RTS Découverte

Dossier

Depuis le refus du peuple, en 1992, d'adhérer à l'Espace économique européen, les relations entre la Suisse et l'UE n'ont cessé d'évoluer. Ce dossier vous permet de découvrir l'historique de la construction de l'Europe, de revenir sur les accords bilatéraux Suisse-EU et de mieux comprendre les rapports entre notre pays et l'Union grâce à des archives audio et vidéo de la RTS. Retrouvez aussi ici des sujets de la RTS consacrés au Brexit.

 

[photo: © Julien Eichinge - Fotolia]

Quelle Europe après le Brexit?

Forum (25.06.2016) Le vote sur le Brexit et celui du 9 février 2014: deux pays, deux contextes, mais un même cri du cœur, il faut plus de sécurité sociale en Europe comme en Suisse. C’est ainsi que le ministre de la Santé Alain Berset analyse le message envoyé par la population britannique jeudi. Le conseiller fédéral socialiste s’exprimait ce samedi devant l’assemblée de son parti à Coire (GR). Son interview, suivie de la réaction de Gilbert Casasus, professeur ordinaire en études européennes à l’Université de Fribourg.
  • Le conseiller fédéral Alain Berset, lors de l'assemblée du Parti socialiste (PS) à Coire. [Nick Soland - Keystone]
    Quelle Europe après le Brexit? 10:55  
    Quelle Europe après le Brexit? Le vote sur le Brexit et celui du 9 février 2014: deux pays, deux contextes, mais un même cri du cœur, il faut plus de sécurité sociale en Europe comme en Suisse. C’est ainsi que le ministre de la Santé Alain Berset analyse le message envoyé par la population britannique jeudi. Le conseiller fédéral socialiste s’exprimait ce samedi devant l’assemblée de son parti à Coire (GR). Son interview, suivie de la réaction de Gilbert Casasus, professeur ordinaire en études européennes à l’Université de Fribourg. Forum (25.06.2016)
  • "Un désaveu cinglant de l'Union européenne" [RTS]
    "Un désaveu cinglant de l'Union européenne" 01:45  
    "Un désaveu cinglant de l'Union européenne" Le correspondant de la RTS à Londres, Gaspard Kühn, analyse les résultats du scrutin sur le Brexit et parle d'un désaveu de l'UE mais aussi de la classe politique en général. L'actu en vidéo (24.06.2016)
  • Conséquences pour la Suisse du Brexit: les explications de Pierre Nebel, depuis Berne [RTS]
    Pierre Nebel analyse les conséquences pour la Suisse du Brexit 01:15  
    Pierre Nebel analyse les conséquences pour la Suisse du Brexit 12h45 (24.06.2016)
  • Frédéric Esposito et Charles Wyplosz. [UNIGE/Jeon Heon-Kyun - UNIGE/EPA]
    Pourquoi pas le modèle de la Confédération helvétique pour l'Europe? 14:32  
    Pourquoi pas le modèle de la Confédération helvétique pour l'Europe? L'Europe est en plein doute concernant sa future politique, elle qui souhaite éviter un éclatement de l'Union européenne post-Brexit. Le fonctionnement de la Confédération helvétique pourrait inspirer Bruxelles. Débat entre Frédéric Esposito, politologue à l'Université de Genève, et Charles Wyplosz, économiste et professeur à l'IHEID à Genève. Forum (26.06.2016)
  • Le Conseil fédéral discute le renouvellement des relations suisses avec l'Union européenne [RTS]
    Les relations Suisse-Europe 02:38  
    Les relations Suisse-Europe Le Conseil fédéral discute le renouvellement des relations suisses avec l'Union européenne. Les explications d'Alain Rebetez. 12h45 (18.12.2013)
  • L'Union européenne examine la suite de ses relations avec la Suisse [DR]
    L'Union européenne examine la suite de ses relations avec la Suisse 01:55  
    L'Union européenne examine la suite de ses relations avec la Suisse L'Europe ne ferme pas la porte à la poursuite de la logique actuelle, notamment avec les accords bilatéraux. 19h30 (20.12.2012)
  • Depuis que la Suisse a refusé d'entrer dans l'EEE, les relations entre Berne et Bruxelles seraient compliquées [DR]
    Des relations compliquées   01:45
    Des relations compliquées 20 ans après le "non" à l'EEE, l'ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey affirme que l'avenir ne sera pas simple, mais que Berne devra se montrer ferme. 12h45 (06.12.2012)
  • Y'en a point comme nous [DR]
    L'insolente réussite suisse   05:41
    L'insolente réussite suisse La Confédération affiche une réussite insolente. Au moment où ses voisins ne savent plus comment faire face à leur endettement, la Suisse se retrouve avec un bénéfice de 2 milliards dont elle ne sait que faire. Sa monnaie est une valeur refuge. Elle est première de classe dans toutes les branches. Moins de chômage. Moins d'inflation. Des excédents commerciaux à faire pâlir d'envie. Des écoles privées en plein boom qui attirent les investisseurs étrangers.
    Par Toutatis! Pourquoi la Suisse fait-elle tout mieux que les autres? Combien de temps va-t-elle pouvoir résister?
    TTC (12.09.2011)
  • Non à l'EEE: la Suisse suit depuis 20 ans une autre voie, celle des accords bilatéraux avec l'Europe [DR]
    La voie bilatérale   02:01
    La voie bilatérale La Suisse suit depuis 1992 ans une autre voie, celle des accords bilatéraux avec l'Europe. Reportage sur les négociateurs suisses actifs auprès de l'Union européenne. 19h30 (06.12.2012)
  • Les conseillers fédéraux Delamuraz, Felber et Kohler à l'heure de la défaite sur l'EEE, le 6 décembre 1992. [Keystone]
    Il y a vingt ans, l'EEE: un défi pour la Suisse   04:24
    Il y a vingt ans, l'EEE: un défi pour la Suisse Il y aura vingt ans cette année que le peuple suisse, à une courte majorité, refusait le 6 décembre 1992 d'adhérer à l'Espace économique européen (EEE). Ce traité instaurait un grand marché intérieur entre les douze pays composant alors l'Union européenne et les sept pays, dont la Suisse, membres de l'Association européenne de libre échange (AELE). On se souvient tous de la déclaration du conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, ce fameux 6 décembre, parlant de "dimanche noir" pour la Suisse. Le vote de 1992 allait ouvrir la voie aux accords bilatéraux avec Bruxelles. Mais qu'est-ce qui a conduit à ce vote? Pourquoi l'EEE? C'est la série que nous vous proposons toute cette semaine. Par Raphaël Aubert. Le Journal du matin (10.09.2012)
  • La campagne sur l'EEE avait déchaîné les passions en Suisse en 1992. [Str - Keystone]
    Il y a vingt ans, l'EEE: de difficiles négociations   03:51
    Il y a vingt ans, l'EEE: de difficiles négociations Le 6 décembre 1992, le peuple suisse refusait à une courte majorité l'Espace économique européen (EEE). Ce traité visait à instaurer un grand marché intérieur entre les douze pays composant alors l'Union européenne, ainsi que les sept pays membres de l'Association européenne de libre échange (AELE), parmi lesquels la Suisse. Pourquoi l'EEE, et quelles sont les raisons qui ont conduit le peuple à le rejeter? Deuxième épisode d'une série proposée cette semaine par Raphaël Aubert. Le Journal du matin (11.09.2012)
  • Flavio Cotti reconnaissait dès l'été 1992 que l'attrait pour l'accord était toujours plus faible... [Karl Mathis - Keystone]
    Il y a vingt ans, l'EEE: ultime pas avant l'adhésion?   03:57
    Il y a vingt ans, l'EEE: ultime pas avant l'adhésion? Il y aura vingt ans cette année que le peuple suisse, à une courte majorité, refusait le 6 décembre 1992 d'adhérer à l'Espace économique européen (EEE). Ce traité instaurait un grand marché intérieur entre les douze pays composant alors l'Union européenne et les sept pays, dont la Suisse, membres de l'Association européenne de libre échange (AELE). On se souvient tous de la déclaration du conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, ce fameux 6 décembre, parlant de "dimanche noir" pour la Suisse. Le vote de 1992 allait ouvrir la voie aux accords bilatéraux avec Bruxelles. Mais qu'est-ce qui a conduit à ce vote? Pourquoi l'EEE? Troisième épisode de la série que nous vous proposons toute cette semaine. Par Raphaël Aubert. Le Journal du matin (12.09.2012)
  • Affiche pour le vote sur l'EEE le 06 décembre 1992. [Image d'archive - Keystone]
    Il y a vingt ans, l'EEE: les trompe-l'oeil d'une campagne   03:51
    Il y a vingt ans, l'EEE: les trompe-l'oeil d'une campagne Le 6 décembre 1992, le peuple suisse refusait à une courte majorité l'Espace économique européen (EEE). Ce traité visait à instaurer un grand marché intérieur entre les douze pays composant alors l'Union européenne, ainsi que les sept pays membres de l'Association européenne de libre échange (AELE), parmi lesquels la Suisse. La déclaration du conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz ce fameux 6 décembre, parlant de "dimanche noir" pour la Suisse, est restée dans les mémoires. Le vote négatif de 1992 allait ouvrir la voie aux accords bilatéraux avec Bruxelles. Mais qu'est-ce qui a conduit à ce vote? Pourquoi l'EEE? Quatrième épisode d'une série proposée cette semaine par Raphaël Aubert. Le Journal du matin (13.09.2012)
  • Le Journal du Matin [DR]
    Il y a vingt ans, l'EEE: le réveil brutal de la classe politique   03:58
    Il y a vingt ans, l'EEE: le réveil brutal de la classe politique Le 6 décembre 1992, à une courte majorité, le peuple suisse refusait l'EEE, l'Espace économique européen. Un traité instaurant un grand marché intérieur entre l'UE et les membres de l'AELE, l'Association européenne de libre échange. L'EEE, ou le réveil brutal, le 6 décembre 1992, de presque toute la classe politique. Cinquième épisode d'une série proposée cette semaine par Raphaël Aubert. Le Journal du matin (14.09.2012)
  • L'Union européenne, du rêve à la réalité... [RTS]
    L'Union européenne, du rêve à la réalité... 01:06  
    L'Union européenne, du rêve à la réalité... Le professeur Nicolas Levrat explique comment les gouvernements des États membres de l'Union ont fait faire le "sale boulot" à l'Europe. Geopolitis (03.05.2014)
  • Bâtiment du parlement européen à Strasbourg, France. [Martin Ruetschi - Keystone]
    Union européenne: un rêve brisé? 14:50  
    Union européenne: un rêve brisé? L’Union européenne est en crise. Il y a la crise économique, bien sûr, mais l’Union souffre aussi d’un mal plus profond qui menace le cœur du projet européen. L’Union est contestée dans ses décisions, critiquée souvent pour son inaction et il semble régner un climat d’incompréhension générale entre une population répartie dans les 28 États membres et les institutions européennes. Une crise de confiance donc qui se nourrit des lourdeurs administratives de la « machinerie » européenne et d’une grande complexité de fonctionnement. C’est dans ce contexte plutôt morose que 350 millions d’Européens vont renouveler leur parlement du 22 au 25 mai prochain.
    Comment mesurer le désintérêt que suscite le projet européen pour la population de l’Union? Où en est le rêve européen? Geopolitis décrypte cette situation critique dans laquelle se trouve l’Union européenne à la veille des élections au parlement.
    L’invité: Nicolas Levrat, Directeur Global Studies Institute (GSI), Université de Genève.
    Geopolitis (03.05.2014)
  • Jean Claude Guillebaud. [DR]
    Crise en Europe, l'essayiste Jean-Claude Guillebaud mise sur l'espoir 14:59  
    Crise en Europe, l'essayiste Jean-Claude Guillebaud mise sur l'espoir Sinistrose aiguë. Le diagnostic est posé. Ses symptômes? La désespérance et une "culture de l'inespoir". La maladie est contemporaine, elle se propage volontiers en Europe, comparée par Jean-Claude Guillebaud à "une maison de retraite". Il signe un manifeste salutaire, un coup de colère forcément très personnel. En préambule, il convoque Lao Tseu, "mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres". Sa proposition ressemble à une profession de foi: ne pas perdre le goût de l'avenir. Invité: Jean-Claude Guillebaud, essayiste et journaliste français Haute définition (09.09.2012)
  • Comment exprimer ce qu'est l'Europe? [DR]
    Comment exprimer ce qu'est l'Europe?   01:18
    Comment exprimer ce qu'est l'Europe? Qu'est-ce que l'Europe? Selon Nicolas Levrat, directeur de l'Institut européen de l'université de Genève, on a de la peine à expliquer ce qu'est le projet politique de l'Europe. Ce n'est plus une nation comme on l'entendait au 19e siècle. L'actu en audio (09.02.2010)
  • Le fameux Dimanche noir de Jean-Pascal Delamuraz. [DR]
    "C'est un dimanche noir!" 10:05  
    "C'est un dimanche noir!" Le 6 décembre 1992, le Conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, grand partisan de l'Europe, s'exprime sur le refus du peuple d'adhérer à l'Espace économique européen (EEE) par 50.3% de non contre 49.7% de oui. TJ midi (06.12.1992)
  • Séquence souvenirs: 6 décembre 1992, un dimanche noir ? [DR]
    Retour sur le 6 décembre 1992 10:49  
    Retour sur le 6 décembre 1992 10 ans après sur le refus du peuple d'adhérer à l'Espace économique européen (EEE), par 50.3% de non contre 49.7% de oui, "Droit de cité" revient sur cet épisode de l'Histoire suisse. Droit de cité (08.12.2002)
  • Drapeau UE [Wikimedia Phl59 2005]
    Un pas vers l'Europe 12:31  
    Un pas vers l'Europe Réactions à chaud à la demande d'adhésion à l'Europe. Journal du soir (18.05.1992)
  • Invité : Philipp Hildebrand, patron de la BNS [DR]
    Le franc suisse face à l'euro 05:51  
    Le franc suisse face à l'euro Philipp Hildebrand, président de la direction générale de la Banque nationale suisse, explique comment se comporte le franc suisse face à l'euro et comment manipuler ce rapport. TTC (19.12.2011)
  • Presque dix ans jour pour jour après l'impression des premiers euros, la monnaie unique est dans la tourmente [DR]
    La monnaie unique dans la tourmente 02:09  
    La monnaie unique dans la tourmente Presque dix ans jour pour jour après l'impression des premiers euros, la monnaie unique est dans la tourmente. Les dirigeants de la zone euro ont multiplié les démarches pour tenter de sortir du marasme en réglant le problème de l'endettement des Etats membres. 19h30 (29.12.2011)
  • Notre invité : Jean-Pierre Béguelin, monsieur économie [DR]
    Si la Grèce sortait de l'euro 05:22  
    Si la Grèce sortait de l'euro Comment et avec quelles conséquences? Les réponses de Jean-Pierre Béguelin, monsieur économie. TTC (21.05.2012)
  • Au-delà des disparités nationales, la monnaie unique européenne est "plus qu'une devise", clame Angela Merkel. [EPA]
    Etude sur l'euro   07:55
    Etude sur l'euro Interview de Jean Pisani-Ferry sur les conséquences économiques de l'euro. Forum (06.03.2006)
  • Crise de la zone euro: des questions récurrentes sur l'abandon de la monnaie unique sont posées [DR]
    Crise de la zone euro   02:03
    Crise de la zone euro La zone euro est en crise. Des questions récurrentes sur l'abandon de la monnaie unique sont posées. 12h45 (27.01.2011)

La construction de l'Europe

Focus

  • Les accords bilatéraux Suisse-UE

    La Suisse entretient des relations étroites avec l'Union européenne (UE), tant sur les plans économique, politique que culturel. Ces relations sont réglées par un ensemble d'accords bilatéraux conclus au fil des ans entre la Suisse et l'UE. Retour sur les étapes principales de ce processus.

    La Suisse entretient des liens étroits avec l'Union européenne. [Goldauge - Fotolia]La Suisse entretient des liens étroits avec l'Union européenne. [Goldauge - Fotolia]  

    L'accord de libre-échange (ALE) de 1972

    L'accord de libre-échange (ALE) conclu entre la Suisse et l'Union européenne (UE) en 1972 crée une zone de libre-échange pour les produits industriels. Ainsi, les biens issus de l'industrie peuvent circuler en franchise de douane entre la Suisse et les Etats membres, pour autant qu'ils en soient originaires. L'ALE interdit toute restriction quantitative (contingents, quotas) ou toute autre mesure ayant un effet équivalent (par ex. barrières tarifaires). Il constitue un pilier important des relations commerciales entre la Suisse et l'UE. En 2013, environ 55% des exportations suisses étaient destinées à l'UE et, inversement, 73% des importations suisses en provenaient.

    L'accord sur les assurances de 1989

    L'accord sur les assurances de 1989 ouvre certains domaines du marché des assurances entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Dans le secteur des assurances non-vie qui couvrent directement les dommages (assurances ménage, véhicules, voyages, responsabilité civile, etc.), les assureurs suisses peuvent fonder ou acquérir librement des agences et succursales sur le territoire de l'UE et il en va de même pour les assureurs de l'UE en Suisse. Cet accord est important pour la Suisse, comme en témoigne le volume considérable d'affaires réalisé par les compagnies d'assurance suisses sur le territoire des Etats membres de l'UE.

    Les Accords bilatéraux I de 1999

    Les sept accords bilatéraux de 1999 (Bilatérales I) sont principalement des accords d'ouverture des marchés et de libéralisation.

    Les Accords bilatéraux I, acceptés par le peuple en 2000 (67 %), en vigueur depuis 2002:

    • Libre circulation des personnes: ouverture des marchés du travail.
    • Obstacles techniques au commerce: simplification de l’autorisation de produits.
    • Marchés publics: accès élargi aux marchés publics européens.
    • Agriculture: simplification du commerce de certains produits.
    • Transports terrestres: ouverture des marchés des transports routiers et ferroviaires, reconnaissance de la politique de transfert de la route au rail.
    • Transport aérien: accès réciproque au marché du transport aérien.
    • Recherche: participation de la Suisse aux programmes-cadres de recherche de l’UE.

    Les Accords bilatéraux II de 2004

    Avec les neuf accords bilatéraux de 2004, la coopération a été renforcée dans le domaine économique ainsi qu'étendue à d'autres domaines.

    Les Accords bilatéraux II, acceptation des accords de Schengen/Dublin par le peuple en 2005 (55 %):

    • Schengen/Dublin: facilitation des déplacements à l’intérieur de l’Espace Schengen, amélioration de la coopération en matière de sécurité, coordination de la politique d’asile.
    • Fiscalité de l’épargne: imposition transfrontalière des revenus de l’épargne.
    • Lutte contre la fraude: lutte contre les délits comme la contrebande.
    • Produits agricoles transformés: suppression des droits de douane et des subventions à l’exportation pour les produits de l’industrie agroalimentaire.
    • Environnement: participation à l’Agence européenne pour l’environnement.
    • Statistique: harmonisation et échange de données statistiques.
    • MEDIA: accès aux subventions de l’UE pour les cinéastes.
    • Formation: participation aux programmes européens de formation.
    • Pensions: suppression de la double imposition.

    RTSdécouverte (source: DAE)

Les archives de la RTS

TAGS