RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Science et Environnement


Environnement

Afficher plus de Questions-réponses
Jacques Deferne [DR]

Jacques Deferne

Conservateur honoraire

Muséum de Genève

On explique les "points chauds" comme étant  la conséquence d’un excès local de chaleur dans les profondeurs du manteau terrestre, pas loin du noyau de notre Terre. Cet excès de chaleur diminue la densité des roches et un très lent mouvement de convection ascendant prend naissance.

Il faut dire que la pression énorme et la température élevée qui règnent à ces profondeurs rendent ces roches plastiques et que le phénomène apparaît comme une sorte de cheminée qui conduit vers le haut une roche plus chaude que son environnement. Les géologues parlent d’une plume ascensionnelle. En arrivant près de la surface, cet apport de chaleur provoque la fusion partielle des roches et un volcan se forme au-dessus de ce point chaud.

Ce mouvement ascensionnel est totalement indépendant du mouvement propre des plaques lithosphérique. Le magma traverse la plaque et un volcan apparaît. Si la plaque se déplace lentement, le volcan s’éteint, faute de combustible et un nouveau volcan se forme au-dessus du point chaud.

Pour plus de détails, veuillez consulter le site www.kasuku.ch, cliquez sur le texte "Que savons-nous de notre planète" et lisez les pages 26 et 34 qui vous donneront des explications complémentaires sur ce sujet.

18.02.16