RTS Découverte

Coup d'oeil

Qu'est-ce que le Röstigraben?

Depuis l'Antiquité, des érudits s’interrogent sur le monde, son origine, son fonctionnement. Afin de mieux comprendre leur travail, nous publions chaque mois une question philosophique accompagnée de sa réponse. En mai, on évoque la "barrière de rösti".
Répartition des langues en Suisse [wikipedia]Répartition des langues en Suisse [wikipedia]

Qu'est-ce que le Röstigraben?


Le mot "Röstigraben" -dont la traduction française littérale est "fossé de rösti", mais à laquelle on préfère habituellement "barrière de rösti" ou "rideau de rösti" - est utilisé pour désigner non pas une divergence de point de vue en matière de gastronomie, mais une frontière géographique entre deux régions du territoire suisse, la région romande, francophone, et la région alémanique, germanophone. Le Röstigraben est typiquement décrit comme marquant, outre une différence linguistique, des différences culturelles et des différences de mentalités, qui se manifestent en particulier lors des votations fédérales.

S'il existe, le Röstigraben est, ou en tout cas semble être:

  1. Une frontière spatiale (plutôt que, par exemple, une ligne de démarcation entre deux types de personnes ou entre deux communautés);
  2. Une frontière "non naturelle" (comme le méridien de Greenwich ou la frontière territoriales du Colorado, et contrairement à la ligne qui sépare le lac Léman des terres qui l'entourent ou à la surface d'une planète).

Les notions de frontière spatiale et de frontière non naturelle ont toutes deux été l'objet de critiques importantes au cours de l'histoire de la métaphysique. Si ces critiques sont correctes, alors il faut conclure que le Röstigraben n'existe pas – ou du moins que s'il existe, alors il n'est pas ce qu'il semble être de prime abord.


Fabrice Correia, "Qu'est-ce que le Röstigraben?", tiré du livre Aristote chez les Helvètes, Ithaque, 2014.

Dossiers suggérés