Questions - Réponses

Sciences

Est-ce qu'une souris noire et blanche peut être porteuse du gène "albinos"?

Question de sam.007 (15 ans)

Jozsef Zakany

Réponse de Jozsef Zakany

Docteur

Section de biologie

Université de Genève

Oui. Même si le locus "albinos" est complètement fonctionnel (AA ou Aa), il arrive que le nombre de mélanocytes (les cellules qui produisent le pigment mélanine) devienne insuffisant. Les précurseurs de ces cellules, les mélanoblastes, colonisent la peau pendent l'embryogenèse. S'il n'y a pas suffisamment de mélanocyte, la peau restera seulement partiellement colonisée et il n'y aura pas de pigment dans le pelage là où ces cellules sont absentes. Une souris noire (AA ou Aa) avec quelques taches blanches, typiquement au milieu du ventre ou au bout de la queue, indique l’absence de mélanocytes au niveau de ces taches.

Il existe beaucoup de gènes qui régulent soit la prolifération, soit la migration des mélanoblastes. Des mutations dans ces gènes peuvent produire les taches blanches héritables, par insuffisance de mélanocytes. La distribution des taches peut être assez variable.

Une souris noire avec des taches blanches peut aussi être une mosaïque. Voici un cas de mosaïsme génétique au locus "albinos": une souris hétérozygote contenant une seule copie normale (Aa) est colorée dans chaque mélanocyte partout dans sa peau. Si, pendant le développement embryonnaire, la copie normale devient inactive (Aa devient aa) de façon stable dans un mélanoblaste précoce, la cellule ne produit plus de pigment, et la descendance de cette cellule, désormais homozygote (aa), formera une tache  blanche (aa), dans la peau pigmentée (Aa). Les mélanocytes au niveau de cette tache sont présents, mais constituent un clone mutant non-coloré, donc blanc. La taille de cette tache blanche sera plus grande si l’événement se produit tôt (le clone contient beaucoup de cellules mutantes), ou restera très petite si l’évènement est tardif, parce que seulement quelques cellules se sont produites par mitose à partir de la cellule initiale mutante. Ce type de tache peut apparaître n’importe où sur la peau après la naissance. 

 

La deuxième possibilité représente un phénomène qui n’est pas transmis dans la progéniture, parce que l’événement ne concerne pas les cellules germinales. C’est le cas lorsque la mutagenèse s’est produite dans les cellules somatiques.

 

Le contrôle de la pigmentation est complexe, et plusieurs autres mécanismes génétiques et «épigénétiques» peuvent aussi intervenir.

9 mai 2017

Posez une question à un spécialiste

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: