RTS Découverte

Dossier

On connaît bien sûr le philosophe et l'écrivain mais Jean-Jacques Rousseau avait bien plus que cette seule corde littéraire à son arc. Comme nous l'expliquent les intervenants que nous avons sélectionnés, l'illustre citoyen genevois et digne représentant du siècle des Lumières était aussi musicien, pédagogue, féru de chimie et de botanique...  

 

[photo: © Harlingue / Roger-Viollet - AFP]

Rousseau et les changements politiques

Découverte (20.03.2012) Guillaume Chenevière, auteur de "Rousseau, une histoire genevoise"
  • "LʹEnclos des Lumières. Essai sur la culture littéraire en Suisse romande au XVIIIe siècle", François Rosset, Georg Editeur. [Georg Editeur]
    Les lumières en Suisse romande 43:07  
    Les lumières en Suisse romande Spécialiste du XVIIIe siècle littéraire dans lʹespace de la "Suisse romande" sous lʹAncien Régime, François Rosset réhabilite un territoire culturel qui a longtemps passé pour une "terra incognita" au cœur de lʹEurope, un désert de lʹexpression poétique ou romanesque, à part deux ou trois exceptions. Or, le terreau romand, si éloigné de la culture de cour et du centrisme français, nourri par surcroît de pratiques républicaines propres aux communautés restreintes, a favorisé une littérature spécifique proprement "décentrée". On songe à Rousseau bien sûr et sa détestation de la culture monarchique, mais aussi à lʹaudace dʹune Isabelle de Charrière, au couple formé par Germaine de Staël et Benjamin Constant, au rayon des expérimentations littéraires et politiques. Ces noms qui ont échappé à lʹoubli en croisent beaucoup dʹautres dans la nébuleuse romande, du pied du Jura vaudois à Soleure en passant par Lausanne: un goût partagé pour le développement des idées, des connaissances; une sociabilité qui œuvrait de concert pour établir les libertés, grande conquête des Lumières, combat jamais vraiment gagné, comme nous le rappelle François Rosset dans son essai.
    Avec, en direct, François Rosset, Professeur de littérature française à lʹUniversité de Lausanne, et auteur de "L'enclos des Lumières - Essai sur la culture littéraire en Suisse romande au XVIIIe siècle".
    A lire: "LʹEnclos des Lumières. Essai sur la culture littéraire en Suisse romande au XVIIIe siècle", François Rosset, Georg Editeur, 2017
    Par Christian Ciocca, et la collaboration de Nicole Corpataux
    Versus-penser (16.06.2017)

Mise en perspective

  • Jean-Jacques Rousseau, pensée et influence

    Jean-Jacques Rousseau fut non seulement un penseur des Lumières mais aussi un précurseur du romantisme. Brève présentation de sa pensée et de son influence.

    Jean-Jacques Rousseau, gravure du 19e siècle. [Gianni Dagli Orti  - The Art Archive/AFP]Jean-Jacques Rousseau, gravure du 19e siècle. [Gianni Dagli Orti - The Art Archive/AFP] Jean-Jacques Rousseau est, certes, un philosophe des Lumières, en raison du caractère révolutionnaire de ses idées, mais il est aussi à contre-courant de la confiance de son époque dans le progrès.

    Ce paradoxe qui anime l'ensemble de ses écrits s'applique à la morale, à la politique, à l'éducation et à la religion. Constant leitmotiv, la nature est le fondement et le principe auquel il ne cesse de se référer.

    L'influence des idées de Rousseau sera très nette dans la doctrine politique révolutionnaire mais elle perdurera également tout au long du XIXe siècle dans l'ensemble des sciences humaines.

    L'héritage de Rousseau n'est pourtant pas seulement d'ordre philosophique, puisqu'il est aussi à l'origine d'une nouvelle forme de sensibilité.

    Son univers hanté par la rêverie, la contemplation de la nature, le goût insulaire et la solitude a en effet marqué la littérature du siècle suivant, à tel point que Rousseau est généralement considéré comme l'un des précurseurs du romantisme.

    RTSdécouverte

    Source: Encyclopédie Microsoft Encarta® 99

DOSSIERS SUGGERES