Empreintes de dinosaures

Représentation d'artiste d'un sauropode.
Représentation d'artiste d'un sauropode. [ - Jurassica/ikonaut]
De nombreuses empreintes de dinosaures (Sauropoda, Theropoda), datant d'il y a 152 millions d'années, ont été découvertes lors de fouilles paléontologiques en marge de la construction de l’autoroute A16 à Courtedoux, dans le Jura suisse.

À la fin du Jurassique, le niveau marin varie périodiquement, laissant apparaître des landes de terre plus ou moins étendues dans le Jura. Les zones émergées ainsi créées permettent aux faunes terrestres de se déplacer, dont les dinosaures qui ont laissé des milliers d’empreintes fossiles.

Depuis les premières découvertes de traces de dinosaures sur le tracé autoroutier de la Transjurane, en 2002, plus de 14’000 empreintes et 650 pistes ont été documentées en Ajoie. Quatre intervalles principaux à traces y sont distingués, dont la diversité dresse un paysage côtier où petits et grands carnivores bipèdes (théropodes) côtoyaient les grands troupeaux d’herbivores quadrupèdes (sauropodes).

D’autres éléments, comme les figures sédimentaires, témoignent également de l’existence de ces plages tropicales en partie ou totalement émergées. La présence de rides de vagues, de laminations de marées et de polygones de dessiccation y sont observées. L’âge des traces de dinosaures jurassiens a été estimé au Kimméridgien supérieur (-152 millions d’années), grâce à des ammonites provenant des couches marines intercalées.

RTSdécouverte en collaboration avec le JURASSICA Museum à Porrentruy

Publié le 08 novembre 2017 - Modifié lundi à 15:15

En plus

Lexique
> Estran: historiquement, le mot estran signifie "délaissé sableux de la mer". L’estran (ou zone intertidale) est la partie du littoral alternativement couverte et découverte par la mer. Cette zone est située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées. Ce milieu constitue un biotope spécifique qui peut abriter de nombreux sous-habitats naturels.

> Piste: une piste est la succession d’au minimum trois empreintes appartenant à un même animal.

> Ichnologie: science spécialisée dans l’étude des traces d’activités fossiles. Les premières images qui viennent à l’esprit quand on parle de traces fossiles sont bien sûr les empreintes de dinosaures trouvées dans le Jura. Mais l’ichnologie est un domaine d’étude bien plus vaste qui recouvre toutes les traces d’activités laissées par des organismes disparus: empreintes de pas de reptiles et mammifères, traces d’activités d’organismes invertébrés sur les fonds marins et même l’étude des coprolithes (excréments fossiles), les débris de repas, les creusements de terriers, etc.

Le Kimméridgien supérieur dans le jura

Les paysages jurassiens d'il y a 152 millions d'années s’apparentaient à une vaste zone marine côtière composée de récifs, de barres sableuses, de lagons, d’estrans et de plages. Ammonites, bivalves, gastéropodes, coraux, oursins, requins, poissons osseux, crocodiliens, tortues et dinosaures peuplaient ces environnements tropicaux analogues aux Bahamas actuels.