RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Science et Environnement


Animaux et Plantes

Afficher plus de questions récentes Afficher plus de questions anciennes
Image expert pas disponible

Tamara Fischer

Doctorante

Section de biologie

Université de Genève

En fait, nous sommes des animaux ! Au même titre qu'une souris, un ver de terre ou une éponge de mer, nous appartenons au grand groupe des animaux, car nous partageons certaines caractéristiques avec tous les autres animaux, telle que la présence de collagène (une protéine) dans les tissus qui entourent les cellules.

Depuis l'origine de la vie sur Terre, il y a 3,8 milliards d'années, tous les organismes vivants ont évolué à partir d'un ancêtre commun. Les différentes lignées issues de cet ancêtre forment l'arbre de la vie. Ainsi, certains organismes sont effectivement plus proches que d'autres, car ils se sont séparés plus récemment : si un serpent ressemble plus à un requin qu'à une bactérie, c'est parce que l'ancêtre commun des serpents et des requins a existé plus récemment que l’ancêtre commun des serpents et des bactéries.

Certaines lignées se sont éteintes (comme les fameux dinosaures), et certaines lignées existent et évoluent encore de nos jours. Le nom scientifique du groupe que nous formons (i.e. le règne animal) avec les étoiles de mer, les chimpanzés ou encore les abeilles est Metazoa, et les premiers animaux sont apparus il y a 700 millions d'années.

Intuitivement, on peut déjà se douter que l'humain est plus proche d'un lapin que d'une étoile de mer : leur morphologie, leur manière de se nourrir et de se reproduire les rapprochent. Effectivement, au sein des animaux, il y a plusieurs sous-groupes, et l'humain et le lapin appartiennent au sous-groupe des Mammifères, caractérisé entre autre par la présence d'une glande mammaire permettant de produire le lait pour nourrir les nouveau-nés.

Comme les poupées russes, on peut s'amuser à prendre encore un sous-groupe parmi les Mammifères, celui des Primates, qui regroupe les singes et l'humain. La caractéristique principale des Primates est qu'ils partagent tous un pouce opposable au reste des doigts.

Pour quantifier de manière objective la ressemblance entre deux espèces, les biologistes possèdent un outil très intéressant : l'ADN. Etant donné que l'évolution des espèces peut être suivie en analysant le patrimoine génétique, il est possible de comparer les génomes de deux espèces pour mesurer leur ressemblance. Ainsi, notre génome est à 99% identique à celui d'un chimpanzé ! C'est donc l'animal qui est le plus proche de nous, car nous avons évolué différemment à partir d'un ancêtre commun il y a seulement 6 millions d'années. Pour information, nous avons 90% de gènes en commun avec la souris, et 60% avec la mouche.

30.04.12