RTS Découverte

Dossier

A l'occasion de l'année internationale de la biodiversité en 2010, RTSdécouverte vous proposait de découvrir quelques unes des richesses qui la composent: poissons nettoyeurs, amibes, vers de terre ou inquiétantes plantes invasives... Le sujet reste d'actualité, évidemment.

 

[photo: © Yü Lan - Fotolia]

La biodiversité suisse continue de s'appauvrir

CQFD (22.04.2015) Pour la première fois, 35 institutions scientifiques de toute la Suisse se sont réunies pour analyser de façon approfondie l’état de la biodiversité. Conclusion: la biodiversité a continué à s’appauvrir fortement dans le pays ces dernières décennies et cette tendance se poursuit.
Les détails avec Yves Gonseth, du Centre Suisse de la cartographie de la faune, et Louis-Philippe Bersier, de l’Université de Fribourg. Un sujet préparé par Lucile Solari.
  • La biodiversité suisse s'appauvrit. [dekzer007 - Fotolia]
    La biodiversité suisse continue de s'appauvrir 13:42  
    La biodiversité suisse continue de s'appauvrir Pour la première fois, 35 institutions scientifiques de toute la Suisse se sont réunies pour analyser de façon approfondie l’état de la biodiversité. Conclusion: la biodiversité a continué à s’appauvrir fortement dans le pays ces dernières décennies et cette tendance se poursuit.
    Les détails avec Yves Gonseth, du Centre Suisse de la cartographie de la faune, et Louis-Philippe Bersier, de l’Université de Fribourg. Un sujet préparé par Lucile Solari.
    CQFD (22.04.2015)
  • La logo de la Liste Rouge de l'IUCN. [IUCN - www.iucnredlist.org]
    Liste Rouge de l’UICN: sentinelle de la biodiversité 13:12  
    Liste Rouge de l’UICN: sentinelle de la biodiversité En 2014, 1'125 espèces ont été ajoutées à la Liste Rouge des espèces en danger d’extinction. Crée en 1964 par l’UICN (Union Internationale de Conservation de la Nature), cette liste est le principal outil d’évaluation de la biodiversité dans le monde sur lequel les nations fondent leurs politiques de conservation de la nature. Mais comment fonctionne-t-il et qu’elle en est sa fiabilité?
    Jean-Christophe Vié, directeur adjoint du programme mondial pour les espèces à l’UICN répond aux questions de CQFD.
    CQFD (08.01.2015)
  • Les colonies d'abeilles, indispensables à la biodiversité, sont en diminution dans nos contrées. [happyculteur - Fotolia]
    Érosion de la biodiversité, à qui la faute? 55:36  
    Érosion de la biodiversité, à qui la faute? La biodiversité est le fondement même de notre vie - l'estimation de sa valeur économique, écologique, sociale et esthétique ne sera jamais trop élevée.

    Depuis un siècle, la biodiversité a subi de lourdes pertes en Suisse et continue à être menacée. Ce constat découle d'un vaste projet de recherche auquel plus de 80 spécialistes ont participé au sein du Forum Biodiversité Suisse de l'Académie des sciences naturelles.
    Babylone (10.12.2014)
  • La communauté internationale tire la sonnette d'alarme sur la biodiversité [Dmitry - Fotolia]
    Un constat alarmant de la communauté internationale   02:07
    Un constat alarmant de la communauté internationale "Nous devons faire plus et vite pour protéger la vie sur terre", tel est le cri lancé lundi à Pyeongchang en Corée du Sud, à l'ouverture de la conférence de l'ONU sur la diversité biologique. Interview d’ Elena Havlicek, membre du conseil de fondation du WWF Suisse. Des propos recueillis par Sylvie Lambelet. Le Journal du matin (07.10.2014)
  • Femelle du capricorne asiatique (Anoplophora glabripennis). [Institut fédéral de recherches]
    Les envahisseurs   53:01
    Les envahisseurs La nature souffre des effets secondaires de la mondialisation et des changements climatiques. Ambroisie, berce du Caucase, chrysomèle du maïs, capricorne et frelon asiatiques, écureuils roux ou écrivisses de Louisiane, la liste des espèces invasives est longue.

    Lutter contre les espèces envahissantes coûte cher à l'Europe: 12 milliards d'euros par an.
    Babylone (17.09.2014)
  • Les vers de terre. [zest_marina - Fotolia]
    Des vers de terre et des hommes   53:28
    Des vers de terre et des hommes Dans l'ouvrage de Marcel Bouché, "Des vers de terre et des hommes", l'importance des vers de terre s'explique par leur origine très ancienne et par leur établissement en cohérence avec les autres constituants majeurs de nos écosystèmes, tels les sols et les plantes.

    Ces animaux, humbles parmi les humbles, n'en sont pas moins essentiels à l'évolution des milieux naturels.
    Babylone (22.05.2014)
  • La biodiversité se développe dans les territoires urbanisés. [Mushy - Fotolia]
    Biodiversité, un avenir en ville   11:53
    Biodiversité, un avenir en ville Contrairement aux idées reçues, les territoires urbanisés sont aussi diversifiés, voire plus, que les zones agricoles. Partant du constat que les citadins ont un rôle important à jouer dans la préservation de la biodiversité, l’association biodiverCité organise "Graines Urbaines", une manifestation sur la biodiversité.
    "CQFD" reçoit Philippe Curdy, ingénieur en architecture du paysage et spécialiste en uranisme durable, qui donne une conférence débat sur la biodiversité urbaine dans le cadre du festival.
    CQFD (11.03.2014)
  • Une panthère des neiges est née le 2 juin 2013 au zoo de Servion, dans le canton de Vaud. [Jean-Christophe bott - Keystone]
    Zoos et sauvegarde des espèces   25:18
    Zoos et sauvegarde des espèces Les zoos jouent un rôle prépondérant dans la sauvegarde des espèces menacées. Souvent, c’est grâce à eux qu’un animal ne disparaît pas totalement de la planète. Et même, parfois, que sa population sauvage est préservée. Mais pour les zoos, ces programmes de conservation représentent de gros efforts financiers et humains.

    Silvio Dolzan a choisi d’illustrer ce propos par un exemple récent, pris dans le canton de Vaud, à Servion. Intervenants: Roland Bulliard, le directeur du zoo, qui a décidé de participer au programme de conservation d'une espèce de panthère, et Matthias Clerc, gardien du zoo.
    CQFD (27.08.2013)
  • Feuilles et fruits de l'aulne vert. [Simon A. Eugster - DR]
    Chronique : L'aulne vert, un danger pour la biodiversité   10:18
    Chronique : L'aulne vert, un danger pour la biodiversité Un arbuste appelé "Aulne vert" se répand à grande vitesse dans les paysages alpins. Il colonise les anciens pâturages et prairies d’altitude laissées à l’abandon.

    Cette prolifération inquiète les spécialistes de l’environnement, car les forêts d’aulne ou "aulnaies" menacent à la fois la biodiversité et le climat. Les explications de Danièle Martinoli, du "Forum biodiversité" de l’Académie Suisse des Sciences.

    Reportage à Fafleralp, dans le fond de la vallée du Lötschental, une zone fortement touchée par ce phénomène d’embroussaillement par l’aulne vert.

    L’Académie des sciences a fait paraître un prospectus destiné à mieux faire connaître au public ce problème de l’aulne vert.
    CQFD (19.08.2013)
  • Logo CQFD [RTS]
    Biodiversité menacée   08:58
    Biodiversité menacée L’UICN, l’Union internationale de conservation de la nature, publie le 2 juillet 2013, la dernière mise à jour de sa liste rouge des espèces menacées. Une mise à jour qui apporte son habituel lot de mauvaises nouvelles pour la biodiversité. Le point avec Jean-Christophe Vié, directeur adjoint du programme "espèces" de l’UICN. CQFD (02.07.2013)
  • L'ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) est la plus connue des plantes invasives. [Sibyl Rometsch - Info Flora]
    Néobiotes, les envahisseurs sont parmi nous!   21:18
    Néobiotes, les envahisseurs sont parmi nous! 800 espèces animales ou végétales exotiques vivent en Suisse. 10% d'entre elles se multiplient de manière envahissante. Les scientifiques les appelles "néobiota invasifs". Un phénomène qui s'est amplifié avec la mobilité humaine sur tous les continents. Avec quelles conséquences?

    Pour répondre à cette question CQFD a invité le biologiste François Felber, directeur des Musée et jardins botaniques cantonaux vaudois. Un dossier proposé par Lucile Solari.
    CQFD (26.06.2013)
  • Le bêtisier de la nature du 10 avril au 29 septembre à Montorge. [Gentiane - Artenaproductions]
    Le bêtisier de la nature   06:54
    Le bêtisier de la nature Non, la chouette n'est pas la femelle du hibou, ni le crapaud le mâle de la grenouille. C'est la Maison de la Nature à Montorge, au-dessus de Sion, qui propose d'explorer tous les dictons ou croyances populaires bien ancrées dans l'esprit collectif, mais qui sont parfois inexacts. Une exposition conçue plus particulièrement pour les enfants mais qui va tout autant surprendre les adultes. Les explications de Nadège Uldry conceptrice de l'exposition "Le bêtisier de la Nature". Un sujet de Bastien Confino. CQFD (28.05.2013)
  • L'escargot, comme de nombreux autres mollusques, dispose de neurones géants, largement utilisés en recherches neurologiques pour comprendre les neurones humains. [Fotolia]
    Vous saurez tout sur l'escargot!   20:39
    Vous saurez tout sur l'escargot! Saviez-vous que le venin d'un certain escargot conique de mer est un puissant analgésique, qui sera, un jour, utilisé pour soigner des douleurs aiguës? Les recherches sont en cours. Saviez-vous encore que la bave d’escargot, vous la trouvez dans certaines crèmes cosmétiques? Et la liste est longue.Plus de détails avec Nicolas Perrin, biologiste au département d'écologie et évolution à l'Université de Lausanne. Un sujet de Sarah Dirren. CQFD (27.03.2013)
  •  [Kurt Stüber  - CC BY SA]
    La biodiversité, pour quoi faire?   27:14
    La biodiversité, pour quoi faire? La biodiversité, tout le monde en parle, elle est sur les lèvres des scientifiques, des politiques, des économistes, mais recouvre-t-elle les mêmes notions pour chacun? Pour y voir un peu plus clair, l'Université de Lausanne propose un cycle de conférences ouvert au public. Hier soir, le généticien Pierre-Henri Gouyon, philosophe éthicien à ses heures, est revenu sur la notion d'espèces, base de toute biodiversité. On en parle avec Pierre-Henri Gouyon, généticien donc, professeur au Muséum National d'histoire naturelle de Paris et spécialiste des sciences de l'évolution. CQFD (12.03.2013)
  • Avec le climat, la biodiversité apparaît comme l’autre grand enjeu environnemental global majeur. [© Yü Lan - Fotolia]
    "La biodiversité, plus qu'une simple question de conservation"   09:26
    "La biodiversité, plus qu'une simple question de conservation" "La biodiversité, plus qu'une simple question de conservation", c'est le titre d'un cycle de conférences gratuites ouvertes au public qui débute lundi soir à l'Université de Lausanne, Amphimax, salle 410. Les lundis du 25 février au 25 mars 2013 de 17h15 à 19h00. On en parle avec Joelle Salomon Cavin, géographe et urbaniste, maître assistante à l'Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne. CQFD (25.02.2013)
  •  [Murièle Chevrier - RTS]
    Le Giec de la biodiversité est né   28:54
    Le Giec de la biodiversité est né La semaine dernière, s'est tenue à Bonn la première session plénière de la Plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques. José Romero, chef de la section "Conventions de Rio" à l'Office Fédéral de l’Environnement (OFEV), et chef de la délégation suisse à la réunion de Bonn, et Jean-Christophe Vié, directeur adjoint du programme mondial pour les espèces de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), nous en parlent au micro d'Adrien Zerbini. CQFD (30.01.2013)
  • Les mouches, taons, moustiques, tipules et drosophiles sont de l'ordre des diptères. [DR]
    Les insectes nuisibles prennent le bateau   25:40
    Les insectes nuisibles prennent le bateau Beaucoup d’insectes nuisibles profitent du commerce international de fruits et légumes pour débarquer sur le Vieux-Continent. Une étude suisse montre que les contrôles sanitaires européens ne sont souvent pas assez draconiens. Du coup, les espèces animales envahissantes débarquent chez nous; ils voyagent d’un continent à l’autre par voie maritime ou aérienne. Zoom sur un de ces petits insectes: la drosophile.Les explications d'Alexandre Aebi, maître d’enseignement et de recherche en agroécologie à l'Université de Neuchâtel, et un reportage d'Adrien Zerbini à la station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil AC. CQFD (17.01.2013)
  • Longtemps ignorée des hommes, la sexualité végétale en impose par son invention. Ces êtres immobiles et enracinés ont développé mille astuces pour se reproduire. [Fotolia]
    Sexe, plantes et rock’n’roll   10:13
    Sexe, plantes et rock’n’roll Oui! Les plantes aussi font l’amour. Dans l’histoire de l'évolution, elles ont même été les premières à utiliser ce mode de reproduction au fond de l'océan originel. Leur statut racinaire qui les fixe irrémédiablement à leur terre natale a fait de ces organismes complexes de redoutables stratège du sexe. Parfums, couleurs et morphologie, tout en elles participe au formidable élan amoureux.
    CQFD reçoit Julien Perrot, fondateur et rédacteur en chef de la revue La Salamandre qui, dans son prochain numéro de Mars-Avril, pousse sa légendaire curiosité jusque dans la chambre à coucher des plantes!
    CQFD (07.02.2013)
  • La biodiversité alpine est-elle menacée? [celeste clochard - fotolia]
    La biodiversité sous la loupe des experts   08:45
    La biodiversité sous la loupe des experts La première séance du panel d’experts sur la biodiversité se tient cette semaine à Bonn en Allemagne. Leur but? Collecter et analyser les connaissances sur la biodiversité pour fournir aux différents états membres les bases scientifiques sur lesquelles s’appuyer pour mener une politique internationale. En Suisse, on estime qu'un tiers des espèces est menacée. Les explications de Sarah Pearson Perret, cheffe de section à la direction du plan d'action du projet "Stratégie Biodiversité Suisse" à l'Office fédéral de l'environnement, au micro d'Anne Baecher. CQFD (23.01.2013)
  • L'objectif des recherches était de comprendre à la fois comment une plante fait pour vivre et se développer mais aussi comment elle s’adapte à son environnement. [Springfield Gallery - Fotolia]
    Survie des plantes: une histoire de sexe, de violence et de lumière   06:35
    Survie des plantes: une histoire de sexe, de violence et de lumière Le Pôle de recherche national (PRN) "Plant Survival - Survie des plantes en milieux naturels et agricoles", a mené durant 12 ans des travaux de recherche fondamentale dans les domaines de la physiologie et de l’écologie. Outre la recherche sur des processus physiologiques tels que les réactions à la lumière, il a étudié les interactions entre plantes et insectes, par exemple les systèmes de défense chimique utilisés par les plantes pour attirer les ennemis naturels de leurs parasites. Ce PNR "Survie des plantes" à Neuchâtel, touche à sa fin. L'occasion de faire le bilan sur les résultats obtenus avec Ted Turlings, directeur du Pôle de recherche national (NCCR) Survie des plantes. CQFD (21.01.2013)
  • La jeune ONG Rewilding Europe propose d'attirer les touristes en favorisant une nature sauvage. [Staffan Widstrand - Wild Wonders of Europe/DR]
    Une nature sauvage à vendre!   22:23
    Une nature sauvage à vendre! Chaque année, au sein de l’Union Européenne, un million d’hectares de terres agricoles, l’équivalent de la Suisse Romande, sont désertées par leurs habitants. Abandonnés à la nature, ces espaces présentent une riche biodiversité. Pour préserver cet écosystème et dynamiser une région, la jeune ONG Rewilding Europe propose d’exploiter ce potentiel en favorisant une nature sauvage partout afin d’attirer des touristes friands de nature indomptée. Prise de Terre (19.01.2013)
  • Le sociologue Bernard Crettaz. [RTS]
    Rencontre avec Bernard Crettaz   13:04
    Rencontre avec Bernard Crettaz Regards sur ce mythe de la nature sauvage avec le sociologue Bernard Crettaz qui, déjà dans les années 60, avait développé le concept de disneylandisation de la campagne et des Alpes. Atout publicitaire largement répandu, ce mythe de la nature sauvage est renforcé avec la touristification de masse, puisque plus on maîtrise cette nature plus on devient nostalgique de ce mythe du sauvage. Prise de Terre (19.01.2013)
  • Un rapport dénonce le recul inquiétant de la biodiversité en Suisse romande [RTS]
    Un rapport dénonce le recul inquiétant de la biodiversité en Suisse romande 02:11  
    Un rapport dénonce le recul inquiétant de la biodiversité en Suisse romande Dans les rivières et dans les champs, des espèces disparaissent peu à peu. Le 19h30 (22.04.2015)
  • Certaines forêts du globe comptent jusqu'à 200 espèces d'arbres par hectare. [Ralph Loesche - Fotolia]
    L'origine de la biodiversité 21:30  
    L'origine de la biodiversité Dans les forêts tropicales américaines, il peut y avoir jusqu’à 200 espèces d’arbres par hectare. Une incroyable diversité qu’on ne retrouve pas sous nos latitudes. Elle est, au moins partiellement, due à l’action de minuscules organismes: des insectes, des champignons, des bactéries et même des virus.
    Intervenants: Antoine Guisan, chef du groupe "écologie spatiale" du département écologie et évolution de l’Université de Lausanne, et Elena Havlicek, pédologue (spécialiste des sols), mais aussi des écosystèmes en général. Un sujet de Silvio Dolzan.
    CQFD (27.02.2014)
  • Chiètres: une journée avec Line Destraz, une biologiste du Papiliorama [RTS]
    Une journée avec Line Destraz, une biologiste du Papiliorama 03:06  
    Une journée avec Line Destraz, une biologiste du Papiliorama Plus de 300 espèces vivent dans dans ce lieu. Couleurs locales (22.07.2013)
  • Chiètres: entretien avec Caspar Bijleveld, directeur du Papiliorama [RTS]
    Entretien avec Caspar Bijleveld, directeur du Papiliorama   03:14
    Entretien avec Caspar Bijleveld, directeur du Papiliorama Couleurs locales (22.07.2013)
  • La station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil recommande aux jardiniers d'arracher l'ambroisie [DR]
    Plantes invasives   01:50
    Plantes invasives La station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil recommande aux jardiniers d'arracher l'ambroisie - 12:45 le journal (13.10.07) Le 12h45 (13.07.2010)
  • Nouvelle victoire de Greenpeace, qui a poussé Nestlé à cesser de s'approvisionner auprès d'un grand producteur indonésien d'huile de palme [DR]
    Écologie   01:49
    Écologie Nouvelle victoire de Greenpeace, qui a poussé Nestlé à cesser de s'approvisionner auprès d'un grand producteur d'huile de palme. - 19:30 le journal (19.03.10) Le 19h30 (19.03.2010)
  • Le thon rouge est menacé d'extinction, victime du marché du sushi en pleine expansion [DR]
    Une espèce en danger   01:48
    Une espèce en danger Le thon rouge est menacé d'extinction, victime du marché du sushi en pleine expansion. - 12:45 le journal (18.03.10) Le 12h45 (18.03.2010)
  • NE: le Muséum d'histoire naturelle lance une opération de recensement de la faune et de la flore dans la ville de Neuchâtel [DR]
    Faune et flore en ville   02:44
    Faune et flore en ville NE: le Muséum d'histoire naturelle lance une opération de recensement de la faune et de la flore dans la ville de Neuchâtel. - 12:45 le journal (08.01.10) Le 12h45 (08.01.2010)
  • Sciencesuisse: Le meilleur ami des fourmis, Laurent Keller - biologiste de l'évolution [DR]
    La vie secrète des fourmis   12:33
    La vie secrète des fourmis Les fourmis se sont adaptées à tous les milieux terrestres. Découvrez-les avec Laurent Keller, biologiste à l'Unil. - Sciencesuisse (18.08.09) Les docs (18.08.2009)
  • Le Moulin de Vert [DR]
    Le Moulin de Vert   04:15
    Le Moulin de Vert Le canton de Genève possède une faune et une flore riches souvent méconnues du public. - Dolce vita (20.05.09) Dolce Vita (20.05.2009)

Focus

  • La biodiversité suisse en danger

    En Suisse, les zones alluviales des bords de rivière sont les plus riches de tous les écosystèmes, en diversité des espèces végétales. On estime en effet que la moitié de la flore suisse est présente sur les 0,5% du territoire que représentent les zones alluviales! Or, entre 1850 et 1920, on assiste dans toute l'Europe – Suisse comprise – à une politique d'endiguement des rivières.

    Les abords des rivières, des lieux riches en espèces végétales. [KEYSTONE/ Martin Ruetschi]Les abords des rivières, des lieux riches en espèces végétales. [KEYSTONE/ Martin Ruetschi]

    Les sols précédemment inondés s’assèchent. Les espèces rares qui aimaient ces sols disparaissent. L'effet apparaît presque 100 ans plus tard, le temps qu'il a fallu pour voir les forêts évoluer.

    De 1940 à l'an 2000, le nombre global des espèces présentes dans les régions alluviales n'a pas changé: environ 1500. Mais ce ne sont plus tout à fait les mêmes.

    Les espèces typiques les plus rares ont souvent disparu des zones précédemment inondées, remplacées, par exemple, par des espèces plus banales.

    C'est pourquoi les collectivités mènent maintenant un travail inverse de "libération" des cours d’eau, pour retrouver les espèces et la biodiversité initiales, par la restauration de leurs conditions de vie.

    Vous trouverez des informations riches et détaillées sur la biodiversité dans les articles suivants: 

    Les mauvaises herbes, des envahisseurs armés jusqu’au bout des feuilles,

    L’économie face à la perte de la biodiversité et

    Évaluer la biodiversité grâce aux vers de terre.

    RTSdécouverte

  • Les plantes communiquent-elles?

Les poissons nettoyeurs

  •