Modifié le 13 novembre 2017

Définition et typologie des gaz à effet de serre

Banner Gaz à effet de serre
Banner Gaz à effet de serre [Fotolia - © lucastor]
La Vapeur d'eau (H2O), le Dioxyde de carbone (CO2), le Méthane (CH4), l'Ozone (O3), le Protoxyde d'azote (N2O) ou l'Hydrofluorocarbures (HFC) comptent parmi les principaux gaz à effet de serre.

Les gaz à effet de serre (GES) sont des gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations au sein de l'atmosphère terrestre, phénomène appelé effet de serre.

L'augmentation de leur concentration dans l'atmosphère terrestre est à l'origine du réchauffement climatique et résulte de l'accroissement des émissions de gaz dues à l'activité humaine.

Plus d’une quarantaine de gaz à effet de serre ont été recensés
par le Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat (GIEC) parmi lesquels figurent:

la Vapeur d'eau (H2O)

le Dioxyde de carbone (CO2)

le Méthane (CH4)

l'Ozone (O3)

le Protoxyde d'azote (N2O)

l'Hydrofluorocarbures (HFC)

le Perfluorocarbures (PFC)

l'Hexafluorure de soufre (SF6)

Le dioxyde de carbone représente près de 70% des émissions de gaz à effet de serre: il est principalement issu de la combustion des énergies fossiles (pétrole, charbon) et de la biomasse.

Le protoxyde d’azote (N2O) représente 16% des émissions
: il provient des activités agricoles, de la combustion de la biomasse et des produits chimiques comme l’acide nitrique.

Le méthane (CH4) représente 13% des émissions. Il est essentiellement généré par l’agriculture (rizières, élevages). Une partie des émissions provient de la production et de la distribution de gaz et de pétrole, de l’extraction du charbon, de leur combustion et des décharges.

Les gaz fluorés (HFC, PFC, SF6) représentent 2% des émissions: ils sont utilisés dans les systèmes de réfrigération et employés dans les aérosols et les mousses isolantes.


Un effet de serre existe également sur des planètes telles que Mars et Vénus.

RTS Découverte

Sources: www.actu-environnement.com, www.futura-sciences.com, www.notre-planete.info

Publié le 25 octobre 2017 - Modifié le 13 novembre 2017