Questions - Réponses

Sciences

Il y a un ou deux ans, janvier était printanier, les abeilles étaient sorties. L'an passé, l'été s'est prolongé jusqu'à fin septembre. A noël pas de neige non plus et février a encore été un mois presque printanier avec des températures jusqu'à 12 degrés. Pourquoi ce dérèglement saisonnier? Est-ce lié au possible réchauffement climatique?

Question de Battant (33 ans)

Jacques Deferne

Réponse de Jacques Deferne

Conservateur honoraire

Muséum de Genève

La définition du climat moyen d'une région est le résultat d'une moyenne établie sur des observations portant sur plusieurs dizaines d’années. Un mois particulièrement chaud ou pluvieux n'est pas un indicateur suffisant pour tirer des conclusions générales.

Toutefois, on ne peut pas nier qu'il y a un réchauffement climatique dans nos régions et cela a commencé dès le milieu du 19e siècle. Il suffit d'observer le retrait des glaciers.

Si on regarde en arrière, depuis 2’000 ans, on constate que la période romaine était aussi chaude qu'aujourd'hui et qu'elle a été suivie d'un certain refroidissement. Puis, autour de l'an mille, une nouvelle période chaude s'est manifestée permettant même un peu d’agriculture au Groenland. A partie de 1'300 on observe encore un refroidissement avec avancée des glaciers jusque vers 1860. A partir de là il y a un lent réchauffement.

A plus grande échelle, durant le dernier millions d'années, les géologues ont mis en évidence une série de glaciations et de périodes plus chaudes, les interglaciaires. Ces alternances sont constatées avec une fréquence d’environ 150'000 ans.

Il y a 20'000 ans, la cuvette genevoise était recouverte de plusieurs centaines de mètres de glace et ce glacier s’étendait jusqu'à Lyon. Le niveau des mers était de plusieurs dizaines de mètres inférieur à celui d'aujourd'hui.

28 mars 2017

Posez une question à un spécialiste

  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: