RTS Découverte

Posez une question à un spécialiste

Thème

Sélectionnez un sujet

Mail

Pseudo (facultatif)

Âge (facultatif)

Recopiez le texte de l'image

Merci d'utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour vérifier que votre question n'a pas déjà été posée. Les questions auxquelles nous avons déjà répondu ne seront pas traitées.

Ce service ne permet pas de répondre à des questions d'ordre médical personnel (diagnostic, traitement, etc.).

La réponse sera publiée dans cette page d'ici environ deux semaines, sauf difficulté.

A propos de "Questions-réponses"

Ce service permet d’adresser des questions à des spécialistes – dans les domaines ci-dessous – ou de lire les réponses qu’ils ont déjà fournies.

Les vidéos de questions-réponses

Science et Environnement

Comment peut-on expliquer l'effet que donnent les tennismen aux balles (lift, amorties, etc)?

Au tennis, on peut donner deux effets aux balles: le slice ou le lift. Commençons par le lift.

On l’obtient en faisant un mouvement de bas en haut. "To lift" en anglais: lever, hisser. Dans ce cas-là, la balle tourne dans le même sens que sa direction.

Le "slice" (trancher en anglais) au contraire, est un effet que le tennisman donne à la balle en la frappant de haut en bas. Le sens de rotation de la balle est donc inversé. La balle va tourner à l’envers de la direction de propagation.

La balle de tennis est recouverte de feutre. Lorsqu’elle tourne, ses petits poils agissent comme autant de petites pales qui font tourbillonner l'air autour d'elle – comme l'hélice d’un avion par exemple. Mais la balle se déplace en plus de tourner! elle subit donc un flux d’air contre elle lorsqu'elle fend l’air pour traverser le court de tennis.

En additionnant ces effets, l’air qui passe au-dessus ou au-dessous de la balle circule plus ou moins vite selon sa rotation. Si c’est un slice par exemple, l’air sera accéléré au-dessus de la balle et freiné au-dessous. Du coup, la pression de l'air à ces deux endroits sera différente, plus faible au-dessus qu’au-dessous. La balle sera comme aspirée vers le haut, elle ira donc plus loin qu’une balle frappée normalement.

A contrario, lors d’un lift, la pression sera plus forte au-dessous et la balle retombera plus vite.

Voir la question
Alexandre Fête [DR]
Alexandre Fête

Département de Physique

Université de Genève

Santé et Médecine

Monde et Société