Questions - Réponses

Sciences

Comment un animal bébé peut-il savoir téter dès sa naissance et comment le faire?

Question de Wiem, 30 ans

André Langaney

Réponse de André Langaney

Professeur honoraire

Section de biologie

Université de Genève

Les actes que nous accomplissons dans la vie se partagent en deux: ce que nous savons faire "de naissance", de manière "innée", et ceux que nous devons apprendre à faire. Par exemple, nous savons tous respirer depuis la naissance, sans avoir jamais appris. Il faudra même plusieurs années avant qu’un enfant apprenne à contrôler sa respiration, par exemple pour chanter ou pour plonger en apnée. Mais, dès le jour de sa naissance, ses muscles, commandés de façon inconsciente par son cerveau, dilatent et contractent sa cage thoracique en permanence pour inspirer et expirer de l’air à un rythme régulier. Il n’y a pas besoin d’apprendre à respirer, ni même de savoir que l’on respire, pour le faire toute sa vie aérienne et régler finement son rythme respiratoire en fonction de son activité!

De même, le bébé mammifère, sans doute sans en être vraiment conscient, cherche au toucher et à l’odeur le mamelon de sa mère. Il a un réflexe de succion automatique lorsqu’il le trouve. L’ingestion de colostrum et de lait lui procure alors une récompense - un plaisir dont témoignent les "sourires biberon" – qui "renforce" le comportement de recherche du mamelon. En même temps, la mère allaitante éprouve un soulagement de la surpression dans ses mamelles liée à une hormone, l’ocytocine, qui provoque aussi son attachement au nouveau-né. Quand tout se passe bien, la tétée est, en matière de plaisir, une opération "gagnant-gagnante" pour les deux partenaires. Le conditionnement par la récompense renforce, à la fois, le savoir téter inconscient et inné du nouveau-né et l’action de la mère allaitante.

Il y a plein de comportements, certains très compliqués, que les animaux accomplissent de manière automatique, sans les apprendre et sans être capables de se les représenter: construire une toile d’araignée ou un nid de guêpe, par exemple. Les humains se distinguent parce qu’ils doivent apprendre des choses "simples", comme marcher, que les autres savent faire de naissance – ils perdent même le réflexe de marche automatique qu’ils ont les premiers mois et doivent réapprendre à marcher vers un an! Mais beaucoup de comportements que nous apprenons par conditionnement deviennent automatiques et sont exécutés sans que nous soyons conscients de leur détail. Comme changer les vitesses en conduisant un véhicule ou exécuter une partition connue pour un virtuose ou un danseur professionnel. Ces conditionnements sont très utiles et même indispensables dans la vie quotidienne. Mais certains sont aussi très dangereux, quand ils nous font exécuter, sans réfléchir, des actes que notre raison devrait empêcher. Comme tuer sur ordre, avec une arme, une personne que l’on ne connaît pas et à qui l’on n’a aucune raison de faire du mal…

24 avril 2018

Posez une question à un spécialiste

  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: