RTS Découverte

Dossier

Qu'entend-on médicalement par hyperactivité? Quels sont ses symptômes et ses remèdes? Qu'est-ce qui peut la favoriser chez l'enfant plus particulièrement? Autant de questions qu'explore notre dossier.

 

[Crédit photo: Fotolia - © fotodo]

Hyperactivité: mal du siècle ou trouble fictif?

En Ligne Directe (05.03.2015) Pour un comité de l'ONU, les médecins suisses recourent trop souvent à la Ritaline pour soigner le déficit d’attention. Et si l'on médicalisait trop nos comportements?

Patrick Landman, psychiatre et psychanalyste, auteur de "Tous hyperactifs? L'incroyable épidémie de troubles de l'attention" (Albin Michel, janvier 2015); Michel Bader, pédopsychiatre au CHUV, privat-docent de la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne, spécialiste de l’hyperactivité; Vincent Barras, professeur à l'Institut d'histoire de la médecine à Lausanne; Thomas Cueni, secrétaire général d'Interpharma, organe faîtier de l'industrie pharmaceutique suisse.
  •  [tomer turjeman - Fotolia]
    Hyperactivité: mal du siècle ou trouble fictif? 24:14  
    Hyperactivité: mal du siècle ou trouble fictif? Pour un comité de l'ONU, les médecins suisses recourent trop souvent à la Ritaline pour soigner le déficit d’attention. Et si l'on médicalisait trop nos comportements?

    Patrick Landman, psychiatre et psychanalyste, auteur de "Tous hyperactifs? L'incroyable épidémie de troubles de l'attention" (Albin Michel, janvier 2015); Michel Bader, pédopsychiatre au CHUV, privat-docent de la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne, spécialiste de l’hyperactivité; Vincent Barras, professeur à l'Institut d'histoire de la médecine à Lausanne; Thomas Cueni, secrétaire général d'Interpharma, organe faîtier de l'industrie pharmaceutique suisse.
    En Ligne Directe (05.03.2015)
  • Ritaline, drogue ou médicament? [RTS]
    Ritaline, drogue ou médicament? 11:22  
    Ritaline, drogue ou médicament? Généralement prescrite aux personnes souffrant d'hyperactivité, elle est de plus en plus détournée et utilisée comme une drogue. Son principe actif s'apparente d'ailleurs à de l'amphétamine. Mise au Point (19.01.2014)
  • La Ritaline fait toujours débat. [Steffen Schmidt - Keystone]
    La Ritaline fait polémique 22:15  
    La Ritaline fait polémique La Ritaline fait toujours débat. Le médecin et conseiller national tessinois Ignazio Cassis a déposé une motion demandant que cette substance soit prescrite exclusivement lorsque son utilisation est efficace, appropriée et économique. Le point sur ce traitement avec Michel Bader, pédopsychiatre, spécialiste des troubles de l'attention avec hyperactivité/impulsivité et médecin au CHUV à Lausanne, et Dominique Mueller, professeur associé au département des neurosciences fondamentales de l’Université de Genève. Le témoignage de Philippe, un père dont l'harmonie familiale a été retrouvée avec l'aide de la Ritaline. CQFD (26.08.2013)
  • - Ritaline, enquête sur une pilule miracle [DR]
    Ritaline, enquête sur une pilule miracle   56:53
    Ritaline, enquête sur une pilule miracle Ses prescriptions ont explosé en 10 ans. La ritaline, cette petite pilule administrée aux enfants et aux adultes hyperactifs, est pourtant classée dans la liste des stupéfiants. Les Suisses seraient-ils de plus en plus hyperactifs ? Même des personnalités connues s’interrogent. C’est le cas de l’ex-conseiller d’Etat Frédéric Hainard, qui a exceptionnellement accepté d’être filmé pendant le diagnostic. Temps Présent a enquêté sur cette molécule qu'on dit miraculeuse. Temps Présent (03.03.2011)
  • La Ritaline, un médicament controversé. [Steffen Schmidt - Keystone]
    Dope-t-on trop facilement nos enfants?   28:27
    Dope-t-on trop facilement nos enfants? Rarement un médicament n'a autant divisé les médecins, parents, enseignants et aujourd'hui, les politiques. La Ritaline, prescrite pour traiter l'hyperactivité des enfants et adolescents, mais aussi de plus en plus d'adultes, a vu sa consommation exploser ces dernières années. Cette molécule à base d’amphétamines est pourtant loin de faire l'unanimité. Considérée comme un poison par certains, comme un véritable soulagement par d'autres, la Ritaline s'est retrouvée au coeur des discussions du Conseil national jeudi. Par 163 voix contre 10, les députés ont décidé de mieux encadrer l'utilisation de ce médicament. De son côté, le Conseil fédéral s'est engagé à rédiger un rapport sur la question pour 2014. Alors selon vous, diabolise-t-on cette fameuse Ritaline? Ou la banalise-t-on? En prescrivant ce médicament, les médecins cèdent-ils à la facilité? Ritaline: dope-t-on trop facilement nos enfants? En Ligne Directe (14.06.2013)
  • Michel Bader, psychiatre et pédopsychiatre à Lausanne. [DR]
    La prescription de Ritaline devrait être mieux contrôlée   03:13
    La prescription de Ritaline devrait être mieux contrôlée Le Conseil national a adopté ce jeudi matin par 163 voix contre 10 une motion pour mieux contrôler la prescription de Ritaline. Le Conseil fédéral devra veiller à ce que ce médicament ne soit remis que si son utilisation est efficace, appropriée et économique. La Ritaline est notamment prescrite pour des troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité chez l'enfant. Le Conseil des Etats devra encore se prononcer. Interview de Michel Bader, pédopsychiatre, spécialiste des troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité, et médecin au CHUV à Lausanne. Le 12h30 (13.06.2013)
  • Le rendez-vous "santé": les hyperactifs représentent 5 à 7% des enfants [RTS]
    Les hyperactifs représentent 5 à 7% des enfants 08:12  
    Les hyperactifs représentent 5 à 7% des enfants Dr Michel Bader, psychiatre à Lausanne, se penche sur le cas de ces enfants agités malgré eux. 12h45 (04.02.2015)
  • Pourquoi la consommation de ce stimulant augmente-t-elle à ce point ? [DR]
    Explosion des ventes de ritaline en Suisse 05:10  
    Explosion des ventes de ritaline en Suisse En dix ans, les ventes de ritaline, substance proche des amphétamines, ont explosé en Suisse. Mais qui prend de la ritaline, et combien ? Des parlementaires réclament des informations détaillées au Conseil fédéral. Par Floriane Bornet, avec l'interview de Michel Bader, pédopsychiatre et psychiatre, spécialiste du Trouble du déficit d´attention avec ou sans hyperactivité. Le 12h30 (25.02.2009)
  • L'Union européenne fait apposer un avertissement sur l'emballage des bonbons contenant des colorants azoïques, soupçonnés de provoquer l'hyperactivité chez les enfants [DR]
    L'UE fait apposer un avertissement sur l'emballage des bonbons 02:03  
    L'UE fait apposer un avertissement sur l'emballage des bonbons La Suisse pour l'instant refuse de suivre le mouvement. 19h30 (20.07.2010)
  • Certains colorants alimentaires rendraient hyperactifs [DR]
    Certains colorants alimentaires rendraient hyperactifs 05:14  
    Certains colorants alimentaires rendraient hyperactifs Une étude de l'université de Southampton, financée par le gouvernement britannique, a identifié un lien entre la consommation de 6 colorants artificiels et l'hyperactivité chez les enfants. Cette étude a abouti à un changement de réglementation visant à mieux encadrer l’usage de ces colorants dans toute l'Union Européenne. Ils restent autorisés, mais leur présence et leurs effets possibles sur le comportement doivent être clairement indiqués sur les emballages. A Bon Entendeur (20.11.2012)
  • Les enfants prématurés seraient plus enclins à l'hyperactivité et au déficit d'attention, selon les HUG [DR]
    Les enfants prématurés seraient plus enclins à l'hyperactivité, selon les HUG 02:36  
    Les enfants prématurés seraient plus enclins à l'hyperactivité, selon les HUG Par ailleurs, le stress des mamans semble influer sur les naissances prématurées et sur la formation du cerveau des bébés. Des recherches sont en cours aux Hôpitaux Universitaires de Genève. 19h30 (05.09.2011)
  • Une jeune femme souffrant d'anorexie. [Fred Dufour - AFP]
    Pourquoi les personnes anorexiques sont-elles hyperactives? 04:36  
    Pourquoi les personnes anorexiques sont-elles hyperactives? L’anorexie mentale s’accompagne habituellement d’une hyperactivité physique. On a longtemps pensé qu’il s’agissait d’un comportement volontaire qui permettait de maigrir davantage. Mais des chercheurs français avancent une tout autre explication. Invitée: Valérie Compan, professeure en neurosciences à l’Université de Montpellier et directrice de recherche au CNRS. Corpus (16.01.2013)
  • Une étude évalue le problème de l'hyperactivité infantile en Suisse romande [DR]
    Une étude évalue le problème de l'hyperactivité infantile en Suisse romande   02:07
    Une étude évalue le problème de l'hyperactivité infantile en Suisse romande L'hyperactivité infantile est un trouble de plus en plus reconnu, mais on n'avait pas encore évalué sa fréquence en Suisse romande. Un manque comblé par le Dr. Charles Bader et ses collaborateurs qui viennent de publier une étude. 19h30 (20.04.2005)
  • Le Journal du Matin [DR]
    Troubles hyperactifs avec déficit d'attention  
    Troubles hyperactifs avec déficit d'attention Pour la première fois une enquête, faite en Suisse Romande, chiffre l'étendue des troubles hyperactifs avec déficit d'attention chez les enfants. Selon les résultats de l'enquête 9,6% des petits Morgiens, entre 4 et 17 ans, se situent au-dessus du seuil critique d'hyperactivité. Le Journal du matin (21.04.2005)
  • Le 12H30 [RTS]
    Colloque sur l'hyperactivité à l'Université de Lausanne  
    Colloque sur l'hyperactivité à l'Université de Lausanne "Piloter au travers des turbulences", c'est le thème d'un colloque sur les troubles du comportement des enfants qui se tiendra ce week-end à l'Université de Lausanne. Ce colloque offrira des réponses, des pistes de solutions aux parents qui ont des enfants rencontrant des problèmes d'apprentissage liés à l'agitation et aux difficultés d'attention. L'interview d'Olivier Halfon, pédopsychiatre et chef du service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent du CHUV. Le 12h30 (11.02.2011)

Focus

  • L'hyperactivité, c'est quoi?

    Qu'est-ce que l'hyperactivité? Comment se diagnostique-t-elle? Comment se soigne-t-elle? Quelles sont les nouvelles pistes pour soigner ce syndrome? Le point ici avec des explications du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

    Problèmes d'attention, hyperactivité, impulsivité sont les symptômes les plus courants du syndrome TDA-H. [© yuryimaging  - Fotolia]Problèmes d'attention, hyperactivité, impulsivité sont les symptômes les plus courants du syndrome TDA-H. [© yuryimaging - Fotolia]

    Qu'est-ce que l'hyperactivité?


    L'hyperactivité se traduit par une difficulté à rester tranquille, des problèmes de concentration, des difficultés dans la gestion des émotions ou du stress. Elle se manifeste chez les enfants, au cours de leur croissance. Le pourcentage d'enfants et d'adolescents en âge de scolarité affectés par le Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité et impulsivité (TDA-H), pour la plupart des garçons, est de 5 à 7%.

    Quelles en sont les causes?


    Les causes du TDA-H ne sont pas encore suffisamment connues. Cependant, explique de Dr Michel Bader, médecin cadre au Service universitaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (SUPEA) au CHUV, des études récentes tendent à montrer qu'"un dysfonctionnement cérébral, associé à des facteurs génétiques et environnementaux, joue un rôle".

    Quels en sont les symptômes?


    Problèmes d'attention, hyperactivité, impulsivité sont les symptômes les plus courants de ce syndrome. On retrouve aussi  les troubles de l'apprentissage comme la dyslexie, la dysorthographie, la discalculie. De plus, l'hyperactivité peut se traduire par des troubles de la coordination, des troubles émotionnels de type anxieux et dépressifs ou des troubles du comportement. On retrouve encore d'autres symptômes comme des difficultés liées aux fonctions exécutives comme la planification, l'organisation, le contrôle attentionnel, cognitif et comportemental.

    Comment diagnostique-t-on le TDA-H?


    Pour pouvoir diagnostiquer le TDA-H, les symptômes doivent être apparus avant l'âge de 7 ans. Ils doivent aussi durer depuis plus de six mois. Ils doivent de plus se manifester dans au moins deux cas de figure différents, par exemple à l'école et à la maison. Enfin, les symptômes doivent être vraiment gênants pour l'enfant dans sa vie sociale, scolaire et lors de ses loisirs pour que l'on puisse poser un diagnostic de TDA-H.

    Quelles sont les conséquence de ce syndrome?


    En cas de diagnostic tardif ou de non prise en charge adéquate, les conséquences peuvent être graves, liste le CHUV: manque d'estime de soi, échec scolaire, difficultés à mener à bien une formation professionnelle ou encore abus de substances.

    Pistes pour aider les enfants hyperactifs


    Le CHUV préconise une série de mesures visant à aider les enfants atteints par ce syndrome: traitement médicamenteux, psychothérapie, coaching parental ou coaching de groupes d'enfants.

    RTSdécouverte

    Source: Accompagner  les enfants hyperactifs, Emilie Veillon, CHUV Magazine, hiver 2013.