RTS Découverte

Dossier

Ce dossier dresse un bilan de la peine capitale dans le monde. Découvrez notamment l'histoire de la peine de mort, des témoignages, une galerie photo sur quelques condamnés emblématiques ainsi que les arguments des abolitionnistes et les discours marquants du XXe siècle.

 

[Photo: ©BortN66 - Fotolia]

Une déficience intellectuelle n'exempte pas la peine de mort au Texas

Tout un monde (14.12.2016) Bobby James Moore, condamné à mort au Texas en 1980, avait tué un caissier, lors d'un braquage. Cependant, l'homme présente une déficience intellectuelle qui devrait l'exempter de l'injection létale. Mais au Texas, cette notion est sujette à plusieurs appréciations.
  • Une déficience intellectuelle n'exempte pas la peine de mort au Texas [Paul Buck - AFP]
    Une déficience intellectuelle n'exempte pas la peine de mort au Texas 04:18  
    Une déficience intellectuelle n'exempte pas la peine de mort au Texas Bobby James Moore, condamné à mort au Texas en 1980, avait tué un caissier, lors d'un braquage. Cependant, l'homme présente une déficience intellectuelle qui devrait l'exempter de l'injection létale. Mais au Texas, cette notion est sujette à plusieurs appréciations. Tout un monde (14.12.2016)
  • Les invités culturels: Patrick Chappatte et Anne-Frédérique Widmann s'intéressent à la peine de mort [RTS]
    Patrick Chappatte, Anne-Frédérique Widmann et la peine de mort 08:11  
    Patrick Chappatte, Anne-Frédérique Widmann et la peine de mort La journaliste et le dessinateur de presse exposent "Fenêtres sur les couloirs de la mort" à Morges et à Genève. 12h45 (08.03.2016)
  • Le quotidien des condamnés à mort. [mik38 - Fotolia]
    Dessiner en attendant la mort 53:09  
    Dessiner en attendant la mort En marge du FIFDH, Babylone visite le thème de la peine de mort en lien avec l'exposition "Fenêtres sur les couloirs de la mort".

    Dans le cadre d'un projet sur la peine capitale, le dessinateur Patrick Chappatte et la journaliste Anne-Frédérique Widmann ont rencontré une vingtaine de condamnés à mort, auxquels ils ont demandé de raconter leur quotidien en prison. Et de le dessiner.
    Babylone (07.03.2016)
  • Activiste d'Amnesty International manifestant contre la peine de mort, le 22 octobre 2013 à Rabat, au Maroc. [Jalal Morchidi - Anadolu Agency / AFP]
    Cesare Beccaria, inventeur de l'abolition universelle 28:47  
    Cesare Beccaria, inventeur de l'abolition universelle On dit de Cesare Beccaria qu’il est l’inventeur du concept d’abolition universelle de la peine de mort. Sans doute exagérée, la formule souligne cependant la nouveauté radicale proposée par ce juriste italien du XVIIIe siècle dans un essai resté célèbre, "Des délits et des peines". A vue d'esprit reçoit Michel Porret, professeur d’histoire à l’Université de Genève, pour en parler. A vue d'esprit (09.03.2015)
  • Activiste d'Amnesty International manifestant contre la peine de mort, le 22 octobre 2013 à Rabat, au Maroc. [Jalal Morchidi - Anadolu Agency / AFP]
    Quand les Eglises s’en lavaient les mains 29:00  
    Quand les Eglises s’en lavaient les mains Etonnamment, alors que la figure centrale du christianisme a vécu dans sa chair une exécution capitale, les Eglises n’ont que très récemment remis en cause le principe même de la peine de mort. A vue d'esprit en parle avec Alberto Bondolfi, professeur honoraire d’éthique à l’Université de Genève. Ce dernier revient sur l’attitude des théologiens et des fidèles face à la peine de mort au cours de l’histoire. A vue d'esprit (10.03.2015)
  • Didier Burkhalter devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève, 02.03.2015. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
    La Confédération veut la peau de la peine de mort 29:12  
    La Confédération veut la peau de la peine de mort La Confédération veut la peau de la peine de mort. En octobre 2013, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a présenté au Conseil fédéral une Stratégie pour l’abolition de la peine de mort dans le monde. La Suisse s’y donne notamment pour objectif de parvenir à une abolition totale avant 2025. Sur quelle base la Suisse justifie-t-elle un tel engagement? L'entretien d'A vue d'esprit avec le Conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du DFAE. A vue d'esprit (11.03.2015)
  • Activiste d'Amnesty International manifestant contre la peine de mort, le 22 octobre 2013 à Rabat, au Maroc. [Jalal Morchidi - Anadolu Agency / AFP]
    Les quelques voix isolées de l’islam   29:21
    Les quelques voix isolées de l’islam Les pays de tradition musulmane font aujourd’hui exception au mouvement progressif d’abolition de la peine de mort dans le monde. Et certains, qui pratiquaient un moratoire depuis quelques années, ont même repris les exécutions. Il existe pourtant des personnalités musulmanes en faveur de l’abolition.
    Entretien avec Tariq Ramadan, professeur d’Etudes islamiques contemporaines à l’Université d’Oxford et directeur du Centre de recherche sur la législation et l’éthique à Doha (Qatar).
    Et rediffusion d’extraits du dossier "Islam et peine de mort" consacré le 28 février 2010 par le magazine "Hautes fréquences" au Congrès mondial contre la peine de mort qui avait lieu à Genève.
    A vue d'esprit (12.03.2015)
  • Activiste d'Amnesty International manifestant contre la peine de mort, le 22 octobre 2013 à Rabat, au Maroc. [Jalal Morchidi - Anadolu Agency / AFP]
    Le débat s’est aussi ouvert en Chine   29:13
    Le débat s’est aussi ouvert en Chine De tous les pays du monde, la Chine est celui qui procède au plus grand nombre d’exécutions capitales. Certains délits économiques y sont même passibles de mort. Mais, depuis le début des années 2000, la Chine se pose des questions et un débat abolitionniste s’est ouvert.
    Laure Zhang, professeur associée et responsable de l’Unité des études chinoises à l’Université de Genève, en détaille les conséquences.
    A vue d'esprit (13.03.2015)

Un peu d'histoire

  • La peine de mort au fil du temps

    La peine de mort est un châtiment qui voyage à travers les siècles, l'un des plus anciens inventé par l'humanité. Un débat qui suscite les passions: pour ou contre, efficace ou non, légale ou pas. Mais de quoi parle-t-on exactement?

    Cesare Beccaria, juriste et abolitionniste (1738-1794) [DR]Cesare Beccaria, juriste et abolitionniste (1738-1794) [DR]

    Qu'est ce que la peine de mort?


    C'est une peine prévue par la loi. Elle prive une personne de sa vie, au terme d'un procès qui conclut que cette personne a commis un crime capital. Les définitions et les méthodes d'exécution varient au cours du temps, des régimes politiques et des croyances. De nos jours, il existe encore sept formes d'exécution: l'injection létale, l'électrocution (la chaise électrique), la pendaison, la fusillade, l'asphyxie par gaz, la décapitation et la lapidation. Actuellement dans le monde, 92 pays ont complètement aboli la peine de mort, 10 l'ont abolie pour les crimes de droit commun et 36 ne pratiquent pas d'exécutions depuis plus de 10 ans ou appliquent un moratoire sur cette peine.

    Dès l'Antiquité


    D'un point de vue historique, l'existence de la peine de mort est documentée depuis l'Antiquité, où elle apparaît dans certains textes de loi (le Code d'Hammurabi chez les Babyloniens, 1750 ans avant notre ère). Elle a toujours représenté la peine maximale du système judiciaire des États. En tant que telle, elle ne devait pas être utilisée trop fréquemment. Pour les Grecs et les Romains, elle avait plusieurs fonctions: faire expier le condamné, protéger la société, satisfaire la victime et dissuader les criminels. Cependant, l'idée est apparue très tôt que la peine de mort était le dernier recours. Il fallait auparavant tenter d'autres moyens de compensation pour le crime commis et de réhabilitation des coupables.

    La suite dans cet article La peine de mort au fil du temps

    Agathe Charvet, collaboratrice scientifique du Triangle Azur;

    Ludivine Ferreira, doctorante au département de droit pénal de l'UNINE; Pr. André Kuhn, faculté de droit et de sciences criminelles de l'UNIL