RTS Découverte

Dossier

Que les performances soient politiques, économiques ou sportives, aujourd'hui tout est chiffré. Le football n'échappe évidemment pas à cette règle. Nous avons enquêté pour savoir comment sont établies ces statistiques qui agrémentent les matchs: kilomètres parcourus, nombre de passes, possession de balle, etc.

 

[photo: © Danilo Rizzuti - Fotolia]

Comment fait-on les statistiques pour le football ?

Découverte (31.05.2012) Raffaele Poli, Observatoire du football du CIES, UNINE
  • Le défenseur brésilien Roberto Carlos lors de la rencontre France-Brésil du 3 juin 1997. [Vincent Amalvy - AFP]
    La physique du foot 09:02  
    La physique du foot Cet épisode a pour thème "foot et physique". Avec Christophe Clanet. Le 3 juin 1997, à 20h07, ce chercheur au CNRS, professeur associé à l’école polytechnique, a décidé de mettre le foot en équations. CQFD (16.06.2014)
  • L'équipe de Suisse de football à l'entrainement lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil. [Robert Ghement - Keystone]
    L'entraînement scientifique 07:34  
    L'entraînement scientifique A l’occasion de la Coupe du monde de football, chaque jour de la semaine du 16 au 20 juin 2014, Stéphane Délétroz vous propose une chronique estampillée "football, science et santé".
    Ce deuxième rendez-vous est consacré aux entraînements des footballeurs, de plus en plus scientifiques. Invité: Franck Brocherie, doctorant à l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne, ancien préparateur physique de l'Olympique de Marseille et des équipes nationales du Japon, du Qatar et de l'Algérie.
    CQFD (17.06.2014)
  • Le Suisse Ricardo Rodriguez and l'Equatorien Enner Valencia à la lutte durant un match de la Coupe du monde 2014. [Shawn Thew - Keystone]
    Les capacités cognitives des footballeurs 09:34  
    Les capacités cognitives des footballeurs A l’occasion de la Coupe du monde de football, chaque jour de la semaine du 16 au 20 juin 2014, Stéphane Délétroz vous propose une chronique estampillée "football, science et santé".
    Ce troisième rendez-vous est consacré aux capacités cognitives des footballeurs. Un domaine où tout reste à faire ou presque. Avec Halim Hicheur, maitre-assistant à l’Unité des sciences du mouvement et des sports de l’Université de Fribourg.
    CQFD (18.06.2014)
  • Est-il utile pour les performances sportives d'éviter les relations sexuelles avant une compétition? [Madhourse - Fotolia]
    "Ceinture" avant les matchs   07:58
    "Ceinture" avant les matchs A l’occasion de la Coupe du monde de football, chaque jour de la semaine du 16 au 20 juin 2014, Stéphane Délétroz vous propose une chronique estampillée "football, science et santé".
    Cet avant-dernier épisode pose une question qui fait débat depuis des siècles: faut-il interdire les relations sexuelles avant une compétition?
    CQFD (19.06.2014)

Focus

  • Le prix et le poids des statistiques à la TV

    En football, les statistiques servent à mieux comprendre et analyser le jeu des équipes et les performances des footballeurs. Mais elles ont un coût financier important. Le point avec Philippe Von Burg, commentateur sportif à la RTS.

    "Parfois, trop de statistiques tuent les statistiques". [© sellingpix - Fotolia]"Parfois, trop de statistiques tuent les statistiques". [© sellingpix - Fotolia] "Commenter un match de football à la télévision avec l'aide ou non de statistiques n'est pas forcément le résultat d'un choix éditorial. Certaines chaînes de télévision ont les moyens de s'offrir ce "plus", d'autres pas. Car les statistiques ont un coût financier non négligeable. Et pour rendre des statistiques intéressantes à l'antenne, il faut aussi engager des moyens techniques et graphiques importants.

    A la RTS par exemple, un journaliste sportif est mobilisé pour commenter un match de football. Sur les chaînes qui ont à disposition d'importants moyens pour le football, comme Canal + ou beIN Sports, plusieurs personnes œuvrent pour épauler le commentateur, dont celles dédiées aux statistiques ou à la mise en ligne graphique de ces chiffres.

    A la RTS, les commentateurs se préparent avant les matches, récoltant des informations statistiques sur les joueurs et les matches précédents, ce qui leur permet aussi de se concentrer sur ce qui se passe sur le terrain, sur l'ambiance dans le stade et sur les à-côtés auxquels les téléspectateurs n'ont pas forcément accès devant leur téléviseur.

    Il est indéniable que les statistiques aident à la compréhension et à l'analyse du match, avec par exemple des indications sur le temps de possession de balle. Mais pour moi, parfois, trop de statistiques tuent les statistiques. Tout est une question de juste milieu. Au fond, les statistiques peuvent s'avérer plus intéressantes pour le débriefing post-match des équipes que pour les commentateurs et les téléspectateurs."

    Propos recueillis par RTSdécouverte

DOSSIERS SUGGERES