RTS Découverte

Dossier

RTSdécouverte vous propose une plongée dans la Réforme à travers des entretiens exclusifs, une sélection d'émissions d'hier et d'aujourd'hui, une infographie sur la diffusion du protestantisme et des liens utiles. Découvrez également les causes multiples de ce mouvement historique majeur dont la Suisse a abrité certains des épisodes les plus marquants.

Ce mois-ci, en prime, RTSdécouverte vous propose de vous plonger dans la vie quotidienne du XVIe siècle, pour une immersion dans le contexte dans lequel a eu lieu la Réforme.

[photo: © Martial Trezzini - Keystone]

La Réforme vue de Suisse (1/20)

A vue d'esprit (30.05.2016) Il y a 500 ans l’Europe était à la veille d’un bouleversement majeur: le mouvement de la Réforme lancé par Martin Luther. Au XVIe siècle règne un climat d’angoisse face à l’au-delà. Le commerce des indulgences se nourrit des peurs des chrétiens, mais suscite un anticléricalisme grandissant et un contexte favorable à la diffusion des idées de la Réforme.

Avec François Walter, Michel Grandjean, Jean-François Bergier et Fabrice Flueckiger.
  • Gravure évoquant la rivalité entre l'Eglise et la Réforme représentée par la Bible, plus lourde dans les plateaux de la balance, en présence du pape Léon X, de Calvin et de Luther. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (1/20) 29:34  
    La Réforme vue de Suisse (1/20) Il y a 500 ans l’Europe était à la veille d’un bouleversement majeur: le mouvement de la Réforme lancé par Martin Luther. Au XVIe siècle règne un climat d’angoisse face à l’au-delà. Le commerce des indulgences se nourrit des peurs des chrétiens, mais suscite un anticléricalisme grandissant et un contexte favorable à la diffusion des idées de la Réforme.

    Avec François Walter, Michel Grandjean, Jean-François Bergier et Fabrice Flueckiger.
    A vue d'esprit (30.05.2016)
  • Gravure évoquant la rivalité entre l'Eglise et la Réforme représentée par la Bible, plus lourde dans les plateaux de la balance, en présence du pape Léon X, de Calvin et de Luther. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (2/20) 29:54  
    La Réforme vue de Suisse (2/20) Acheter une indulgence permettait de diminuer le nombre d’années passées au purgatoire. Ce commerce va générer des revenus considérables, non seulement pour financer le faste de la vie des papes et la construction de la Basilique St-Pierre de Rome, mais il enrichit également les Eglises locales. C’est contre cette dérive que s’insurge Martin Luther en affichant le 31 octobre 1517 ses 95 thèses qui condamnent violemment ce commerce des indulgences.

    Avec Mathieu Arnold et Michel Grandjean.
    A vue d'esprit (31.05.2016)
  • Gravure évoquant la rivalité entre l'Eglise et la Réforme représentée par la Bible, plus lourde dans les plateaux de la balance, en présence du pape Léon X, de Calvin et de Luther. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (3/20) 29:38  
    La Réforme vue de Suisse (3/20) Si Martin Luther refuse de se rétracter devant la Diète de Worms en 1521, c’est que pour la foi est une expérience existentielle fondamentale qui suffit au salut de l’homme. C’est la justification par la foi qui elle instaure un autre rapport entre l’homme et Dieu. L’homme indépendamment de ses mérites, se trouve aimé et sauvé gratuitement par un Dieu qui n’a plus la figure d’un juge. Ainsi est apaisée l’angoisse des hommes du XVIe face à l’au-delà. Pourtant avec la question de la prédestination, ces inquiétudes vont resurgir.

    Avec Mathieu Arnold.
    A vue d'esprit (01.06.2016)
  • Gravure évoquant la rivalité entre l'Eglise et la Réforme représentée par la Bible, plus lourde dans les plateaux de la balance, en présence du pape Léon X, de Calvin et de Luther. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (4/20)   29:20
    La Réforme vue de Suisse (4/20) Il n’y aurait pas eu de Réforme sans l’humanisme. Si Erasme n’avait pas fait publier le nouveau testament en grec, ni Zwingli, ni Luther n’auraient pu réaliser leur traduction de la Bible en langue vernaculaire. Erasme et Luther étaient également très proches dans leur critique de l’Eglise de leur époque. Pourtant, ils vont finir par se brouiller. Erasme, contrairement à Luther, luttera pour maintenir l’unité de l’Eglise.

    Avec Michel Grandjean, Karine Crousaz et Mathieu Arnold.
    A vue d'esprit (02.06.2016)
  • Gravure évoquant la rivalité entre l'Eglise et la Réforme représentée par la Bible, plus lourde dans les plateaux de la balance, en présence du pape Léon X, de Calvin et de Luther. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (5/20)   29:31
    La Réforme vue de Suisse (5/20) Pourquoi certains cantons vont-ils passer à la Réforme et d’autres non? Plusieurs parmi eux sont, à la veille de la Réforme, déjà très autonomes par rapport aux pouvoirs des évêques. Si la question du commerce des indulgences est prépondérante en Allemagne, la critique du service mercenaire va jouer un rôle essentiel dans le passage ou non à la nouvelle foi.

    Avec Fabrice Flueckiger et François Walter.
    A vue d'esprit (03.06.2016)
  • Fresque montrant Ulrich Zwingli prêchant à Zurich. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (6/20)   29:15
    La Réforme vue de Suisse (6/20) Sans l’imprimerie le mouvement de la Réforme de Luther n’aurait certainement pas eu un tel impact sur l’Europe. Les villes suisses vont jouer un rôle particulièrement important dans la diffusion des ouvrages de la nouvelle foi. D’abord Bâle, puis Neuchâtel et Genève seront des centres d’impression au rayonnement européen.

    Avec Karine Crousaz, Michel Grandjean, Nicole Lemaître, Jean-François Gilmont, Francis Higman et Geneviève Gross.
    A vue d'esprit (06.06.2016)
  • Fresque montrant Ulrich Zwingli prêchant à Zurich. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (7/20)   29:33
    La Réforme vue de Suisse (7/20) Zurich sera la première ville de Suisse à passer à la Réforme en 1525. Derrière ce changement radical de foi et d’organisation sociale, un homme: Ulrich Zwingli. C’est un contemporain de Luther et s’il est inspiré par le moine de Wittenberg, il le sera également par Erasme de Rotterdam. Au final c’est une Réforme particulière qu’il développe, mettant en avant la complémentarité entre Eglise et Etat pour construire une société plus équitable.

    Avec Christoph Sigrist, Catherine McMillan, Fabrice Flueckiger, Olivier Christin et Michel Grandjean.
    A vue d'esprit (07.06.2016)
  • Fresque montrant Ulrich Zwingli prêchant à Zurich. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (8/20)   28:49
    La Réforme vue de Suisse (8/20) La ville de Bâle au XVIe siècle est connue pour son rayonnement intellectuel lié à son université. Les intellectuels s’y pressent pour y faire imprimer leurs ouvrages ou pour rencontrer le célèbre humaniste Erasme de Rotterdam. Après Zurich, Berne, la cité rhénane, va passer également à la Réforme en 1529. Marquée par l’humanisme, elle se montrera plus conciliante à l’égard de l’ancienne foi catholique.

    L’évêque de Bâle devra quitter la ville et s’installera à Porrentruy. Dans la région de l’actuel Jura et Jura bernois la Réforme sera introduite par Guillaume Farel. Muni d’une lettre de recommandation des autorités bernoises, il prêchera dans les communes de l’actuel Jura bernois. Le Nord des territoires de l’ancien évêché de Bâle restera fidèle à l’ancienne foi.

    Avec Karine Crousaz, Claudius Sieber-Lehmann et Damien Bregnard.
    A vue d'esprit (08.06.2016)
  • Fresque montrant Ulrich Zwingli prêchant à Zurich. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (9/20)   29:12
    La Réforme vue de Suisse (9/20) Neuchâtel va adopter la Réforme en 1830 à 18 voix près. Quelques semaines avant ce vote serré, le réformateur Guillaume Farel, lors d’un prêche musclé à la collégiale de Neuchâtel, a lancé un mouvement de destruction des statues et des symboles de l’ancienne foi. Retour sur la personnalité haute en couleur de Guillaume Farel, sur la question de l’iconoclasme qui accompagne l’avancée de la Réforme et sur le rôle de l’imprimeur Pierre de Vingle installé à Neuchâtel.

    Avec Béatrice Perregaux-Allison, Olivier Christin, Pierre-Oliver Léchot et Olivier Labarthe.
    A vue d'esprit (09.06.2016)
  • Fresque montrant Ulrich Zwingli prêchant à Zurich. [AFP]
    La Réforme vue de Suisse (10/20)   29:53
    La Réforme vue de Suisse (10/20) Alors que le mouvement de la Réforme se répand comme une traînée de poudre en Suisse, le canton de Fribourg choisit de rester fidèle à l’ancienne foi. Son lien diplomatique fort avec la France, de même que sa participation importante à la garde pontificale créée par le pape Jules II en 1506 explique en partie ce choix.

    Rapidement le canton va se retrouver isolé, les accords de combourgeoisies avec les cantons réformés étant dénoncés les uns après les autres.
    A vue d'esprit (10.06.2016)
  • Minimag: le Mur des réformateurs représente le changement religieux mais aussi politique [RTS]
    Le Mur des réformateurs représente le changement religieux mais aussi politique 03:11  
    Le Mur des réformateurs représente le changement religieux mais aussi politique La démocratie comme héritage de la Réforme, c’est là le message central de ce monument. 12h45 (09.06.2016)
  • Le mur des Réformateurs de Genève. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
    Tous austères, les protestants? 25:40  
    Tous austères, les protestants? Les églises sont de moins en moins fréquentées, pourtant notre société, bien que laïque, garde des traces des préceptes religieux. Comment se traduisent-elles dans nos vies quotidiennes, dans notre rapport au travail, à la sexualité ou encore à lʹautorité? Nous nous penchons sur le protestantisme avec Philippe Gonzalez, sociologue des religions à lʹUniversité de Lausanne. Tribu (23.03.2016)
  • Guillaume Farel (1489-1565). [AFP - Roger Viollet]
    Farel, le pitbull de la Réforme romande 32:11  
    Farel, le pitbull de la Réforme romande Personnage central de l'histoire de la Réforme en Suisse romande, Guillaume Farel suscite l'intérêt par les résultats de son action… mais l'embarras par ses méthodes.
    Hautes fréquences revient sur le "tempérament de feu" de Farel, le rapport de la Réforme à la violence, et plus largement sur le lien entre violence et religion.
    Hautes fréquences (13.09.2015)
  • Luther brûlant publiquement les œuvres de Jan Eck, un livre de droit canon et la bulle condamnant ses propositions. [DR]
    Qu'est-ce que la Réforme? 02:55  
    Qu'est-ce que la Réforme? Au micro de Tania Chytil, François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, définit ce qu'est la "Réforme" et revient sur l'origine de ce mouvement. Découverte (16.10.2013)
  • Guillaume Farel, Jean Calvin, Théodore de Bèze et John Knox sur le mur des réformateurs à Genève. [Shadow69 - Fotolia]
    Les grands réformateurs 02:30  
    Les grands réformateurs Luther, Zwingli, Calvin... François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, dresse la liste des grands réformateurs du XVIe siècle et explicite les points communs et les divergences de leurs visions. Découverte (16.10.2013)
  • Portrait de Charles Quint par Rubens. [DR]
    La Réforme en Europe 04:18  
    La Réforme en Europe Au micro de Tania Chytil, François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, décrit la diffusion de la Réforme en Europe. Découverte (16.10.2013)
  • 1. Comment vivait-on au temps de la Réforme? [RTS]
    Comment vivait-on au temps de la Réforme?   04:43
    Comment vivait-on au temps de la Réforme? Au micro de Tania Chytil, Isabelle Graesslé, théologienne et directrice du Musée international de la Réforme de Genève, décrit les conditions de vie du XVIe siècle, en particulier à Genève. Découverte (17.10.2013)
  • 3. Que se passe-t-il en Europe à ce moment-là? [RTS]
    Que se passe-t-il en Europe à ce moment-là?   04:17
    Que se passe-t-il en Europe à ce moment-là? Isabelle Graesslé, théologienne et directrice du Musée international de la Réforme de Genève, revient sur les contexte et le déroulement de la Réforme en Europe. Une interview de Tania Chytil. Découverte (17.10.2013)
  • 2. La vie de tous les jours [RTS]
    La vie de tous les jours au XVIe siècle   03:44
    La vie de tous les jours au XVIe siècle Comment vivait-on en famille (travail, habitat, nourriture, etc.), à Genève, au temps de la Réforme. Réponse avec Isabelle Graesslé, théologienne et directrice du Musée international de la Réforme de Genève, revient sur les contexte et le déroulement de la Réforme en Europe, interrogée par Tania Chytil. Découverte (17.10.2013)
  • 3. D'où viennent les noms de "protestants", "huguenots" et "parpaillots"? [RTS]
    D'où viennent les noms de "protestants", "huguenots" et "parpaillots"?   02:18
    D'où viennent les noms de "protestants", "huguenots" et "parpaillots"? Les protestants protestaient-ils? Qui sont les huguenots et les parpaillots? Les réponses de François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, interrogé par Tania Chytil. Découverte (16.10.2013)
  • 4. Les métiers importés par les huguenots [RTS]
    Les métiers importés par les huguenots   03:00
    Les métiers importés par les huguenots Les différentes vagues d'huguenots réfugiés en Suisse amènent avec elles différents métiers. François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, révèle l'héritage de ces savoir-faire au micro de Tania Chytil. Découverte (16.10.2013)
  • Portrait de Jean Calvin (1509-1564). [Isadora/Leemage]
    Qui était Jean Calvin? 04:13  
    Qui était Jean Calvin? Olivier Fatio, professeur honoraire à l'Université de Genève, revient sur le parcours du grand réformateur Jean Calvin. Une interview réalisée par Tania Chytil. Découverte (17.10.2013)
  • Plaque de la rue Jean-Calvin, à Genève. [Salvatore di Nolfi - Keystone]
    Jean Calvin et Genève 05:12  
    Jean Calvin et Genève Deux ans après son exile à Strasbourg, Jean Calvin revient à Genève et organise "son" église. Olivier Fatio, professeur honoraire à l'Université de Genève, décrit ce qui deviendra le modèle de l'Eglise réformée. Un sujet préparé par Tania Chytil. Découverte (17.10.2013)
  • Détail de l'affiche de "Calvin Genève enflamme". [calvin09-geneve.ch]
    Que signifie "être calviniste"? 02:09  
    Que signifie "être calviniste"? Le calvinisme est une famille du protestantisme très importante en Suisse romande et qui a inspiré de nombreux pays à travers le monde. Au micro de Tania Chytil, Olivier Fatio, professeur honoraire à l'Université de Genève, explicite ce que recouvre ce terme. Découverte (17.10.2013)
  • 4. Jean Calvin, un sacré personnage! [RTS]
    Jean Calvin, un sacré personnage!   04:28
    Jean Calvin, un sacré personnage! Olivier Fatio, professeur honoraire à l'Université de Genève, dresse le portrait de Jean Calvin. L'occasion de revenir sur "l'affaire Servet". Découverte (17.10.2013)
  • Isabelle Graesslé, directrice du Musée de la Réforme à Genève. [Eric J. Aldag - musee-reforme.ch]
    Pas si austère Calvin?   04:30
    Pas si austère Calvin? Au micro de Mélanie Croubalian, Isabelle Graesslé, directrice du Musée de la Réforme, dresse un portrait inédit de Calvin. Entre nous soit dit (06.12.2012)
  • La statue de Jean Calvin sur le mur des réformateurs à Genève. [R.Roulet - Fotolia]
    Qui était Calvin ?  
    Qui était Calvin ? Béatrice Nicollier, chargée de cours, docteur en lettres de l'Université de Genève, propose une biographie sommaire et un portrait de Jean Calvin. Découverte (09.04.2009)
  • 2. Jean Calvin, entre Genève et Strasbourg [RTS]
    Jean Calvin, entre Genève et Strasbourg   04:06
    Jean Calvin, entre Genève et Strasbourg Moins de deux ans après son arrivée à Genève, Jean Calvin n'est plus le bienvenu dans la cité et rejoint Strasbourg. Retour sur cet épisode avec Olivier Fatio, professeur honoraire à l'Université de Genève, dresse le portrait de Jean Calvin. Découverte (17.10.2013)
  • Calvin, son époque et ses idées [DR]
    Calvin, son époque et ses idées  
    Calvin, son époque et ses idées Béatrice Nicollier, chargée de cours, docteur en lettres de l'Université de Genève, revient sur le contexte dans lequel la Réforme protestante a émergé, ainsi que la place de Jean Calvin dans ce mouvement. Découverte (09.04.2009)
  • Calvin entre ombre et lumière [DR]
    Calvin entre ombre et lumière   60:24
    Calvin entre ombre et lumière Une heure pour découvrir la vie de Jean Calvin. Un film de Virginia Crespeau, avec le théologien Marc Faessler, Marianne Carbonnier Burkard, maître de conférence à Paris, et Laurent Theis, président honoraire de la Société d'Histoire du Protestantisme, entre autres. Dieu sait quoi (13.09.2009)
  • Logo Babylone [RTS]
    Jean Calvin et l'argent   10:46
    Jean Calvin et l'argent François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, explicite les liens entre Calvin et l'argent. Babylone (30.09.2013)
  • Logo Babylone [RTS]
    La pensée politique de Calvin   09:45
    La pensée politique de Calvin Sarah Nicolet, chercheuse en sciences politiques à l'Université de Genève, et Christophe Chalamet, professeur de théologie systématique à l'Université de Genève, évoquent la pensée politique de Calvin. Babylone (01.10.2013)
  • Calvin et Genève [DR]
    Quand Calvin arrive à Genève  
    Quand Calvin arrive à Genève Béatrice Nicollier, chargée de cours, docteur en lettres de l'Université de Genève, évoque les forces en présence à Genève et la situation politique juste avant l’arrivée de Jean Calvin. Découverte (09.04.2009)
  • Les voeux des églises: la fête à Calvin [DR]
    Les voeux des églises: la fête à Calvin   15:07
    Les voeux des églises: la fête à Calvin A l’occasion du 500e anniversaire de la naissance de Jean Calvin, suivez les traces du réformateur en compagnie, notamment, de jeunes romands qui partagent leur vision du père de l’Eglise réformée. Avec Isabelle Graesslé, directrice du Musée international de la Réforme de Genève, Nadine Manson, pasteure à Genève, Jacques Fleury, directeur du Collège Calvin, et Olivier Fatio, président du Musée de la Réforme. Cultes et messes (31.12.2008)
  • Logo Babylone [RTS]
    Calvin côté jardin   19:08
    Calvin côté jardin Découvrez le regard de Jean Calvin sur la nature. Reportage au parc des Nations en compagnie de François Dermange, professeur d'éthique à la faculté de théologie de l'Université de Genève, et Otto Schaefer, pasteur et botaniste. Babylone (01.10.2013)
  • Le capitalisme, rendu possible grâce à Calvin? [Kentoh - Fotolia]
    Calvin et le capitalisme 01:09  
    Calvin et le capitalisme François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève, questionne la thèse de Max Weber selon laquelle la vision de l'argent de Jean Calvin est à l'origine du capitalisme. Babylone (30.09.2013)
  • La crise: c'est la faute à Calvin ! [DR]
    La crise: c'est la faute à Calvin! 12:35  
    La crise: c'est la faute à Calvin! En pleine crise économique mondiale, "Faut pas croire" remonte le temps et s'interroge sur le rôle de Calvin qui, en son temps, avait autorisé le prêt à intérêts. Faut pas croire (04.04.2009)
  • Mendicité à Genève. [Salvatore di Nolfi - Keystone]
    Politique sociale hier et aujourd'hui 09:17  
    Politique sociale hier et aujourd'hui Que reste-t-il de la pensée de Calvin dans le domaine social? L'avis d'Alain Bolle, directeur du Centre social protestant à Genève. Babylone (30.09.2013)
  • Logo Babylone [RTS]
    L'héritage de la pensée politique de Calvin   02:11
    L'héritage de la pensée politique de Calvin Sarah Nicolet, chercheuse en sciences politiques à l'Université de Genève, et Christophe Chalamet, professeur de théologie systématique à l'Université de Genève, partagent leur vision de l'héritage de la pensée politique de Jean Calvin. Babylone (01.10.2013)
  • Logo Babylone [RTS]
    Le protestantisme aujourd'hui   17:54
    Le protestantisme aujourd'hui Comment se porte le protestantisme aujourd'hui et comment doit-il évoluer pour s'adapter à notre époque? Les réponses d'Isabelle Graesslé, théologienne et directrice du Musée de la Réforme à Genève. Babylone (12.08.2012)
  • Logo Babylone [RTS]
    Calvin et les indignés   03:19
    Calvin et les indignés Qu'aurait pensé Calvin du mouvement suscité par l'ouvrage de Stéphane Hessel? L'occasion de questionner la vision du devoir de résistance selon le réformateur avec Sarah Nicolet, chercheuse en sciences politiques à l'Université de Genève, et Christophe Chalamet, professeur de théologie systématique à l'Université de Genève. Babylone (01.10.2013)
  • Logo Babylone [RTS]
    La banque protestante de nos jours   02:43
    La banque protestante de nos jours Est-ce que la banque protestante l'est encore aujourd'hui? Réponse avec François Dermange, professeur d'éthique à l'Université de Genève. Babylone (30.09.2013)

La réforme en Europe

Focus

  • Les causes de la Réforme

    Longtemps, les historiens ont expliqué l'apparition de la Réforme comme une réaction face aux abus de l'Eglise catholique, en particulier concernant les moeurs et le mode de vie luxueux de certains de ses représentants.

    Il est aujourd'hui admis que cette explication n'est sans doute pas la bonne et dans tous les cas pas la seule.

    Luther appose ses 95 thèses sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg. (tableau d'Adolph von Menzel) [DR]Luther appose ses 95 thèses sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg. (tableau d'Adolph von Menzel) [DR]

    La peur des fidèles

    La peste noire qui ravage l'Europe au XIVe siècle, outre les millions de morts qu'elle entraîne, suscite un climat de peur chez les fidèles pour qui la question du salut devient centrale.
    Comment, dans ce climat, être sûr d'obtenir le salut? Luther, et les autres réformateurs, modifient cette perception. Selon eux, le salut ne s'obtient pas, il est un don de Dieu.

    Les indulgences et les reliques

    L'achat des indulgences et la possession de reliques sont des moyens pour obtenir le salut ou du moins pour réduire la durée de son séjour, ou de celui d’un tiers décédé, au purgatoire. Ainsi, certains fidèles fortunés auraient été jusqu'à acheter des indulgences pour des péchés à commettre. Frédéric III de Saxe possédait des milliers de reliques, censées lui épargner 128 000 années de purgatoire !
    Le marché des indulgences ou des reliques met à mal le caractère vertueux de l'Eglise catholique. S'il suffit de payer pour obtenir le salut, à quoi bon mener une vie fidèle au Credo.

    L'humanisme et ses nouvelles idées

    L'humanisme, un mouvement de pensée initié en Italie au début du XIVe siècle, favorise le retour aux textes anciens et au rapport direct à l'écrit, sans intermédiaire.
    Cette approche se traduit par la traduction de la Bible en langue vernaculaire ("vulgaire"). Ceci donne la possibilité d'avoir un contact direct avec le texte sacré et donc avec Dieu.

    La diffusion des écrits

    La mise au point de l'imprimerie par Gutenberg permet une diffusion large des écrits.
    La Bible en langue vernaculaire est ainsi  disponible pour les fidèles lettrés et, dans tous les cas, beaucoup plus accessible pour chacun.

    Economie et politique

    Au début du XVIe siècle, l'Eglise Catholique est toute puissante. Elle possède une grande partie des terres cultivables, touche des impôts divers et peut s'ingérer dans les affaires de l'Etat.
    La Réforme permet d'ébranler cette mainmise, ce qui intéresse les marchands et les nobles.

    RTSdécouverte