Publié le 11 décembre 2015

Qu'est-ce qu'une vache?

Aristote et les biologistes ne sont pas d'accord sur la nature d'une vache.
Aristote et les biologistes ne sont pas d'accord sur la nature d'une vache. [brimeux - Fotolia]
On dit que la barbe ne fait pas le philosophe mais sait-on seulement ce qu'ils font, eux, les philosophes? Depuis l'Antiquité, ces érudits s’interrogent sur le monde, son origine, son fonctionnement. Afin de mieux comprendre leur travail, nous publions chaque mois dans ce dossier une question philosophique accompagnée de sa réponse. En novembre, on s'inquiète de la nature d'une vache.

Qu'est-ce qu'une vache ?

Selon la conception contemporaine de l’espèce d’Ernst Mayr, un individu n’est une vache qu’à la condition de manifester une certaine relation avec d’autres individus, plus précisément, les individus appartenant à la communauté reproductive pertinente.

Selon la conception aristotélicienne essentialiste, l’appartenance d’une vache à son espèce est le résultat de la possession, par la vache, d’un ensemble de propriétés intrinsèques, comme le fait qu’elle porte deux cornes sur son front. Aristote inventa tout un système de classification de la nature, système qui comprend les êtres vivants. Toute chose existante, vivante ou morte, appartient à une espèce. Aristote identifie l’espèce avec l’essence d’une chose. La conception contemporaine de l’espèce s’oppose complètement à la conception essentialiste. Pourquoi les biologistes ont-ils remplacé la conception essentialiste par la conception relationniste ?

La raison principale se trouve dans la variabilité énorme du monde vivant. À l’exception des clones ou des jumelles monozygotes, deux vaches ne sont jamais génétiquement identiques. Même une vache mutante née sans cornes est une vache, à condition qu’elle descende d’une vache.

Il faut conclure qu’une espèce a, selon la conception biologique, plus le caractère d’une entité concrète que d’une entité abstraite: elle subit des changements. En un certain sens, les espèces biologiques sont des individus.

 

Marcel Weber, "Qu'est-ce qu'une vache ?", tiré du livre Aristote chez les Helvètes, Ithaque, 2014.

Publié le 11 décembre 2015