Questions - Réponses

Société

D'où vient le lapin de Pâques? Je connais la légende du Père Noël mais pas celle du lapin et des cloches...

Question de Maxime (7 ans)

Philippe Matthey

Réponse de Philippe Matthey

Unité d'histoire des religions

Département des Sciences de l'antiquité

Université de Genève

Cher Maxime,

Voilà une question très intéressante, qui est posée chaque année un peu partout dans les journaux et à la télévision: c'est bien la preuve que la réponse n'est pas évidente et qu'elle mérite d'être éclaircie aussi souvent que possible! La TSR avait d'ailleurs consacré un dossier très complet à ce sujet l'année passée (http://www.tsr.ch/decouverte/dossiers/2011/paques-et-ses-rites/).

Deux mots sur Pâques, pour commencer : il faut rappeler que c'est la fête censée être la plus importante dans le christianisme (plus que Noël, au départ). Et pour cause, puisqu'on y commémore le miracle de la résurrection du Christ, son retour du monde des morts. Pourtant, comme pour les autres fêtes, la célébration de Pâques fait appel à des croyances et des coutumes qui ne sont pas chrétiennes à la base. Par exemple son nom en français, "Pâques", vient en fait de l'hébreu pesaḥ "passage". C'est le nom d'une fête juive très importante qui célèbre, également au début du printemps, le passage de la mer Rouge par les Hébreux lors de leur sortie d'Égypte, où l'on dit qu'ils avaient été réduits en esclavage.

Pour comprendre le lapin de Pâques, il faut bien sûr parler des oeufs: la coutume de distribuer des oeufs à Pâques n'est apparue qu'assez tard. Le problème est que personne n'arrive à se mettre d'accord sur son origine et son sens exact. Une chose est à peu près sûre: dès le Moyen Âge en tout cas, les chrétiens ont trouvé que l'oeuf était un parfait symbole de la résurrection du Christ: Jésus sort de sa tombe comme le poussin brise la coquille pour éclore. A partir de cette interprétation, ils ont également commencé à teindre les oeufs, par exemple en rouge pour symboliser le sang versé par Jésus, et à se les offrir pour se porter bonheur. Jusqu'à récemment on faisait même des batailles de lancer d'oeufs pour fêter Pâques!

Le lapin (ou le lièvre), de son côté, a toujours été un symbole d'amour et de fertilité, surtout à cause du grand nombre de petits auxquels une maman-lapin peut donner naissance. Pour les anciens Grecs, déjà, offrir un lièvre comme cadeau était une manière de déclarer ses sentiments à quelqu'un (aujourd'hui les bouquets de roses ont quand même plus de succès). Par la suite, en tant que symbole de fertilité et donc de vie, il a assez naturellement été associé par les chrétiens à la fête de Pâques, au point qu'on est venu à imaginer que c'était un lapin qui distribuait les oeufs symboles de la résurrection de Jésus.

Dans quelques traditions nordiques, ce sont parfois d'autres animaux qui se chargent de cette tâche: en Allemagne ce sont par exemple un renard, ou une cigogne, une poule voire un coucou. On trouverait plus logique que ce soit une poule qui distribue les oeufs à Pâques, mais le lapin avait déjà un tel succès que c'est finalement lui qui a été adopté un peu partout.

Pour résumer: il n'existe pas une légende unique à propos du lièvre et des oeufs de Pâques. Ce qui est sûr, c'est que pendant les fêtes les hommes aiment bien se raconter des histoires et s'offrir des cadeaux. Si les chrétiens ont ajouté au récit de la résurrection du Christ autant d'histoires et de coutumes différentes - avec des oeufs, des lapins et parfois même des cloches accompagnées de lapins distribuant des oeufs colorés - c'est sans doute parce que Pâques était pour eux la fête la plus importante et qu'ils avaient du plaisir à multiplier les manières de la célébrer!

13 janvier 2012

Posez une question à un spécialiste

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: