RTS Découverte

Dossier

Les tiques sont particulièrement coriaces cette année. Le point dans ce dossier qui parle aussi du chikungunya et du virus Zika. Comme la malaria, ces maladies sont transmises par des insectes que l'on dit vecteurs. Quels sont ces insectes? Comment se transmettent ces virus? Quels sont les dangers? Explications dans ce dossier.

 

[crédit photo: © sljubisa - Fotolia]

La Suisse investit des millions dans la lutte contre la malaria

19h30 (12.05.2017) L'un des enjeux est la lutte contre des moustiques, toujours plus résistants aux insecticides.
  • La malaria est transmise par une femelle moustique du genre Anopheles. [Kletr - Fotolia]
    La lutte contre la malaria fait un bond grâce à des pièges à moustiques   09:32
    La lutte contre la malaria fait un bond grâce à des pièges à moustiques L’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH) nous l’apprend: grâce à des pièges à moustiques fonctionnant à l’énergie solaire, la population d'insectes de l’île de Rusinga, au Kenya, a pu être réduite de 70% … et les infections de malaria de 30%! Les explications de Christian Lengeler, épidémiologiste et spécialiste du contrôle de la malaria auprès de Swiss TPH, invité par Anne Baecher. CQFD (11.08.2016)
  • La malaria se transmet notamment lors de transfusions sanguines. [jarun011 - Fotolia]
    Réduire le risque de transmission du paludisme par transfusion sanguine   09:20
    Réduire le risque de transmission du paludisme par transfusion sanguine Des chercheurs de l’Université de Cambridge ont montré qu’un traitement du sang combinant des rayons UV et de la vitamine B réduit le risque de transmission de la malaria lors des transfusions sanguines. Une bonne nouvelle en cette journée mondiale contre le paludisme. La réaction de Noémie Boillat, cheffe de clinique au Centre de vaccination et médecine des voyages du CHUV, interrogée par Sarah Dirren. CQFD (25.04.2016)
  • Le paludisme se propage par la piqûre de certaines espèces de moustiques anophèles. [EPA/STEPHEN MORRISON - Keystone]
    Le point sur la malaria   22:54
    Le point sur la malaria Le 25 avril 2015 est la Journée mondiale contre le paludisme. L'occasion pour Adrien Zerbini de faire le point sur cette maladie mortelle et sur les avancées de la recherche. Une première génération de vaccin pourrait être disponible cette année.
    Invités: Blaise Genton, médecin-chef du Centre des maladies infectieuses au CHUV et à la PMU, et chef de projet à l'Institut tropical et de santé publique suisse de Bâle, et Adrian Luty, directeur de recherche à Institut de recherche pour le développement.
    CQFD (23.04.2015)
  • Certains virus (ici le VIH) peuvent être détectés sans prise de sang. [Science Photo Library /afp]
    La détection rapide des virus   10:31
    La détection rapide des virus Détecter la Malaria, Ebola ou le HIV sans passer par une analyse de sang c’est désormais possible grâce à une technologie développée par des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Les explications sur cette méthode qui se base sur la biréfringence - la capacité d’une substance à changer la polarisation de la lumière - avec Raffaele Mezzenga, professeur et chercheur auprès de l’Institut of food nutrition and health du Département des sciences de la santé et de la technologie de l’EPFZ, interrogé par Anne Baecher. CQFD (13.01.2016)
  • Le paludisme se propage par la piqûre de certaines espèces de moustiques anophèles. [EPA/STEPHEN MORRISON - Keystone]
    Une protéine contre le paludisme?   09:13
    Une protéine contre le paludisme? Anne Baecher s'intéresse à une nouvelle piste pour le développement d’un vaccin contre le paludisme. Elle est due à des chercheurs américains qui observent une protéine appelée "PFSEA 1", présente chez certaines personnes, qui bloque la prolifération des parasites de la malaria dans les globules rouges.
    Invité: Blaise Genton, médecin-chef du service des maladies infectieuses de la policlinique médicale universitaire du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
    CQFD (26.05.2014)
  • Lutte contre la malaria: une nouvelle découverte pourrait permettre d'empêcher la transmission de la maladie [DR]
    Une découverte pourrait permettre d'empêcher la transmission de la malaria   02:02
    Une découverte pourrait permettre d'empêcher la transmission de la malaria Des chercheurs de l'Université de Neuchâtel ont déterminé que si les moustiques piquent, c'est parce qu'une protéine de leur système olfactif entre en contact avec la sueur humaine. 12h45 (11.03.2010)
  • La structure du virus Zika. [sveta - Fotolia]
    Zika sait se rendre invisible 06:46  
    Zika sait se rendre invisible Le virus Zika se montre plus difficile à traquer que prévu. Il devient "invisible" après quelques semaines d’incubation. C’est ce que démontre une nouvelle étude menée sur 500 patientes testées positives en cours de grossesse. Publiée dans la revue "The Lancet Infectious Diseases", elle a été menée par les docteurs David Baud et Manon Vouga du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Les détails avec David Baud, chef du Service d’obstétrique du CHUV, interrogé par Stéphane Délétroz. CQFD (13.02.2017)
  • Si une femme est infectée par le virus, elle court un plus grand risque de donner naissance à un enfant avec une malformation du cerveau, connue sous le nom de microcéphalie. [Carlos Giusti - Keystone/AP Photo]
    Avancée majeure au CHUV dans la compréhension du virus Zika 02:07  
    Avancée majeure au CHUV dans la compréhension du virus Zika Des chercheurs du CHUV ont publié samedi un article dans la revue médicale Lancet sur les conséquences de l'infection à Zika chez les femmes enceintes. Le virus serait moins infectieux que l'on pense, mais plus difficile à diagnostiquer. Interview de David Baud, chef du service d'obstétrique du CHUV. Le 12h30 (11.02.2017)
  • Le virus Zika n'est plus une urgence de santé publique de portée mondiale selon l’OMS [RTS]
    Le virus Zika n'est plus une urgence de santé publique de portée mondiale 02:21  
    Le virus Zika n'est plus une urgence de santé publique de portée mondiale Cette décision de l'OMS suscite déjà l'inquiétude des pays concernés. Depuis l'année dernière, 73 pays sont touchés par le virus Zika. 19h30 (19.11.2016)
  • Le virus du chikungunya gagne du terrain en Europe. [CDC-GATHANY / Phanie - AFP]
    Moustiques, ADN environnemental et virus   10:57
    Moustiques, ADN environnemental et virus Des chercheurs de l'Université de Lausanne (Unil) ont développé et testé une méthode, basée sur celle de l'ADN environnemental, pour identifier les espèces de moustiques présentes dans un lieu donné. Le but est d'identifier les insectes dans l'environnement si possible avant qu'ils ne transmettent des maladies comme celle du virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya. Le point sur cette avancée avec Luca Fumagalli, biologiste au département d'écologie et évolution de l'Unil et auteur de cette étude. CQFD (15.09.2016)
  • La structure du virus Zika. [sveta - Fotolia]
    La transmission sexuelle de Zika   08:07
    La transmission sexuelle de Zika Bastien Confino se penche sur une nouvelle découverte importante concernant Zika. Il semble que la transmission sexuelle du virus se confirme et que le fœtus risque gros si la mère est infectée au début de la grossesse. Le point avec David Baud, médecin associé au Département femme-mère-enfant du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). CQFD (30.08.2016)
  • Virus Zika: des cas de transmission locale ont été constatés [RTS]
    Des cas de transmission locale ont été constatés   02:22
    Des cas de transmission locale ont été constatés Aux Etats-Unis, le virus se transmet désormais localement alors qu'en Europe, on ne recense que des cas importés. 19h30 (26.08.2016)
  • Le virus Zika circulait déjà en janvier 2015 à Rio de Janeiro, selon des chercheurs. [NELSON ALMEIDA - AFP]
    Un registre international pour les cas de Zika   07:08
    Un registre international pour les cas de Zika Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) lance un registre international pour les cas de Zika. L'objectif est de recenser les femmes exposées au virus à travers le monde pour mieux le comprendre et répondre aux interrogations qu'il soulève. Le point avec David Baud, médecin associé au Département "Femme-Mère-Enfant " du CHUV, au micro de Stéphane Gabioud. CQFD (16.08.2016)
  • Le CHUV lance une opération à grande échelle contre Zika [RTS]
    Le CHUV lance une opération à grande échelle contre Zika   02:03
    Le CHUV lance une opération à grande échelle contre Zika Il veut lancer un registre mondial de futures mères porteuses du virus. 12h45 (18.08.2016)
  • Le virus Zika a été déclaré la l'OMS "urgence de santé publique de portée internationale". [Mariana Bazo - Reuters]
    Des nouvelles de Zika   11:53
    Des nouvelles de Zika Adrien Zerbini vous propose une revue de l’actualité scientifique consacrée à Zika. Ce virus, découvert en 1947 en Ouganda, a donné lieu à une épidémie dès 2015 au Brésil mettant en évidence ses graves conséquences sur les nouveau-nés. Le point avec François Chappuis, chef du Service de médecine tropicale et humanitaire aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). CQFD (29.06.2016)
  •  [AFP]
    Propagation des virus: que valent les prévisions mathématiques?   06:58
    Propagation des virus: que valent les prévisions mathématiques? Le risque que le virus Zika se propage en Suisse cet été est moyen, selon une évaluation de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), publiée mercredi. L'OMS a tenu compte de la capacité d'un pays à prévenir la propagation de la maladie et de la présence du vecteur ou de son cousin le moustique tigre, qu'on trouve au Tessin. Le Journal du matin (19.05.2016)
  • Le rendez-vous santé: un lien existe entre le virus Zika et le changement climatique [RTS]
    Quel lien entre le virus Zika et le changement climatique?   07:11
    Quel lien entre le virus Zika et le changement climatique? L'épidémie sévit en Amérique Latine depuis près d'un mois, pour en parler: le professeur Antoine Flahault de l'UNIGE. 12h45 (24.02.2016)
  • Virus Zika: entretien avec le prof. Laurent Kaiser, resp. laboratoire de virologie, HUG [RTS]
    Microcéphalie: les explications du professeur Laurent Kaiser   02:10
    Microcéphalie: les explications du professeur Laurent Kaiser 19h30 (05.03.2016)
  • Santé: le virus Zika est bien la cause des multiples cas de microcéphalie [RTS]
    Le virus Zika est bien la cause des multiples cas de microcéphalie   01:28
    Le virus Zika est bien la cause des multiples cas de microcéphalie Des chercheurs ont en effet établi un lien direct entre l'infection par le virus et les malformations du cerveau. 19h30 (05.03.2016)
  • Le virus Zika sévit sur le continent américain. [Reuters]
    Zika et le syndrome de Guillain-Barré sont liés   08:33
    Zika et le syndrome de Guillain-Barré sont liés Zika, qui sévit actuellement sur le continent américain, est suspecté de provoquer des microcéphalies chez les enfants nés de femmes enceintes infectées. Selon une étude de chercheurs de l'Institut Pasteur, ce virus semble aussi provoquer le syndrome de Guillain Barré, une affection neurologique grave. Les détails avec Tarek Sharshar, neurologue-réanimateur à l’Institut Pasteur et professeur à l’Université de Versailles, interrogé par Huma Khamis. CQFD (02.03.2016)
  • La communauté scientifique s'organise pour mieux étudier le virus (ici, à l'université de Sao Paulo). [Nelson Almeida - AFP]
    Le lien entre Zika et la microcéphalie   09:53
    Le lien entre Zika et la microcéphalie Adrien Zerbini évoque une publication qui semble prouver le lien entre le virus Zika et la microcéphalie, une malformation du crâne de certains nouveau-nés. Retour sur l'histoire de cette épidémie et son impact en Amérique avec Isabelle Eperon, cheffe de clinique au Département de gynécologie et d’obstétrique des Hôpitaux universitaires genevois et spécialiste de médecine fœtale. CQFD (15.02.2016)
  • Laurent Kaiser. [RTS]
    Laurent Kaiser, chef du service des maladies infectieuses des HUG   22:33
    Laurent Kaiser, chef du service des maladies infectieuses des HUG L'épidémie de Zika occupe la scène médiatique ces dernières semaines. Le virus a déjà touché 1,5 millions de personnes au Brésil et entre trois et quatre millions de cas sont attendus en Amérique Latine en 2016. De quoi décider l'Organisation mondiale de la santé d'en faire une priorité. Laurent Kaiser est chef du service des maladies infectieuses et responsable du laboratoire de virologie des Hôpitaux Universitaires Genevois (HUG). L'Invité de la rédaction (08.02.2016)
  • Virus Zika: l'OMS qualifie l'épidémie "d'urgence de santé publique de portée mondiale" [RTS]
    L'OMS qualifie l'épidémie "d'urgence de santé publique de portée mondiale"   02:03
    L'OMS qualifie l'épidémie "d'urgence de santé publique de portée mondiale" Le gouvernement du Honduras décrète l'état d'urgence national. 12h45 (02.02.2016)
  • Virus Zika: les rumeurs croissent sur les causes de l'infection [RTS]
    Les rumeurs croissent sur les causes de l'infection   02:21
    Les rumeurs croissent sur les causes de l'infection Le Brésil a décidé de mobiliser son armée contre le virus Zika. 19h30 (16.02.2016)
  • Une chercheuse inspecte un moustique du genre Aedes à Recife au Brésil. [Ueslei Marcelino - Reuters]
    Chasse mondiale au moustique pour lutter contre le virus Zika   06:14
    Chasse mondiale au moustique pour lutter contre le virus Zika Depuis l'émergence du virus Zika en Amérique latine, aedes eagypti - une espèce de moustique - est devenue l'ennemi numéro 1 du gouvernement brésilien. Faute de vaccin, de médicament contre le virus Zika, l'OMS recommande en priorité de lutter contre le vecteur de la maladie. Mais, quand il fait quelques millimètres de long et qu'il vole ça devient très vite très compliqué. Tout un monde (05.02.2016)
  • Nature et Science sont deux revues à avoir signé la déclaration pour rendre publiques les données sur le virus Zika. [DR]
    Nouvelle banque de données gratuite sur le virus Zika   02:20
    Nouvelle banque de données gratuite sur le virus Zika Les plus grands journaux scientifiques comme Nature ou Science se sont engagés à publier gratuitement tous les articles et les données sur le virus Zika. L'objectif est d'accélérer la compréhension du virus et de ses effets sur l'humain. C’est une initiative inédite dans le domaine de la publication scientifique. Le 12h30 (14.02.2016)
  • Le moustique tigre Aedes albopictus est le vecteur du virus Zika. [Roger Eritja - Keystone]
    Le moustique tigre en portrait   10:45
    Le moustique tigre en portrait Le moustique tigre, vecteur de différents virus dont le très actuel Zika, mais également ceux de la dengue et du chikungunya, se propage dans le monde entier. Cécile Guérin vous propose de faire connaissance avec cet insecte piquant venu d'Asie. Intervenant: Olivier Glaizot, conservateur du Musée de zoologie de Lausanne et chercheur à l’Université de Lausanne. CQFD (09.02.2016)
  • Utilisation de pesticide contre le moustique qui transmet le virus Zika [Inti Ocon - AP/Keystone]
    Zika, une urgence de santé mondiale: qu'est-ce que ça change?   02:16
    Zika, une urgence de santé mondiale: qu'est-ce que ça change? Le président du CIO Thomas Bach s'est dit confiant dans le bon déroulement des Jeux olympiques 2016 de Rio malgré l'épidémie du virus Zika qui sévit notamment au Brésil. L'OMS a décrété une urgence de santé de portée mondiale. Le 12h30 (02.02.2016)
  • La communauté scientifique s'organise pour mieux étudier le virus (ici, à l'université de Sao Paulo). [Nelson Almeida - AFP]
    Le Zika sous la loupe  
    Le Zika sous la loupe Zika, c’est le nom d'un virus qui sévit en Amérique latine, principalement au Brésil ou près d’1,3 millions de cas ont été signalés. En décembre 2015, les premiers cas ont été enregistrés en Guyane et en Martinique. C’est via une piqure de moustique infecté que le virus se transmet. Il est de la même famille que le chikungunya et la dengue. On en parle avec Noémie Boillat, cheffe de clinique au Centre de vaccination et médecine des voyages au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), interrogée par Sarah Dirren. CQFD (19.01.2016)
  • Zika : Sus aux moustiques [RTS]
    Sus aux moustiques   11:56
    Sus aux moustiques Avec le carnaval et bientôt les jeux olympiques, le pays le plus touché par le virus Zika fait la guerre aux moustiques. Reportage l’épicentre de l’épidémie, le Nord-est brésilien, là où une hausse massive de malformations fœtales a été enregistrée. Mise au Point (07.02.2016)
  • De nombreuses espèces de moustiques du genre Aedes ont été identifiées comme vecteurs du virus Zika. [CDC/BSIP/AFP]
    Zika, le virus émergent sous l'oeil des scientifiques   09:05
    Zika, le virus émergent sous l'oeil des scientifiques Comme la dengue et comme le chikungunya, le virus Zika (ZIKV) est transmis par les moustiques. Ce virus émergent reste encore peu connu. Des chercheurs français viennent de découvrir comment Zika infecte les cellules humaines. Une première étape vers le développer de médicaments ou d'un vaccin.

    Le point sur les symptômes des personnes contaminées et l'avancée des recherches avec Dorothée Missé, chercheur virologiste à l'Institut de recherche pour le développement à Montpellier. Par Bastien Confino.
    CQFD (06.07.2015)
  • Amérique latine / Virus Zika: les précisions du Dr Noémie Boillat [RTS]
    Les précisions du Dr Noémie Boillat sur le virus Zika   03:30
    Les précisions du Dr Noémie Boillat sur le virus Zika 19h30 (06.02.2016)
  • Virus Zika: la prolifération de la maladie inquiète et pose question [RTS]
    La prolifération de la maladie inquiète et pose question   01:52
    La prolifération de la maladie inquiète et pose question Les femmes enceintes sont particulièrement sensibles au virus. 19h30 (03.02.2016)
  • Les dangers liés aux tiques [RTS]
    Les dangers liés aux tiques   14:48
    Les dangers liés aux tiques Les forestiers, les bûcherons mais aussi les promeneurs sont exposés aux tiques. Et si cet animal peut sembler sans grand danger, il est vecteurs de maladies, qui elles, peuvent handicaper les personnes infectées et laisser des séquelles à vie. La tique est en effet porteuse de bactéries de la famille de la boréliose et de virus dont celui qui provoque l’encéphalite. Un phénomène qui prend de l'ampleur. L'habitat des tiques s'élargit avec le réchauffement climatique. A Bon Entendeur (26.05.2015)
  • Les tiques peuvent transmettre à l'homme la maladie de Lyme (borréliose) ou l'encéphalite à tiques. [Henrik Larsson - DR]
    La tactique de la tique, le point avec CQFD   09:55
    La tactique de la tique, le point avec CQFD Hier, CQFD évoquait la maladie de Lyme, transmise par les tiques. Aujourd’hui, c'est de cette fameuse tique dont il sera plus particulièrement question. Lise Gern, directrice de recherche au Laboratoire d'éco-épidémiologie nous parle de ce petit acarien. Un sujet d'Anne Baecher. CQFD (30.04.2013)
  • "CQFD" présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé. [Momius - Fotolia]
    La tique enfin décortiquée   10:37
    La tique enfin décortiquée Cécile Guérin présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé. Au programme: la tique est enfin décortiquée, les drones patrouillent en forêt, les bébés se défendent contre les infections et les plus âgés se protègent de la démence. CQFD (11.02.2016)
  • La tactique de la tique [RTS]
    La tactique de la tique décryptée par 36°9   27:54
    La tactique de la tique décryptée par 36°9 Dans sa vie, la tique passe par trois stades successifs. A chaque stade, elle doit faire un repas de sang. Postée sur les végétations basses des forêts, elle attend son hôte. Et gare à sa piqure. Si elle n'est pas douloureuse, le risque de transmission de l'encéphalite à tique et de la borréliose (maladie de lyme) existe. 36.9° (11.09.2013)
  • Les tiques sévissent en Suisse. [Patrick Pleul/dpa - AFP]
    Encéphalite à tiques: la carte des zones à risque en question   06:54
    Encéphalite à tiques: la carte des zones à risque en question L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) met à jour une carte des zones où la vaccination contre l’encéphalite à tiques et recommandée. Curieusement, ces régions sont plus étendues que sur la carte des zones officiellement considérées comme étant à risque. L’OFSP encourage-t-il à la vaccination dans des secteurs où les tiques ne sont pas porteuses de cette maladie? "Non, notre carte cumule les zones à risque répertoriées avec les zones connues par les médecins cantonaux" rétorque Daniel Koch, de la division des maladies transmissibles de l’OFSP. Ses explications et conseils préventifs au micro d’Yves-Alain Cornu. On en parle (06.04.2015)
  • La saison des tiques commence [RTS]
    La saison des tiques commence   02:32
    La saison des tiques commence Elles sont là dans la végétation basse, prêtes à s'accrocher à la première victime. Quelle tactique adopter contre ces petits vampires, sans pour autant renoncer aux balades en pleine forêt ? Couleurs locales (04.04.2013)
  • "CQFD" présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé. [Momius - Fotolia]
    Une application pour éviter les tiques   08:55
    Une application pour éviter les tiques Stéphane Délétroz présente, en bref, les dernières nouvelles du monde de la science et de la santé.
    Au programme: "Une appli pour éviter les tiques", "Le Brain Prize récompense la microscopie à deux photons", "1'400 nouvelles espèces marines découvertes en 2014" et "Un 1er record pour Solar Impulse".
    CQFD (12.03.2015)
  • Le virus du chikungunya gagne du terrain en Europe. [CDC-GATHANY / Phanie - AFP]
    Moustiques, ADN environnemental et virus 10:57  
    Moustiques, ADN environnemental et virus Des chercheurs de l'Université de Lausanne (Unil) ont développé et testé une méthode, basée sur celle de l'ADN environnemental, pour identifier les espèces de moustiques présentes dans un lieu donné. Le but est d'identifier les insectes dans l'environnement si possible avant qu'ils ne transmettent des maladies comme celle du virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya. Le point sur cette avancée avec Luca Fumagalli, biologiste au département d'écologie et évolution de l'Unil et auteur de cette étude. CQFD (15.09.2016)
  • Le moustique tigre Aedes albopictus est le vecteur du virus Zika. [Roger Eritja - Keystone]
    Le moustique tigre en portrait 10:45  
    Le moustique tigre en portrait Le moustique tigre, vecteur de différents virus dont le très actuel Zika, mais également ceux de la dengue et du chikungunya, se propage dans le monde entier. Cécile Guérin vous propose de faire connaissance avec cet insecte piquant venu d'Asie. Intervenant: Olivier Glaizot, conservateur du Musée de zoologie de Lausanne et chercheur à l’Université de Lausanne. CQFD (09.02.2016)
  • Blaise Genton, responsable médecine des voyages explique les risques liés au Chikungunya [DR]
    Blaise Gentonexplique les risques liés au chikungunya 01:47  
    Blaise Gentonexplique les risques liés au chikungunya 19h30 (01.03.2006)
  • En 2005, le moustique tigre était responsable d'une épidémie de chikungunya. [CDC-GATHANY / Phanie - AFP]
    Le chikungunya séquencé   10:19
    Le chikungunya séquencé Retour sur une nouvelle "piquante" passée inaperçue entre le foie gras et les bulles de champagne en fin d’année 2013. Une équipe de scientifiques marseillais a séquencé le génome du virus du chikungunya. En 2005-2006, une épidémie avait frappé plus de 300 000 personnes à la Réunion, mais aussi à Maurice, aux Seychelles et à Mayotte. Une situation qui pourrait se renouveler.
    Le point sur ce virus transmis par des moustiques avec Xavier de Lamballerie, responsable de l’unité Emergence des pathologies virales de l’Université d’Aix-Marseille, interrogé par Stéphane Délétroz.
    CQFD (03.03.2014)
  • Le virus du chikungunya gagne du terrain en Europe. [CDC-GATHANY / Phanie - AFP]
    Moustiques, ADN environnemental et virus 10:57  
    Moustiques, ADN environnemental et virus Des chercheurs de l'Université de Lausanne (Unil) ont développé et testé une méthode, basée sur celle de l'ADN environnemental, pour identifier les espèces de moustiques présentes dans un lieu donné. Le but est d'identifier les insectes dans l'environnement si possible avant qu'ils ne transmettent des maladies comme celle du virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya. Le point sur cette avancée avec Luca Fumagalli, biologiste au département d'écologie et évolution de l'Unil et auteur de cette étude. CQFD (15.09.2016)
  • Le moustique tigre, aedes albopictus, est un porteur de maladies dangereuses comme la dengue. [James Gathany - cdc - Fotolia]
    En quête du vaccin contre la dengue 08:17  
    En quête du vaccin contre la dengue La dengue infecte chaque année 50 millions de personnes à travers le monde selon l’OMS. Jusqu'à ce jour, il n'existe aucun vaccin efficace pour combattre cette maladie. Une récente étude parue dans le journal médical britannique "The Lancet" fait cependant état d’essais cliniques encourageants. Le point sur l'avancée des recherches sur le virus de la dengue avec François Chappuis, médecin aux Hôpitaux Universitaires Genevois et spécialiste en médecine tropicale. Un sujet de Christophe Ungar. CQFD (12.09.2012)

Focus

  • Les virus transmis par des insectes vecteurs

    Les maladies comme le zika, la malaria ou le chikungunya sont transmis par les moustiques. On appelle ces derniers des insectes vecteurs. Plus précisément, ce sont des arthropodes. On appelle les maladies qu'ils transmettent des arboviroses. Les principaux symptômes sont des affections fébriles généralisées, des fièvres hémorragiques ou encore des encéphalites. Petit tour d'horizon non exhaustif de quelques maladies à transmission vectorielle avec les explications de l'Organisation mondiale de la santé.

    Dans la grande majorité des cas, l'infection par le virus Zika, contre laquelle il n'existe ni vaccin, ni traitement curatif, est bénigne. [AP Photo/Felipe Dana - Keystone]Dans la grande majorité des cas, l'infection par le virus Zika, contre laquelle il n'existe ni vaccin, ni traitement curatif, est bénigne. [AP Photo/Felipe Dana - Keystone]

    Les maladies à transmission vectorielle

    Les maladies à transmission vectorielle sont responsables de plus de 17% des maladies infectieuses, et provoquent plus d'un million de décès chaque année, selon des chiffres de l'OMS publiés en février 2016. La dengue menace, à elle seule, plus de 2,5 milliards de personnes, dans plus de 100 pays. Le paludisme entraîne plus de 600'000 décès par an dans le monde, la plupart étant des enfants de moins de cinq ans.

    Le virus Zika

    Il s'agit d'un virus transmis à l'être humain via la piqûre d'un moustique infecté de l'espèce Aedes aegypti ou de l'espèce du moustique tigre. Ce moustique peut aussi transmettre la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune. Le virus doit son nom de la forêt Zika, en Ouganda. C'est là qu'il a été identifié pour la première fois en 1947. Les femmes enceintes peuvent transmettre le virus aux foetus. On soupçonne aussi une possible transmission par voie sanguine ou encore sexuelle. Les symptômes bénins de la maladie sont la fièvre, la conjonctivite, des douleurs articulaires et musculaires. Mais il y a de fortes présomptions qui laissent penser que des symptômes plus graves existent, comme des complications neurologiques, notamment le syndrome de Guillaume-Barré, des malformations congénitales comme la microcéphalie. Dans ce dernier cas, les nouveau-nés ont une toute petite tête. Il n'existe ni traitement spécifique ni vaccin pour lutter contre le virus Zika.

    La malaria

    Aussi appelée paludisme, la malaria est due à un parasite, le Plasmodium, transmis par les moustiques qui en sont porteurs. Chez l'être humain, précise l'Organisation mondiale de la santé, ces parasites se multiplient dans le foie puis s'attaquent aux globules rouges. Le paludisme se manifeste par de la fièvre, des maux de tête et des vomissements. Ces symptômes apparaissent généralement 10 à 15 jours après la piqûre de moustique. Sans traitement, la malaria peut entraîner rapidement le décès par les troubles circulatoires qu'elle provoque. Dans de nombreuses régions du monde, les parasites sont devenus résistants à plusieurs médicaments antipaludiques. Les principales mesures de lutte contre le paludisme prévoient l'utilisation de moustiquaires imprégnées d'insecticide et la pulvérisation d'insecticide à effet rémanent à l'intérieur des habitations, les tests diagnostiques et le traitement des cas confirmés par des médicaments antipaludiques efficaces.

    Le chikungunya

    Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Il provoque de la fièvre et des douleurs articulaires sévères. Les autres symptômes sont myalgies, céphalées, nausées, fatigue et éruptions cutanées. Les douleurs articulaires sont souvent débilitantes et de durée variable. Cette maladie a quelques signes cliniques en commun avec la dengue, ce qui peut entraîner un diagnostic erroné dans des zones où la dengue est commune. Il n'existe pas de remède contre cette maladie. Le traitement est essentiellement symptomatique.

    La dengue

    La dengue est transmise par la piqûre du moustique Aedes porteur de l'un des quatre virus de la dengue. Elle sévit dans les régions tropicales et subtropicales de la planète. Les symptômes apparaissent 3 à 14 jours après la piqûre par le moustique infecté. La dengue est une maladie fébrile qui touche les nourrissons, les enfants en bas âge et les adultes. Les symptômes vont d'un syndrome fébrile bénin à une forte fièvre incapacitante avec éruptions cutanées, céphalées intenses et douleurs rétro-orbitaires, musculaires et articulaires. Il n'existe pas de traitement antiviral spécifique contre la dengue. La dengue hémorragique (fièvre, douleurs abdominales, vomissements, hémorragie) est une complication potentiellement mortelle qui touche principalement les enfants.

    Organisation mondiale de la santé