A propos

"Happy Culture", une chronique sur les créations digitales et les arts numériques en Suisse romande et dans le reste du monde.

Du réel au virtuel, du viral au génial, du détourné au déroutant, du pixel au logiciel, de la photo en passant par la vidéo, du numérique au fantastique, venez découvrir les créateurs de demain et les nouveaux artistes du web.

Cette émission s'est arrêtée le 5 juillet 2013.

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41 (0)58 236 15 42
Courrier
Emission HAPPY CULTURE
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Fev
LunMarMerJeuVenSaDi
28293031010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728010203
17:50 27 févr. 2013 17:52
Sujet de l'émission
Dans la série de photos "Subverting the City", Franck Allais (dés)habille les hommes d'affaires de la City. [franckallais.com]
Dans la série de photos "Subverting the City", Franck Allais (dés)habille les hommes d'affaires de la City. [franckallais.com]
"Subverting the City", de Franck Allais
Franck Allais est un photographe français qui vit à Londres. Vous le connaissez peut être pour sa série de photographie "Size Matters" dans laquelle le grand devient petit et le petit devient grand. Aujourd’hui, l'artiste prolonge son sens de l’humour visuel et décalé dans une nouvelle série intitulée "Subverting the City". Cette série porte bien son nom, car c’est en effet un projet subversif. On retrouve quelques photographies d’hommes d’affaires dans les rues de Londres qui ne portent pas de pantalons, mais des jupes et des robes! En nouvelle diffusion du 27 fàvrier 2013.

Au premier coup d’œil, on se dit qu’il y a bel et bien quelque chose de bizarre dans ses clichés. Mais c’est seulement lorsqu’on prend le temps d’inspecter dans le détail ces gens pressés que l’on remarque qu’ils portent des bas résilles, des talons hauts et des jupettes de secrétaire de direction.

Tout comme dans "Size Matters", il s’agit d’un photomontage numérique pour amener le spectateur à regarder avec un œil nouveau des scènes banales de la vie. Après le casual Friday, ce nouveau dressing code unisexe ou peut être transgenre sera peut être la nouvelle mode au Royaume Uni cette année. Reste qu’a bien y regarder, avec des jupes rouges, des chaussures bleues, on se croirait plutôt dans le quartier chaud de la capitale que dans les rues de la city.

Le but de "Subverting the City" est donc d’interroger, de choquer en déformant la réalité en explorant des sujets encore parfois tabous comme le travestissement et l’homosexualité. Mais il s'agit aussi de l’humour second degré!

Sur le même sujet
Le site de Franck Allais