la vedette à la diva de la baie, dame Humpack (baleine à bosse) qui ne l’entend pas de cette oreille (car elle en a une et même deux).

    Et voilà que la prima donna se met à swinguer à quelques mètres du balcon de Podorange. Escortée par des bans compacts de manchots bondissants. Elle se donne en spectacle, laissant s'échapper de ses fanons des myriades de krills et de petits poissons qui retombent dans l'eau comme des étincelles de feux d'artifices.

    Et quand vient le moment de venir faire sa révérence - l'appel de la nourriture est plus fort que la gloire artistique - la star s'avance de toute sa grâce sous le bateau, ressort la tête à quelques centimètres de la plage arrière, nous regarde un long moment, comme si elle attendait des applaudissements.
    Prise de Terre (25.01.2014)
  • Une exposition de Luc Jacquet permet de plonger au cœur de l’Antarctique [RTS]
    Une exposition permet de plonger au cœur de l’Antarctique   02:43
    Une exposition permet de plonger au cœur de l’Antarctique Dix ans après le succès de «La Marche de l’empereur», le réalisateur Luc Jacquet nous invite à retourner en Antarctique dans cette exposition au Musée de Confluences à Lyon. 19h30 (11.05.2016)
  • L'Euphausia Superba est une espèce de krill endémique de l’Antarctique. [Flip Nicklin / Minden Pictures  - Biosphoto / AFP]
    Le krill décline sous la banquise   21:49
    Le krill décline sous la banquise Clé de voûte de l’écosystème en Antarctique, le krill décline sous la banquise. Or, cette minuscule crevette est à la base de la chaine alimentaire de l'Océan austral. On en parle avec Philippe Koubbi, biologiste et océanographe à l’Université Pierre & Marie Curie – La Sorbonne, représentant scientifique à la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marine Antarctique, et Yvon Le Maho, écophysiologiste au CNRS. CQFD (10.03.2016)
  • Couverture de la BD "La lune est blanche". [Editions Futuropolis]
    Voyage à l’autre bout de la terre   56:15
    Voyage à l’autre bout de la terre François & Emmanuel Lepage, deux frères, l’un dessinateur, l’autre photographe, unis par un même rêve - la même passion du voyage et de l’exploration - embarquent pour l’immensité glacée et solitaire de Terra Australis: l’Antarctique.

    Sur les traces des grands explorateurs qui ont nourri leur imaginaire, nous embarquons à bord de l’Astrolabe pour un voyage ponctué par le mal de mer, l’attente, les rencontres et les nombreuses incertitudes liées aux conditions extrêmes du désert blanc.

    Nouvelle diffusion de l'émission du 10 décembre 2014.
    Détours (13.12.2014)
  • Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis Etienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland et en Patagonie. [Philippe Desmazes  - AFP]
    Rencontre avec Jean-Louis Etienne   36:18
    Rencontre avec Jean-Louis Etienne Tous les vendredis, CQFD reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail, de ses recherches, mais aussi de ses passions. Aujourd'hui, le "grand invité du vendredi " se nomme Jean-Louis Etienne. Ce médecin et explorateur français est connu pour ses expéditions arctiques et antarctiques, dont la fameuse Transantarctica réalisée en 1989-1990. CQFD (01.02.2013)

Le projet pédagogique pour les enseignants

Tout sur l'expédition ACE, en anglais

L'expédition ACE en bref

  • Du 20 décembre 2016 au 18 mars 2017, 55 chercheurs venant de 30 pays monteront à bord du navire russe Akademik Treshnikov pour étudier le climat en Antarctique, sous l'égide du Swiss Polar Institute, dont la mission est l’étude des pôles et des environnements extrêmes.

    L'Akademik Treshnikov avec lequel partira l'expédition. [EPFL]L'Akademik Treshnikov avec lequel partira l'expédition. [EPFL]

    L'ACE, soit l'Antarctic Circumnavigation Expedition, a été initié par le Swiss Polar Institute, une entité conjointe de l'EFPL, de l'Université de Berne, des Editions Paulsen, de l'ETHZ et de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL placée sous le patronage du Secrétaire d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation.

    But de l'expédition

    Formée de 55 chercheurs venant de 30 pays, l'expédition, à travers 22 projets différents, sera la première expédition scientifique à faire le tour complet du continent antarctique. But: mesurer et quantifier l'impact des changements climatiques et de la pollution dans l'océan Austral.

    Les projets de recherche portent sur la glaciologie, la climatologie, la biologie et l’océanographie. Leur mission est de faire l’état des lieux et de sensibiliser le public aux enjeux des changements climatiques.

    Plus précisément, les chercheurs étudieront, dans une perspective interdisciplinaire, la composition du plancton, les espèces animales menacées, les microplastiques dans l'eau, le cycle du carbone, les micro-organismes prospérant dans les fonds marins ou dans la glace ou encore l'impact des vagues sur les côtes, détaille le communiqué de l'EPFL.

    L'itinéraire de l'expédition

    L'itinéraire de l'ACE [Swiss Polar Institute - Antarctic Circumnavigation Expedition]L'itinéraire de l'ACE [Swiss Polar Institute - Antarctic Circumnavigation Expedition]

    RTS Découverte

    Sources: Swiss Polar Institute, Laboratoire de Didactique et d'Epistémologie des sciences de l'UNIGE, EPFL

  • Pourquoi la neige est-elle blanche?

Autour de ce thème

DOSSIERS SUGGERES