Questions - Réponses

Santé

On parle souvent des antibiotiques pour soigner les infections. Or, les bactéries développent des résistances aux antibiotiques. Les antibiotiques servent-ils encore à quelque chose? Faut-il se tourner vers les bactériophages pour soigner les infections, ou trouver une autre solution?

Question de Battant, 33 ans

Véréna Ducret

Réponse de Véréna Ducret

Section de biologie

Université de Genève

Un antibiotique est un médicament capable de tuer ou d'inhiber le développement des bactéries. Indispensable à la médecine moderne, il permet de prévenir ou traiter les infections bactériennes.

Les microbes n'ont pas développé des résistances aux antibiotiques. Sur la quantité de bactéries présentes sur Terre (environ 1030), certaines seront spontanément porteuses de gènes de résistance. Ces résistances sont transmises aux descendants et peuvent également être transférées à d'autres bactéries par divers mécanismes. L'utilisation abusive et inappropriée de ces médicaments, non seulement en médecine, mais également en agriculture et en élevage, a sélectionné ces gènes de résistance. Cette pression de sélection a été telle que, aujourd'hui, les médecins doivent faire face à des souches non pas résistantes à un, mais plusieurs, voire tous les antibiotiques! 

Depuis la découverte du premier antibiotique en 1928, ces médicaments ont permis de prolonger l'espérance de vie de plus de 30 ans. Il est donc impensable de revenir à une ère pré-antibiotique. Pour cela, médecins et chercheurs œuvrent pour trouver des solutions. Grâce aux connaissances actuelles, le champ d'étude s'élargit. On recherche désormais de nouvelles molécules non plus seulement capables de tuer les bactéries, mais de les rendre inoffensives et cela dans le but de limiter les problèmes de résistance. La découverte de nouveaux antibiotiques devenant plus rares, il est également essentiel de trouver des alternatives dont, en effet, la phagothérapie. Cette technique vise à utiliser des virus, les bactériophages, qui tuent spécifiquement les bactéries pour traiter les infections. La première étude clinique européenne a été lancée en 2013. On peut donc espérer voir bientôt ces médicaments apparaître dans nos pharmacies. Le but ici n'étant pas de remplacer l'antibiothérapie, mais de la compléter. En effet, les bactéries résistantes au médicament pourraient être éliminées par les phages. D'autres voies alternatives, également prometteuses, sont envisagées. On peut citer principalement la vaccination, qui a déjà un rôle essentiel dans la lutte contre les infections.

25 avril 2017

Posez une question à un spécialiste

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: