Questions - Réponses

Société

"Il est possible qu'à la question "le concept X est-il le même partout sur Terre ?" la réponse soit toujours "oui"." (Olivier Massin). Le concept X est-il également le même à n'importe quelle époque? Si oui, comment peut-on rendre compte du concept "art"?

Question de Anouk (23 ans)

RTS Découverte

Réponse de David Furrer

Département de philosophie

Université de Genève

furrer4@etu.unige.ch

(Cet échange donne suite à la réponse d’Olivier Massin du 01.07.10)

Un concept est le même quel que soit le lieu et quelle que soit l’époque. On pourrait douter de cette affirmation du fait que la signification d’un terme peut changer d’un endroit à l’autre ou d’une époque à l’autre. Après tout, le terme "gosse" n’a pas la même signification en Suisse romande et au Québec, et on ne peut pas déduire la signification actuelle d’un terme sur la base de sa seule étymologie. Mais les mots ne sont pas les concepts. On se sert des mots pour parler des choses. Le mot "chien" nous permet de parler de Rex, Médor, Lassie ou Milou. Mais Rex n’est pas non plus un concept, c’est un chien. On voit maintenant apparaître une question philosophique intéressante : puisque le concept de CHIEN n’est ni le terme "chien", ni les chiens particuliers auquel le terme permet de faire référence, que peut-il bien être ? Une position répandue consiste à dire que les concepts sont des représentations mentales. Le concept de CHIEN est la représentation mentale que vous et moi avons des chiens. Or une représentation mentale a toujours un contenu, dans le sens où c’est une représentation de quelque chose. Remarquez que ma représentation mentale des chiens ne peut avoir que les chiens pour contenu, car si cette représentation mentale avait pour contenu les chats, ce ne serait plus une représentation mentale des chiens, mais tout bêtement une représentation mentale des chats. (On peut dire que le contenu d’une représentation mentale est constitutif de cette représentation.) Les concepts, compris comme des représentations mentales, ne peuvent donc pas être différents selon les lieux et les époques. Il serait absurde de dire que sous l’empire aztèque, le concept de CHIEN correspondait à la représentation mentale que les gens avaient des chats. (Notez toutefois que ce qui précède ne revient pas à dire qu’il y a un ensemble de concepts partagés par tous les groupes et à toutes les époques. Bien qu’un concept ne puisse pas être différent de ce qu’il est sous peine d’être un autre concept, les concepts peuvent apparaître et disparaître en différents lieux et à différentes époques. Les concepts de MONDIALISATION et de RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, par exemple, sont d’apparition assez récente.)

Venons-en à votre seconde question. Nous avons vu que les concepts peuvent être considérés comme des représentations mentales. Or, Rembrandt et Marcel Duchamp se représentaient sans doute l’art de façon différente. Alors que la représentation du second incluait entre autres choses un urinoir, il est plus que douteux que le premier ne se soit jamais représenté l’art comme pouvant inclure un tel objet. La question est dès lors la suivante : ces représentations variées de l’art possèdent-elles quelque chose de commun ? Existe-t-il une représentation mentale minimale et partagée de laquelle on pourrait dire qu’elle correspond au concept d’ART ? Donner une réponse affirmative à cette question constitue un exercice difficile, mais on ne peut pas à première vue exclure qu’il soit possible. Il est toutefois intéressant de souligner que la réponse à cette question n’a pas d’incidence sur la thèse selon laquelle un concept est le même indépendamment du lieu et de l’époque. En effet, soit il existe un concept d’ART au sens d’une représentation mentale partagée à travers les lieux et les périodes, soit un tel concept n’existe pas et seuls existent des concepts à la portée plus restreinte comme l’ART SELON UNTEL, l’ART DE TELLE PERIODE/REGION, qui sont également les mêmes indépendamment du lieu et de l’époque.

22 juillet 2010

Posez une question à un spécialiste

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: