RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Santé et Médecine


Corps humain

Afficher plus de questions récentes Afficher plus de questions anciennes
Pierre Maechler [DR]

Pierre Maechler

Professeur

Centre Médical Universitaire

Université de Genève

La chaleur est une forme d'énergie. Dans une voiture, on apporte une énergie sous forme d'essence qui est utilisée par le moteur pour la transformer en mouvement. Comme cette transformation d'énergie n'est pas optimale, une bonne partie est transformée en chaleur. L'énergie sous forme d'essence a donc été transformée d'une part en mouvement et d'autre part en chaleur.

La même chose se produit dans notre organisme. Par exemple, lorsqu'on fait un exercice physique, on consomme des réserves énergétiques (sucres, graisses) qui sont transformées en une forme d'énergie utilisable par nos cellules musculaires (l'ATP) grâce à une sorte de moteur cellulaire que sont les mitochondries. Comme le moteur de voiture, ce moteur cellulaire n'est pas optimal et environ la moitié de l'énergie extraite de nos réserves (sucres, graisses) est transformée en chaleur. On s’en rend bien compte lors d'un exercice physique intense! La chaleur ainsi produite par notre organisme se dissipe dans l'environnement. Nous ne la récupérons pas, si ce n’est pour maintenir notre température à 37°C.

09.05.17