A propos

Tous les soirs pendant l’été c’est Happy Culture!

Happy Culture c'est la ruche mondiale des créations digitales et des arts numériques en Suisse romande et dans le reste du monde. Du réel au virtuel, du viral au génial, du détourné au déroutant, du pixel au logiciel, de la photo en passant par la vidéo, du numérique au fantastique, venez découvrir le nectar du net art !

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41(0)58 236 15 42
Courrier
Emission HAPPY CULTURE
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Août
LunMarMerJeuVenSaDi
28293031010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Programme musical
  • Ben Ellis The Night Industry of Cool, 2014 1.
  • Bombay Bicycle Club Feel (radio edit) Caroline, 2014 2.
  • Mr Flash NUMBER 1 Ed Banger, 2014 3.
  • Amazing Snakeheads Nighttime EMI, Domino, 2014 4.
  • Professor Green Not your man Virgin Records, 2014 5.
  • cold war kids Audience Coop, 2009 6.
  • Muthoni The Drummer Queen This One 39ème Chambre, 2014 7.
  • The Love Supreme Waiting for the love Tirk, 2010 8.
  • Coldplay Ink Parlophone Label Group (PLG), 2014 9.
  • DJ Snake , Lil Jon Turn down for what COLUMBIA, 2014 10.
  • Blood Red Shoes Speech coma Jazz Life, 2014 11.
  • Kooks Around Town Virgin. EMI, 2014 12.
Sujet de l'émission
Kung Fury
Zoom sur ce film de Kung Fu suédois situé en 1980.

 

Exemple de chambre dans un Love Hotel en Chine. [He Wenbing - AFP]
Exemple de chambre dans un Love Hotel en Chine. [He Wenbing - AFP]
Trash Tag: Love Hotels et Soine-ya Café
Love Hotels pour couples légitimes (ou pas) et Soine-ya café, des chambres pour se faire câliner où la moindre accolade est facturée!

 

Sur le même sujet
Couple interviewé au sujet de ce type d'établissements (en japonais)
Les chroniques
  • Le clip de "Stay Useless" de Cloud Nothings parodie un dessin animé des années 1990. [DR]
    Le clip de "Stay Useless" de Cloud Nothings parodie un dessin animé des années 1990. [DR]
    Cloud Nothings une formation américaine basée a Cleveland dans l’Ohio. Cloud Nothings a sorti 3 albums. Le dernier en date, "Attack On Memory" est disponible dans les bacs depuis avril 2012.

    Jack Kubizne signe ici la vidéo de "Stay Useless". Il propose ici un clip d'animation qui parodie le dessin animé des années 1990 "The Magical School Bus". Mais cette nouvelle version est bien plus rock'n'roll et psychédélique que l'originale.

     

    Sur le même sujet
    Le clip de Cloud Nothings, "Stay Useless"
    Le site de Jack Kubizne
  • Dans "Happy Culture" on aime le hi-tech et le tout-pixel, mais on s'intéresse aussi à ceux et celles qui laissent le compliqué et le fastidieux de côté pour revenir aux choses simples et efficaces.

    C'est le cas du portrait "Redhead Girl" (soit "jeune fille rousse"), réalisé par un jeune étudiant en droit portugais du nom de Samuel Silva en se servant uniquement de quelques stylos-bille. Inspirée par un cliché de la photographe russe Kristina Taraina, son illustration semble plus vraie que l’original.

     

    Sur le même sujet
    La "Redhead Girl" de Samuel Silva
  • Et si aujourd’hui on rassemblait tout ce que vous possédez dans un coin de votre maison, si on compactait le tout pour voir la place que cela prend vraiment dans votre appartement? Cette idée est vraiment bizarre, et donc très "Happy Culture".

    Elle est aussi en provenance de Suède C’est là-bas entre Stockholm et Gothenburg que vit Sannah Kvist, qui a 25 ans cette année.

    Son véritable métier n’est pas photographe: en effet, Sannah conduit des trains.

    Dans la série de photographies "All I Own" (en français, "Tout ce que je possède"), elle a demandé à de jeunes gens tous nés dans les années 80 de bien vouloir composer une sculpture improbable avec tout ce qu’ils possèdent.

    Ici, nous avons affaire avant tout à des étudiants qui possèdent des chambres locatives, des studios ou des petits appartements.

    Le plus intéressant est de voir les objets récurrents que l’on retrouve chez les jeunes d’aujourd’hui, les indispensables de la vie de tous les jours comme les disques, les ordinateurs, des bouquins, les fringues, les télés.

    Oui, la génération 80 a plusieurs points en commun, peut-être un goût du minimalisme, non pas que ce soit tout un art de vivre à la mode en ce moment, mais plutôt une contrainte temporaire imposée par un budget limité. En effet dans une interview accordée au magazine allemand "Zeit", Sannah explique que la génération née dans les années 80 est la première à avoir moins d’argent que leurs parents à l’approche de la trentaine à cause de la crise.

    Avec "All I Own", Sannah nous permet donc d’entrer dans l’intimité de personnes que l’on ne connait pas, de découvrir leurs centres d’intérêt, leurs passions, peut-être même leur métier, ou encore ce qu’ils sont en train d’étudier, de quoi satisfaire votre soif de curiosité.

    Sur le même sujet
    La série "All I Own" sur le site de Sannah Kvist