RTS Découverte

Dossier

Adoré de tout temps, l'astre du jour devient néfaste lorsqu'on abuse de lui. Au premier rang de ses dangers, le cancer de la peau.

 

Vous trouverez dans ce dossier une analyse sur les crèmes solaires, le point sur la prévention, un témoignage, des conseils de dermatologues ainsi que des liens utiles.

 

[Crédit photo: © Iakov Kalinin - Fotolia]

Une molécule contre le mélanome

CQFD (30.05.2016) Alors que débute en Suisse la semaine de campagne nationale du cancer de la peau, Adrien Zerbini évoque une molécule qui semble extrêmement prometteuse pour lutter contre une des formes les plus agressives de ce cancer: le mélanome. Les détails avec Stéphane Rocchi, directeur de recherche au Centre méditerranéen de médecine moléculaire de l’INSERM et l’un des auteurs de cette publication.
  • Le mélanome est une forme fortement agressive de cancer de la peau. [AP Photo/The American Cancer Society - Keystone]
    Une molécule contre le mélanome 11:48  
    Une molécule contre le mélanome Alors que débute en Suisse la semaine de campagne nationale du cancer de la peau, Adrien Zerbini évoque une molécule qui semble extrêmement prometteuse pour lutter contre une des formes les plus agressives de ce cancer: le mélanome. Les détails avec Stéphane Rocchi, directeur de recherche au Centre méditerranéen de médecine moléculaire de l’INSERM et l’un des auteurs de cette publication. CQFD (30.05.2016)
  • Rendez-vous santé: le carcinome basocellulaire est un cancer de la peau très répandu [RTS]
    Le carcinome basocellulaire est un cancer de la peau très répandu 08:20  
    Le carcinome basocellulaire est un cancer de la peau très répandu Le Professeur Gürkan Kaya du service de dermatologie des HUG a participé à une étude sur ce cancer pas forcément mortel. 12h45 (23.03.2016)
  • Le soleil a des effets positifs et négatifs sur la santé. [Olly - Fotolia]
    Soleil et santé 31:23  
    Soleil et santé Ce dossier est consacré aux effets positifs et négatifs du soleil sur notre santé. Avec Olivier Gaide, chef de clinique de dermatologie et vénérologie au CHUV, à Lausanne, Pierre François Kaser, ophtalmologue pédiatrique à l'hôpital Jules Gonin, à Lausanne, et Marc Niquille, chef de la brigade sanitaire des urgences aux HUG. CQFD (16.07.2014)
  • Prévention du mélanome malin: entretien avec Philippe Lévy, dermatologue [DR]
    Prévention du mélanome malin   02:11
    Prévention du mélanome malin Entretien avec Philippe Lévy, dermatologue 19h30 (09.05.2012)
  • Un logiciel  présente l'évolution d'un grain de beauté, susceptible de se transformer en mélanome. [AFP]
    Prévenir les mélanomes   08:34
    Prévenir les mélanomes Le cancer de la peau continue à faire des ravages en Suisse. 2 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année et 285 personnes décèdent chaque année de cette grave pathologie. André Beaud fait le point sur ce phénomène et sur une campagne nationale qui propose des examens gratuits en mai 2012. Invitée: Laurence Feldmeyer, cheffe de clinique au Service de dermatologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). On en parle (17.04.2012)
  • Un cas de mélanome [AP Photo/The American Cancer Society - Keystone]
    Record de cancers de la peau en Suisse   03:25
    Record de cancers de la peau en Suisse La Suisse compte un nombre record de cancers de la peau par rapport aux pays européens. 2000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués chaque année selon l'Office fédéral de la statistique. Le cancer de la peau est ainsi le quatrième cancer le plus fréquent en Suisse. Il est en augmentation en particulier chez les hommes. Sur le vif, Michel Gilliet, chef du service de dermatologie et de vénérologie du CHUV à Lausanne. Forum (16.04.2012)
  • Genève: des clowns font de la prévention contre les dangers du soleil [DR]
    Des clowns font de la prévention   01:42
    Des clowns font de la prévention L'opération vise à sensibiliser les enfants aux méfaits du soleil dans une ambiance ludique. En dix ans, la population touchée par les mélanomes a augmenté de 30%. Couleurs locales (30.06.2006)
  • Les Suisses aiment le bronzage. Un peu trop... [DR]
    Trop imprudents   09:44
    Trop imprudents Les Suisses aiment le bronzage. Un peu trop... Information (29.07.2001)
  • Informer pour prévenir: des médecins s'engagent sur le terrain. [DR]
    Brigades de prévention   01:40
    Brigades de prévention Informer pour prévenir: des médecins s'engagent sur le terrain. TJ midi (15.08.2002)
  • C'est évident: il vaut mieux ne pas s'exposer au soleil et rester à l'ombre. [DR]
    Marche à l'ombre   09:54
    Marche à l'ombre C'est évident: il vaut mieux ne pas s'exposer au soleil et rester à l'ombre. Information (01.06.2009)
  • Les solariums continuent de séduire les Suisses [RTS]
    Les solariums continuent de séduire les Suisses 03:00  
    Les solariums continuent de séduire les Suisses Ces cabines sont pourtant classées par l'OMS dans la catégorie des cancérigènes avérés. 19h30 (07.12.2015)
  • Solarium : Ne risquez pas votre peau! [DR]
    Ne risquez pas votre peau! 05:53  
    Ne risquez pas votre peau! A Bon Entendeur (15.09.2009)
  • Le solarium sous la loupe [Spofi/fotolia]
    Les solariums sous la loupe 09:11  
    Les solariums sous la loupe Yves-Alain Cornu révèle les résultats de notre enquête sur les solariums. Mené en collaboration avec le magazine "Bon à Savoir", ce test est axé sur l'information fournie sur la dangerosité des solariums, dont la pratique favorise l'apparition de cancer de la peau. Tous les résultats et les commentaires d'Olivier Gaide, chef de clinique de dermatologie et spécialiste d'onco-dermatologie au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). On en parle (16.01.2013)
  • La Suisse est l'un des pays européens les plus touchés par le cancer de la peau [DR]
    Les dangers du soleil artificiels   01:19
    Les dangers du soleil artificiels Les solariums sont montrés du doigt. 19h30 (11.04.2011)
  • Le conseiller national Pierre-Alain Fridez veut protéger les jeunes. [Roberto Pfeil - Keystone]
    Solariums et jeunes   01:52
    Solariums et jeunes Le conseiller national et médecin Pierre-Alain Fridez a déposé une motion la semaine dernière visant à interdire aux mineurs l'usage des appareils publics de bronzage. Le socialiste jurassien se base notamment sur une recommandation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui déconseille l'utilisation de ces appareils, en particulier pour les jeunes de moins de 18 ans. Un usage précoce de ces solariums augmenterait les risques de développer un mélanome. L'interview de Pierre-Alain Fridez. Le 12h30 (20.03.2012)
  • La réflexion par la neige peut presque doubler la force des rayons UV. [Leonid Tit - Fotolia]
    L’ophtalmie des neiges 04:27  
    L’ophtalmie des neiges En montagne, les UV sont plus agressifs pour les yeux. L’atmosphère filtre moins les rayons et la neige augmente leur intensité par phénomène de réverbération. Sans protection, la cornée peut prendre un coup de soleil: c’est l’ophtalmie des neiges. - Corpus (17.01.13) Corpus (17.01.2013)
  • La protonthérapie est une technique de radiothérapie visant à détruire les cellules cancéreuses en les irradiant avec un faisceau de particules [Sergey Nivens - Fotolia]
    Le mélanome oculaire 09:26  
    Le mélanome oculaire Ils viennent de partout en Europe pour se faire diagnostiquer et traiter d’un type de cancer oculaire très précis. Il s’agit d’un mélanome de la choroïde. Une tumeur maligne intra oculaire très rare puisqu'elle toucherait environs une personne sur 10'000. L’un des traitements de ce mélanome oculaire consiste à irradier la tumeur de l’œil avec des protons. L’hôpital ophtalmique Jules-Gonin collabore pour se faire, avec l’institut Paul Scherrer de Villigen (AG) un centre de physique nucléaire qui pratique la protonthérapie avec les meilleurs résultats en Europe. CQFD (30.01.2013)

Pourquoi bronzons-nous?

Mise en perspective

  • Le mélanome malin

    Chaque année en Suisse, quelque 2100 personnes développent un mélanome malin, ce qui correspond à environ 6% de toutes les maladies cancéreuses. Le mélanome se classe ainsi parmi les cancers les plus fréquents. Le mélanome malin peut également toucher des personnes jeunes: près d’un tiers des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

    Examen d'une patiente souffrant de mélanome [AFP]Examen d'une patiente souffrant de mélanome [AFP] Le mélanome se forme à partir des cellules qui constituent le pigment foncé (mélanocytes). Des coups de soleils à répétition – notamment pendant l’enfance – et une forte exposition aux rayons du soleil (lumière UV) augmentent le risque de cancer de la peau.

    Des nævi suspects
    Environ un tiers de tous les mélanomes se forment à partir d’un nævus; un grain de beauté ou une tache pigmentaire de la peau existant. Les symptômes suivants peuvent indiquer un cancer:

    - croissance d’un nævus
    - nævus aux contours irréguliers, qui se décolore ou qui change de couleur
    - démangeaisons, saignements ou inflammation au niveau d’un nævus

    Toute modification cutanée suspecte doit toujours être signalée à un dermatologue. Lorsque le cancer de la peau est décelé suffisamment tôt, le traitement a de bonnes chances de succès.

    Pour le diagnostic, le dermatologue prélève un échantillon de tissus à l’endroit suspect. Lorsque le diagnostic est posé, le mélanome est enlevé par intervention chirurgicale. L’ampleur de l’intervention dépend de la profondeur à laquelle le cancer s’est déjà propagé dans la peau. L'immunothérapie ou la chimiothérapie sont d’autres traitements possibles.

    Autres types de cancer de la peau
    Outre le mélanome malin, il existe d’autres types de cancer de la peau: le basaliome (Forme de tumeur cutanée qui évolue lentement et ne fait pas de métastases) et le spinaliome. Ces cancers sont beaucoup plus fréquents que le mélanome, mais moins dangereux: le basaliome ne forme jamais de métastases, et le spinaliome, rarement.

    Le basaliome et le spinaliome se développent généralement sur des parties de la peau fortement exposées au rayonnement solaire, c’est-à-dire sur le nez, le front, les lèvres, les oreilles, le dos des mains ou encore le cuir chevelu chauve. Symptômes: modifications nodulaires de la peau, ulcères qui ne guérissent pas ou cellule de la peau qui saignent légèrement ou suintent en cas de blessure. Les basaliomes et les spinaliomes sont enlevés par intervention chirurgicale.

    RTSdécouverte

    Source: Ligue suisse contre le cancer