Questions - Réponses

Sciences

Qu'en est-il de la matière toxique contenue dans les LED?

RTS Découverte

Réponse de Roman Kanala

Université de Genève

Groupe climat

Vous avez soulevé un problème intéressant. Les ampoules incandescentes contenaient si peu de substances nocives qu'elles n'ont pas été considérées comme déchets spéciaux. En revanche, les ampoules fluorescentes contiennent du mercure et d'autres métaux lourds. Et les ampoules LED, sans mercure, contiennent aussi des métaux lourds toxiques. En effet, ces deux types d'ampoules à basse consommation ont des circuits électroniques incorporés dans le corps d’ampoule.

Selon une étude menée par l'Université de Kangwon en Corée du Sud et l'Université de Californie, les ampoules fluorescentes compactes et les ampoules LED contiennent respectivement 132 et 44 milligrammes de plomb par litre, alors que selon la norme US pour les déchets, au-delà de 5 milligrammes les produits tombent dans la catégorie des déchets spéciaux. Un autre métal trouvé dans les deux ampoules à basse consommation est le cuivre, respectivement 111 et 31.6 g/kg pour les ampoules électrofluorescentes et LED, alors que la norme est de 2.5 g/kg. Les ampoules électrofluorescentes contiennent aussi du zinc en quantité importante, 34.5 g/kg, la norme étant de 5 g/kg.

On voit donc que les anciennes ampoules à incandescence étaient simples à produire et ne contenaient pas de circuits électroniques polluants. En revanche, si l'on "normalise" les ampoules en tenant compte de leur durée de vie, on doit aligner 50 ampoules incandescentes à côté de 5 ampoules électrofluorescentes compactes et d’une ampoule LED. Dans ce cas, l'ampoule électrofluorescente est 3 à 26 fois plus gourmande en ressources (et plus toxique) par rapport aux anciennes ampoules incandescentes, et l'ampoule LED 2 à 3 fois. Une autre étude évalue la teneur en mercure dans les ampoules électrofluorescentes à 4.51 mg/ampoule et les émissions totales de mercure à 5.2 tonnes pour la seule année 2007.

En ce qui concerne la teneur en mercure, il est très regrettable que l'UE ait banni les ampoules incandescentes sans avoir au préalable élaboré une législation pour la collecte des ampoules électrofluorescentes compactes. Chaque année des tonnes de mercure se retrouvent dans l'environnement, car dans de nombreux pays membres de l'UE, tous les déchets vont dans les décharges. Cependant, cette redoutable source de pollution sera bientôt éliminée par le marché - en effet, les ampoules LED sont encore plus économes (2 fois) et leur durée de vie est aussi plus longue (5 fois). De surcroît, leur lumière est agréable et sans scintillement. Dès maintenant, les consommateurs commencent à les préférer aux ampoules électrofluorescentes.

17 mars 2015

Posez une question à un spécialiste

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: